MENU ZINFOS
Revue de presse

Samedi 5 mai


"5.800 euros pour la mort de son père" titre en Une le Jir qui relate les conclusions judiciaires d'une affaire d'erreur médicale. En septembre 2006, des "fautes commises par des salariés, professionnels de santé," ont "entraîné une perte de chance de survie de 25 %" d'Augustin Danessinga, selon le rapport officiel de la Commission régionale de conciliation et d’indemnisation de la Réunion (CRCI). Après six ans de combat, Béatrice Dréan, la fille du vieil homme décédé vient d’obtenir une proposition d’indemnisation à hauteur de 5825 euros suite à une faute de l’hôpital ayant participé au décès de son père. Une somme qu’elle juge ridicule après six ans de combat qu’elle a menés, seule, pour faire reconnaître la responsabilité de l’hôpital de Saint-Pierre.

Il est également question d'argent en Une du Quotidien mais dans des proportions plus élevées. "500.000 euros détournés à la mosquée" titre le Quotidien. Ce détournement de fonds s'est passé à la mosquée de Saint-Pierre. C'est l'ancien trésorier qui "piochait dans la caisse" selon le journal. Affaire à lire en pages intérieures...

Par . - Publié le Samedi 5 Mai 2012 à 08:14 | Lu 1269 fois

Samedi 5 mai
Faits-divers

Décidément, les cas de disparition semblent se multiplier à la Réunion. Et avec eux des cas de personnes retrouvées après plusieurs jours passés dans la nature. "Retrouvé vivant dans une ravine après 11 jours de disparition". Le 23 avril dernier, un Saint-Louisien de 44 ans, Bernard Eudor, disparaissait sans laisser de traces après l’incendie de son appartement dont l’origine demeure inconnue. Vendredi matin, onze jours après le signalement de cette disparition aux services de gendarmerie, l’homme a été retrouvé vivant par les sapeurs-pompiers, dans le lit de la ravine Maison-Rouge, à Saint-Louis. Un site peu fréquenté mais que les soldats du feu ont dû emprunter, hier matin, en marge d’un incendie de broussailles qui sévissait en falaise expliquent les soldats du feu.

Nouvelle affaire de harcèlement moral à Groupama Océan Indien : une enquête ouverte. Stéphane est un des directeurs qui siège au comité de direction générale de Groupama, une entreprise qu’il a intégrée en 2003. Souvent félicité pour son travail, il s’est fait virer du jour au lendemain pour "concertation insuffisante", entre autres. Actuellement en dispense d’activité professionnelle, il est tombé en dépression… Un drame pour Stéphane (prénom d’emprunt) qui a déposé plainte en mars pour harcèlement moral et discrimination contre le directeur général de Groupama océan Indien. Une affaire à lire en pages intérieures du JIR.

Un fait-divers qui s'est déroulé à des milliers de kilomètres de la Réunion. "Sauvetage extrême dans les TAAF" titre le JIR. Dans le cadre d’une mission de recensement de la population d’oiseaux sur l’archipel des îles Crozet, dans les Terres australes et antarctiques françaises, un scientifique a fait une chute de 15 mètres depuis une falaise. Après quatre jours de transit, la frégate de surveillance Floréal est venue à son secours. Une évacuation sanitaire spectaculaire qui a nécessité une lourde logistique et permis le rapatriement d’un deuxième blessé en route.




1.Posté par noe 2012 le 05/05/2012 08:58

1)Hôpital : les fautes professionnelles ayant entraîné la mort doivent être mieux indemnisées ...les victimes ont énormément souffert ... Ici la somme semble trop ridicule pour avoir fait mourir une personne !
2)Vol : on vole même dans les lieux de prière ...on n'a plus peur des foudres de Dieu ...la proie du gain est plus forte que les punitions divines ! Drôle d'époque !
3)Disparitions bizarres : enlèvements par des extraterrestres puis relâchés dans la nature ? chocs trauma . ? Perte de mémoire ? Fuites en avant ? Il faut sonder le cerveau des perdus-retrouvés ...
4)Harcèlement moral : heureusement qu'il n'y a plus la notion "d'harcèlement sexuel" dans notre code pénal ...On accuse beaucoup ses supérieurs par cette notion "d'harcèlement" ....mais on ne fait jamais son mea culpa !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes