MENU ZINFOS
National

Scandale à l'Elysée: Alexandre Benalla va être licencié


Par - Publié le Vendredi 20 Juillet 2018 à 12:58 | Lu 7321 fois

L'Elysée se décide enfin à réagir. Pris dans une véritable tempête médiatique depuis 24h, depuis que Le Monde a publié une vidéo d'Alexandre Benalla, un proche collaborateur du président Emmanuel Macron, surpris en train de frapper des manifestants lors de la manifestation du 1er mai à Paris, l'entourage du président de la République a fait savoir ce matin, via un communiqué à l'Elysée, qu'une procédure de licenciement était engagée contre celui par qui le scandale est arrivé.

La présidence de la République a "pris la décision d'engager la procédure de licenciement" d'Alexandre Benalla, pour des "faits nouveaux" concernant ce collaborateur de l'Élysée mis en cause après la diffusion de vidéos le montrant frappant un manifestant le 1er mai, a indiqué l'Élysée. "Il a été porté à la connaissance de la présidence de la République des faits nouveaux, qui sont constitutifs d'une faute commise, et qui font l'objet d'une procédure judiciaire", a indiqué l'Elysée, qui précise que M. Benalla "aurait été destinataire d'un document de la préfecture de police qu'il n'était pas autorisé à détenir", est-il également précisé.     

De ce communiqué, il ressort que ce sont des "faits nouveaux" qui sont à l'origine de ce licenciement. Et c'est logique. Selon un article de L'Express, "on ne peut sanctionner deux fois un salarié pour les mêmes faits". Or, Alexandre Benalla a déjà été puni pour ses dérapages du 1er mai : il avait été mis à pied 15 jours et avait même été rétrogradé.

Il fallait donc trouver autre chose. En fait, on lui reproche maintenant d'avoir été destinataire d'une vidéo des événements du 1er mai qui montre la scène sous un autre angle. Cette vidéo aurait été extraite des images de vidéosurveillance du plan de protection de la ville de Paris par trois policiers et transmise à Alexandre Benalla. Les trois policiers, dont deux commissaires, ont été suspendus jeudi soir.

Par ailleurs, Alexandre Benalla a été placé en garde à vue ce matin pour "violences en réunion par personne chargée d'une mission de service public", "usurpation de fonctions", "port illégal d'insignes réservés à l'autorité publique" et "complicité de détournement d'images issues d'un système de vidéoprotection", selon le parquet de Paris.      


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

86.Posté par Shad''''s le 23/07/2018 12:15

Les commentaires sont unanimes à condamner ce Ben Allah usurpateur de la fonction public en bénéficiant de passes droit pour jouer les gros bras ou barbouze de l'ombre dans une promotion future... "La valeur n'attend pas le nombre d'années" ? Mais à seulement 26 ans, ce type manifestement sans expérience, perdant facilement son self-control ou voulant toujours se faire remarquer, en faisant plus que "sa fonction " exige, en outrepassant les bornes, doit être traduit en justice et condamné !! Que dire du gendarme qui s'est rendu complice de la violence gratuite exercé par Ben Allah ? Et les autres gradés de la police nationale ? Du préfet de police de Paris ? Du directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur ? Ce sont des faits qui caractérisent un État totalitaire ou en voie de le devenir, parlant de cette France à la démocratie dérivante...Macron président exemplaire ? En tout cas ce gouvernement commence à vaciller et certain devrait même démissionner !
En tout cas il faudrait surtout remercier l'auteur de cette vidéo, de même qu'encourager les victimes à porter plainte non seulement contre Ben Allah tombé en disgrâce à vouloir jouer les gros dans les coulisses du pouvoir, mais aussi contre les complicités établies...Attendons-nous aux mensonges divers et à la volonté du ministre de l'intérieur à démentir toute implication condamnable et au déni de justice...

85.Posté par JMR974 le 22/07/2018 10:23

Autre problème dans cette affaire qui est devenue l' "affaire Macron" où on commence à se douter des raisons du silence de Jupiter : c'est l'attitude pathétique et ridicule des "godillots" de LRem qui viennent (parfois !) prendre la parole à la télé et à la radio. Ils(elles) ne savent plus comment défendre leur dieu arrogant et prétentieux, autant que silencieux, usant d'arguments complètement débiles qui sont tous à contre-courant des faits tels que nous les connaissons. Mais ils sont très peu nombreux à intervenir, les autres ayant compris q'on ne peut pas défendre l'indéfendable. Ils (elles) sont tous (tes) dans une position peu enviable. Ils n'ont pas bien choisi leur poulain.

84.Posté par Bryandoht le 22/07/2018 07:48

La descente aux enfers est en marche, la république recule !
Macron l'adorable président donneur de leçons aux allures de petit dictateur n'est plus digne d'être président . Cette affaire est l'arbre qui cache la forêt, combien d'autres malversations et de largesses accordées aux proches de l'Elysée ? " Bien mal acquis ne profite jamais " : Sans l'opération gros doigt menée avec l'aide de Hollande pour faire descendre Fillon favoris des élections, Macron ne serait pas président.

83.Posté par Jose le 22/07/2018 07:40

Reste à espérer que les politiques seront plus regardants lors du recrutement de leurs collaborateurs, surtout ceux venant des quartiers réputés "cagniards" !

82.Posté par Canard lé noir le 21/07/2018 22:29 (depuis mobile)

Castaner à peur et ne s'est pas présenté dans.l hemyclique face aux députés.

Son canard is balck

81.Posté par Retraités le 21/07/2018 21:22 (depuis mobile)

Les retraites ont une pensee pour Macron. Celui qui a diminué les retraites. La roue tourne M. Le président.

80.Posté par PATRICK CEVENNES le 21/07/2018 20:59

fukcd473
76.Posté par le bourbonnais le 21/07/2018 17:43
Les articles du Monde et de Libé ne précisaient nullement "Réserve citoyenne". Mais quand bien même.
J'espère comme vous que la Gendarmerie va le foutre dehors à grands coups de pied dans e cul.

79.Posté par truthlurker le 21/07/2018 19:08 (depuis mobile)

Nous piquer 5 euros d APL pour filer 10 000 euros mensuels à ce baltringue qui a du louper les concours police ... trop la classe ! vas y Manu c bon vas y Manu c bon bon bon

78.Posté par Que le début le 21/07/2018 18:10 (depuis mobile)

Cette affaire ne fait que commencer.
L'opposition se réveille : tant mieux
La presse joue son rôle de contre pouvoir : enfin.

Mais on ne sait pas tout encore. Les gens vont parler.

77.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/07/2018 17:58

*Qu'ont fait, ce garçon et cette fille, pour être traités de la sorte ??

*Lui, Benalla aurait pu le tuer...

*Quelles sont les conséquences MÉDICALES de ces violences ??

76.Posté par le bourbonnais le 21/07/2018 17:43

@ post 64 Patrick CEVENNES : Lt Colonel de la RESERVE CITOYENNE et pas opérationnelle. Le genre de hochets que l'on distribuent aux people ou gens proches du pouvoir mais qui en réalité ne donnent aucune prérogative si ce n'est le côté ronflant.

Il n'en reste pas moins que même si superficiel l'attribution de ce grade à un nervis est affligeant.

J'espère que la Gendarmerie va le destituer et sera plus vigilante à l'avenir sur l'attribution de galons qu'elle attribue autrement plus difficilement à ceux qui la servent ou l'ont servie.

75.Posté par Au post 67 désolé mais... le 21/07/2018 16:31 (depuis mobile)

Je me méfie encore plus de ceux qui lavent plus blanc que blanc. Je ne crois pas au blanc dès lors qu''il y a de l''humain. Et certainement pas là où l''adrénaline coule à flot. Faut être naif pour croire qu''on éliminera ça dans ce type d'ambiance

74.Posté par margouillat974 le 21/07/2018 16:12

Ferrand ; achete un bâtiment au nom de sa femme, le fait rénover aux frais des Mutuelles, paye le crédit avec les loyers encaissés ; ce n'est pas illégal, mais sacrément immoral. Pourtant , il est président du groupe LREM. Pour Fillon , ses costards et l'emploi fictif de sa femme, la justice populaire a suivi les médias!)
Solère ; grand ami d'Urvoas mis en G.A.V. pour enrichissement occulte, fausses déclarations à la HATPV. favoritisme dans les marchés publics
Busyn : issue de labos, son époux est reconduit dans ses fonctions à l' INSERM , sans aucune contestation en mai 2018 : flagrant conflit d'intérêt
Pénicaud et " Danone" Belloubet et ses G.S.M. pour les prisons,la libération de jihadistes sur notre sol.
Ceci n'est que la partie visible de l'iceberg, celle qui a fait " des vagues ", nombres d' autres nous serons divulguées " a petites doses" , mais tout les jours, nous apprenons des scandales, malversations, comportements violents ou des inversions de nos valeurs .
Ce scandale ne doit pas cacher les intentions de Jupiter : vos courriers de la Caisse Générale de la Sécurité Sociale émanent aujourd'hui d'une officine qui se fait appeler " Assurance Maladie " : il n'est plus question de sécurité sociale et vous devriez vous en inquiéter.
Nous avons écho, par "fuites" ( Boursorama entre autres), dans les journaux des grandes lignes d'un train de réformes qui ne vont pas dans le sens de la protection de la population , mais bien dans la privatisation des services publics ( nous payerons nos impôts, l'utilisation des routes, les services médicaux ) et dans l'abandon des pouvoirs régaliens aux mains d'affairistes pas forcément bien intentionnés
C'est aussi cela que l' affaire Benalla doit étouffer. Pour ma part, je pense que cette histoire en cache bien d'autres et que le " parapluie " Jupiter ne suffit pas à .cacher ce qu'il nous réserve avec son " cap 22"

73.Posté par oscar dudule le 21/07/2018 15:32

Ironie du sort M.Bénalla devait se marier aujourd'hui;

Elle est facile ,mais je ne reste pas . il n'est pas à la noce.

o,n ne sait pas si M.Macron était invité

72.Posté par Le monde change le 21/07/2018 14:21 (depuis mobile)

Les communes de Saint Denis, Sainte Rose ... envisageraient de quitter le parti de Macron pour revenir au PS. " Les mouches changent d'âne" ?

71.Posté par Le plus grave le 21/07/2018 14:11 (depuis mobile)

Le plus grave dans cette affaire d'Etat : étouffer ce scandale au plus sommet de l'Etat. Dimanche dernier on est champion du monde, aujourd'hui, on passe pour des bouffons dans le monde. Peut on tomber plus bas ?

70.Posté par PEC-PEC le 21/07/2018 13:45

Benalla au moins il fait l'unanimité ! La république exemplaire prend un vrai coup dans les dents...cette fois Macron et son entourage, ministres compris ne peuvent pas dire nous ne savions pas ! Une sanction (si l'on peut dire) ayant été infligé à ce sombre idiot aux dents longues...
C'est un vrai scandale d'état qui touche directement la présidence, qu'elle n'est pas en mesure de nier sauf des prendre tous les français pour des quiches....
Que va nous en dire dans les jours à venir la presse inféodée au pouvoir, celle là même qui a abattu Filion pour des "malversations" coutumières de tous les élus...On va attendre avec impatience les hébdos de mercredi ! ! !

69.Posté par C'était la dernière fois le 21/07/2018 13:37 (depuis mobile)

On m' a roulé . C''était la dernière fois que j'ai voté.Mon bulletin de vote ne servira plus à donner des privilèges à des arsouilles qui vivent aux crochets des contribuables et ne les battant en prime. Ils n'ont qu'à bosser honnêtement pour vivre

68.Posté par Affaire d'Etat le 21/07/2018 13:28 (depuis mobile)

Affaire d'Etat.
Attention aux fusibles qui vont sauter :
- ministre intérieur
- 1er mi iatre
- dir cab Élysée

Et il y en a au plus haut sommet : Jupiter ?

67.Posté par à@51 le 21/07/2018 12:24

51.Posté par Sauf erreur le 20/07/2018 23:24 (depuis mobile)

Franchement sans avoir visionné l'enregistrement on va pas préjuger. Mais de combien d'ITT a t'il bénéficié ? Il a rien eu ou presque et vous vous excitez comme des ptta (sauf erreur)
...............................


Vous êtes un drôle de citoyen de soutirer d'aussi graves manquements. Pas étonnant que des élus ripoux soient élus.

66.Posté par Doly Prane le 21/07/2018 11:52

"Le vrai scandale ça n'est pas Ben alla, c'est l'Elysée, l'Elysée qui fait le choix de la dissimulation", a ajouté M. Wauquiez. Clairement c'est le MACRONGATE...Jupiter 1er reste cloitré définitivement dans un silence de cathédrale. Ce chef d'Etat aurait-il une police parallèle qui outrepasse les lois républicaines ? ou autre chose pour masquer et continuer à protéger cette ordure de Ben Alla ! La France est devenue, avec ce petit président, Haïti des années 80 avec Duvallier et les tontons Macoute...et le dictateur a été...renversé !
Des rumeurs persistantes font plus état d'une affaire de bonnes moeurs d'où le silence de mort de Macron (toyboy de Bibi ou de mignon de Manu) Ce silence est éloquent. Si c'est le cas, le mis en examen parlera sûrement. Vivement la suite...

65.Posté par Jp POPAUL54 le 21/07/2018 11:03

Il ne sera certainement pas licencié.... mais révoqué à discrétion... comme on dit.
Une petite mise au placard...à + de 3500 euros en attendant mieux !!
Pas belle la vie .

64.Posté par PATRICK CEVENNES le 21/07/2018 09:55

fukcd473
Et ce mec, 26 ans, est Lieutenant Colonel de réserve de la gendarmerie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

C'est grâce à ce genre de faits d'armes qu'il a été promu à ce grade ?

Ô la Gendarmerie, cela ne vous dérange pas d'avoir un tel mec dans vos rangs ?

63.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/07/2018 09:47

*Avez-vous VU Benalla lâcher la femme qu'il violentait,

*Pour courir - en renfort - sur un manifestant déjà à terre...?

*Il me fait penser à un de nos "chiens errants", avide de sang,aux prises avec un troupeau;

*Mais pas un "Royal Bourbon", non ! - Un ROTTWEILER !!

*Le "ROTT" à Macron...

62.Posté par JMR974 le 21/07/2018 09:42

Benalla "Fils (ben) d'Alla". Il va falloir maintenant se demander quelles relations s'étaient nouées entre ce "fringant" président français et cet individu qui le suivait partout. Dans l'émission C'dans l'air d'hier soir, en fin de débat, un téléspectateur demandait : "Que sait ce Benalla à propos de Macron pour être à ce point impuni après ce qu'il a fait ?" C'est peut-être là la question qu'il convient de se poser. Des hypothèses circulent, allant souvent dans le même sens. En tous cas Jupiter, arrogant, prétentieux, vaniteux, orgueilleux, méprisant, issu de la finance, sorti de la banque, appelé par beaucoup "président des riches", va se rendre comte dans les prochains sondages ce qu'il coûte d'être arrogant, prétentieux, vaniteux, orgueilleux, méprisant. Surtout quand on est incapable de résoudre l'équation chômage-pauvreté-économie en berne. Quelque part la bombe Benalla nous a été envoyée par le ciel.

61.Posté par millecarreaux le 21/07/2018 08:49

Il faut virer celui là et l'orienter vers la Prison car on ne peut se foutre de la gueule de la République Française ainsi....................................


60.Posté par Batofou974 le 21/07/2018 08:12

Si ça n'a pas été pris en compte par Macron ou bien si Macron avait fait fi de cette "histoire" c'est qu'il doit y avoir des "choses" pas très bonnes à savoir....des rumeurs circulent ...On parlerait d'affinités personnelles ou "intimes" et autres si vous voyez ce que je veux dire !!!!! Ce ne sont que des rumeurs...mais bon, pas de fumée sans feu! La suite nous le dira..

59.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/07/2018 05:36

*Venant de toutes part, les preuves s'accumulent, via les vidéos...

*Il FAUT regarder - attentivement - ces vidéos

*Pour avoir une idée de ce que cette charogne de Benalla a pu faire.

*Mais il n'a pu le faire que parce cette petite gouape de Macron

*Lui a donné "Carte blanche" pour le faire...

*Au cœur de tout ça: l'intimité - déplacée - entre le couple Macron et Benalla...

58.Posté par Moi président le 21/07/2018 01:49

Benalla va être licencié ? C'est pas trop tôt, mais mieux vaut tard que jamais.
Pourrait-on quand-même savoir dans quelle fédération, si ce n'est pas indiscret ?

57.Posté par Que c'est dommage le 21/07/2018 01:40 (depuis mobile)

Pour ne pas le répéter : vous vous excitez pour rien. Et de là vous posez problème :-/

56.Posté par @ post 55 le 21/07/2018 00:55 (depuis mobile)

@ post 55 : excellent.
Tout est dit .... pour l'instant.
Les gens vont commencer à parler.

"Les mouches changent d'âne" comme dirait l'autre.

55.Posté par aux marins le 20/07/2018 23:48

Voilà le meilleur article sur l'affaire (Nouvel OBS)

"L'affaire Benalla est explosive car elle contient 4 scandales

Si le Benallagate est si explosif, c'est qu'il combine quatre affaires : la violence gratuite, l'usurpation de fonctions, le retour des barbouzeries, et la tentative d'étouffer l'affaire.

Par Pascal Riché
Publié le 20 juillet 2018 à 13h33
"

Si le "Benallagate" a pris une telle ampleur, ce n’est ni parce que les médias s’ennuient l’été ni parce que l’opposition, jusque-là très faible, n’attendait qu’une occasion pour s’en prendre à Emmanuel Macron et son prétendu nouveau monde. C’est parce qu’il y a en réalité quatre affaires Benalla, emboîtées les unes dans les autres telles des poupées russes. En se combinant, elles forment un ensemble explosif.
Quatre affaires

La première affaire est la scène violente de la place de la Contrescarpe. Un homme casqué agrippe par le cou et frappe un homme déjà maîtrisé par les forces de l’ordre. Les témoins de l’affaire se récrient en vain. En soi, cet épisode est un scandale, qui légitime les discours dénonçant la violence démesurée contre les manifestants.

La seconde affaire est l’usurpation de fonctions. L’homme qui frappe n’est pas policier. Il n’est pas investi du droit d’exercer cette violence. Il porte un brassard de la police, et les forces de l’ordre le laissent faire. L’Etat de droit, fondement d’une démocratie, est donc remis en cause.

La troisième affaire est la découverte que cet homme, grisé par son propre pouvoir, est un collaborateur du président de la République. Qu’il existe au "château" des nervis au statut flou (Alexandre Benalla, mais aussi son copain Vincent Crase...), chargés d’opaques sinon basses besognes. On se croirait revenu au sale temps des barbouzeries orchestrées par le SAC gaulliste. Cette découverte fissure l’image d’Emmanuel Macron, qui a toujours insisté sur l’exemplarité et l’intégrité nécessaire à sa fonction. La communication présidentielle, jusque-là parfaitement lissée, a volé en éclat. Et l’on constate que le vieux monde, rance, est toujours bien là.

La quatrième affaire, peut-être la plus explosive, est la tentative manifeste d’étouffer le scandale. Aux Etats-Unis, depuis le Watergate, un proverbe politique dit : "It’s never the crime, always the cover up." Ce n’est jamais le crime lui-même qui cause le scandale, ce sont les manœuvres pour le dissimuler… Cela s’est vérifié à de nombreuses reprises, notamment à l’occasion de l’affaire Monica Lewinsky sous Clinton, ou lors des justifications de la guerre en Irak, sous Bush junior.

Dans le cas du Benallagate, il est clair que l’Elysée a cherché à cacher ce qui s’était passé le 1er-Mai. Le parquet (contrairement à ce qu'impose l’article 40 du Code de procédure pénale) n’a pas été saisi. La brute a été légèrement sanctionnée, en catimini. Censé avoir été déchargé de ses fonctions de sécurité, on la retrouve lundi sur les Champs Elysées, dans le bus des champions du monde de foot…
Une énorme prise de risque

A ce niveau, on est au-delà de la clémence, on frise soit l’amateurisme, soit la complicité. Le plus étonnant, c’est que pour couvrir son homme, l’Elysée a pris un énorme risque : la scène de la Contrescarpe était filmée par plusieurs téléphones, et la probabilité qu’on finisse par reconnaître le visage d'Alexandre Benalla était très forte.

Dès l’apparition de la vidéo sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron aurait dû congédier Alexandre Benalla ; il ne l’a pas fait, mal lui en a pris. Dès la publication de l'article du "Monde" révélant l'affaire, il aurait dû réagir plus fortement encore, en s’exprimant, en limogeant Benalla, voire ses supérieurs hiérarchiques qui ont manifestement manqué de jugeote à son sujet. Il ne l’a pas fait, et l’affaire ne peut désormais que s’envenimer.

Pourquoi ce président, qui dès son arrivée n’avait pas hésité à virer le chef d’état-major des armées pour quelques mots critiques sur le budget de la Défense, a-t-il été incapable de se défaire d’un collaborateur instable traînant déjà plusieurs casseroles ? Pourquoi l’Elysée avait-il besoin de cet homme, alors qu’il existe un service officiel pour cela, le Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) ? Quelle était la relation exacte entre le candidat-puis-président Macron et cet homme qui le suivait comme son ombre ? En ne traitant pas cette affaire comme elle aurait dû l'être, l'Elysée a ouvert la boîte des mille questions légitimes, mais forcément embarrassantes.

54.Posté par oscar dudule le 20/07/2018 23:45

D'abord les autorités de l'Elysée auraient du informer le Procureur de la République des faits . Ces faits se sont déroulés le 1er mai et les principaux membres du gouvernement ont été au courant le 2 mai.
Déjà i l y a là une faute grave;
Ensuite M.Bénalla a, tout de même, un passé édifiant en matière de violence. Pourquoi lui laisser une fonction aussi importante.
Enfin 3 policiers gradés, ont été mis à pieds pour avoir envoyé à M.Benalla des vidéos qu'il n'aurait pas dues connaître..
Ces policiers ont ils envoyés ces vidéos de leurs propres initiatives ou ont ils obéis à des consignes, recommandations ou ordres de leurs supérieurs hiérarchiques ? Le sera on un jour??

53.Posté par le taz le 20/07/2018 23:42

et combien d'autres encore en place dans le premier cercle ?

salaire de 10000€ avec nos impôts
logés avec nos impôts
voiture de fonction avec nos impôts
pressions sur les policiers avec l'appui de macron....

allez, la population, les pauvres, fermez là, ne m'appelez pas manu et roulez à 80€.....
moi, je fais la fête avec une bande de délinquants fouteux qui chante on va tout casser....

la france se meurt.... et ce pays est perdu

52.Posté par RÉUNIONNAIS le 20/07/2018 23:28 (depuis mobile)

On echangerait la présidente de la Croatie avec Macron. La Croatie prennent Macron pour eux et nous on a leur presidente.

51.Posté par Sauf erreur le 20/07/2018 23:24 (depuis mobile)

Franchement sans avoir visionné l'enregistrement on va pas préjuger. Mais de combien d'ITT a t'il bénéficié ? Il a rien eu ou presque et vous vous excitez comme des ptta (sauf erreur)

50.Posté par Il reste 4 ans avec Macron le 20/07/2018 23:23 (depuis mobile)

Et dire qu'on l'aura encore 4 ans comme président.

49.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 20/07/2018 23:07

*Une vraie SALOPERIE ce BENALLA !

*Et ce type qu'on a comme PRÉSIDENT "EXEMPLAIRE" !

*Dis-moi QUI tu fréquentes...

48.Posté par Jose le 20/07/2018 23:04

C'est au gnouf qu'il devrait être, avec interdiction à vie d'occuper un poste de fonctionnaire, sale personnage !

47.Posté par LORHEIN le 20/07/2018 22:26

Le système Macron, enfin dévoilé !!!😉😡👨‍✈️Voila, ce que font faire les dictateurs, ils utilisent les moyens des Tontons Macoutes pour arriver à leur fin. Le délinquant BENALLA, embauché par Manu 1er(et d'autres...) doit être sévèrement condamné, le Président de la République doit être auditionné et condamné pour ses embauches douteuses et les ordres qu'ils donnent à ses Délinquants. Relisons l'histoire!!! Pourquoi, ces faits ne sont connus que 2 mois et demi après avoir été commis? Bravo au Syndicat de Police qui a déposé plainte. Alliance PN en reste figée, il est vrai que son Secrétaire Général J.C D(pas Jésus Christ) a appelé à voter MACRON, en oubliant son devoir de réserve.😉😡

46.Posté par Pas courageux casse mangue sans gaulette le 20/07/2018 21:41 (depuis mobile)

Pas courageux du tout le 1er ministre. En pleine pzridoe de crise avec l affaire Benalla, le 1er ministre a préféré suivre le roue de France.

Dans la voiture balai ?

45.Posté par wai le 20/07/2018 21:20

Hum encore un qui a voulu jouer au policier .!!!!hum Collomb c pour quand la démission ....?

44.Posté par On comprend mieux le prochain statut de la fonction publique le 20/07/2018 21:18

Avec macron , on a avoir des millier de benalla dans la fonction publique. Policiers, Fiscalistes Enseignants, Medecins. Les fonctionaires auront interet de ffermer leur leur gueule comme sur les videos s'ils veulent leur remuneration au merite.

43.Posté par Retraite 6 octobre le 20/07/2018 20:49 (depuis mobile)

Comme par hasard le direc de cab de l' Élysée partira à retraite le 6 octobre.

42.Posté par Tour de passe-passe le 20/07/2018 20:48 (depuis mobile)

Finalement la République exemplaire de Macron était un tour de passe passe.

41.Posté par @ post 35 le 20/07/2018 20:38 (depuis mobile)

@ post 35 : ils ont blindé le dossier.

40.Posté par Bellana gate le 20/07/2018 20:37 (depuis mobile)

Pénélope gate ? C'est du pipi de chat par rapport à l'affaire d'Etat Benalla.

39.Posté par Ça part en c..... le 20/07/2018 20:33 (depuis mobile)

Il y a le feu. Oû va le pays ?

Pris dans tourmente de l'affaire d'état, c' est silence radio de la part du président.

Le 1er ministre ? Ben lui il a suivi aujourd'hui le ... tour de France.

On nous vraiment pour des abrutis ?

38.Posté par Alerte disparition le 20/07/2018 20:14 (depuis mobile)

Alerte disparition en France après l'affaire Benalla.

On ne retrouve plus le président de la République.

37.Posté par Proximaducentaure le 20/07/2018 19:59 (depuis mobile)

Faudrait demander à Gilbert (Annette) ce qu''il en pense. Lui qui connaît bien la "jistice" et premier soutien du gourou suprême.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes