MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Sandwich des station-service : danger ?


Par David Asmodee - Publié le Lundi 30 Juillet 2012 à 16:56 | Lu 1255 fois

Sandwich des station-service : danger ?
De plus en plus de sandwiches préparés envahissent les étals de nos belles station-service. L'emballage est beau, le consommateur se trouve face à un large choix, le service est rapide et pratique.

Mais un doute subsiste néanmoins sur l'étiquetage d'une mention essentielle : la date limite de consommation.
L'article R112-9 alinea 5 du code de la consommation est ainsi rédigé :
"Sans préjudice des dispositions relatives au contrôle métrologique, l'étiquetage des denrées alimentaires préemballées comporte, dans les conditions et sous réserve des dérogations prévues au présent chapitre, les mentions obligatoires suivantes : (...)
5° La date de durabilité minimale ou, dans le cas de denrées alimentaires très périssables microbiologiquement, la date limite de consommation ainsi que l'indication des conditions particulières de conservation ;"

Or sur ces sandwiches, par mesure d'économie, ne figure qu'une étiquette où sont indiquées deux dates : une en gros caractères, l'autre en petits.
Le consommateur doit alors deviner et conclure que la grosse date correspond à la fabrication. La plus petite devrait correspondre à la DLC (date limite de consommation) ou à la DLUO (Date limite d'utilisation optimale). Ce n'est pas indiqué. Or ces mentions doivent être indiquées en toutes lettres. Un denrée peut être consommée après la DLUO mais doit prendre le chemin de la poubelle après la DLC.

Et c'est là que le bât blesse. Car devant le doute, on trouve dans les étals des sandwiches qui datent de la veille, de l'avant-veille voire de la semaine précédente. Et malheur à celui qui exige un sandwich du jour car il aura droit à une remarque acerbe de la vendeuse ou du patron : "un sandwich c'est un sandwich".

Pour l'instant, l'Etat laisse faire. Vendre des sandwiches pas frais semble être devenu la norme.

Dans quelques semaines, l'été arrive. Va-t-on continuer à vendre des sandwiches à la mayonnaise pendant une semaine après la date de fabrication ?

Bon appétit à tous et on se donne rendez-vous pour la première intoxication alimentaire.




1.Posté par miam miam le 30/07/2012 17:14

Je rigole quand même un peu.
Si le consommateur est un tant soit peu intelligent ou disons pas trop couillon, il me semble qu'il devrait deviner tout de suite que la date la plus ancienne signifie date de fabrication et l'autre date limite de consommation.
S'il pense le contraire c'est que c'est vraiment un con-sommateur

2.Posté par David Asmodee le 30/07/2012 19:03

@ Post 1 : DLC ou DLUO ?

3.Posté par lulu le 30/07/2012 20:55 (depuis mobile)

Connaissant un peu le milieu, il fût un temps où on pouvait trafiquer les étiquettes. Les pertes ne sont pas bonne pour le bizness! Parfois même il faut être vigilant aux dates des produits vendus...

4.Posté par noe le 31/07/2012 18:19

Il est vrai que l'hygiène est une affaire sérieuse pour la mettre entre toutes les mains ...
Dans les stations service , avec les carburants à servir , les fouilles dans le nez , les grattages aux endroits stratégiques , les toux , les atchoums ... emmènent des odeirs insupportables et des microbes fécaux à la tonne sur les sandwiches servis ...
A faire attention !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes