Courrier des lecteurs

Sans queue ni tête

Mercredi 16 Août 2017 - 10:04

L’émasculation de Savannah et la décapitation de l’Hermitage ont inspiré, à un grand poète anonymement connu, le texte qui suit.
Dans l’un en tête, dans l’autre en queue,
Donjons protecteurs de quartiers,
A coups de marteau tapant les deux,
Laissant la faucille de côté,
L’édile les a abattus
Pour sa seule révolution
Au nom du peuple, à son insu.
« Tradition ! » et « Erudition ! »
Par des connaisseurs, convoquées,
Dont l’un et encore le même.
Pas besoin d’appeler la crème
Pour un si modeste problème.
Evariste eût aimé la rime,
Mais ici n’est pas la question.
Bonnement, contre l’Histoire, un crime
Et les anciens ? Cherchez une rime
Anonyme
Lu 484 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?