MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Salut Roland !


Par Jules Bénard - Publié le Mercredi 30 Avril 2014 à 11:40 | Lu 775 fois

Salut Roland !
Roland Robert faisait partie de ces adversaires politiques que l’on ne pouvait détester. J’étais loin de partager ses idées, il s’en faut de beaucoup, mais j’avais de l’estime, même de l’admiration pour cet homme. Et de la reconnaissance aussi…

A l’époque du Mémorial, en 1978, j’habitais à Ravine-à-Malheur, heureux comme un pou sur les c… du Pape. Sauf que chaque jour, nous devions remplir 15 bouteilles sous le maigre filet d’eau délivré par le robinet. Les appels au gardien canal n’ayant rien donné, je pris le mors aux dents et un soir, enfourchant ma Yamaha 500, je fonçai chez le maire, en bas.

Je pensais vitupérer, l’engueuler, « non mais, ça ne se passera pas comme ça, etc. ». J’en fus pour mes frais. Il me reçut fort aimablement, m’invita à entrer et nous vidâmes quelques godets en devisant des choses de ce monde. Bonhomme était très cultivé, ce qui fit tomber toutes mes préventions contre ce « foutu communiste ».

Au moment où je m’apprêtais à repartir, ayant totalement oublié le but de mon irruption intempestive, il remarqua, l’air de ne pas y toucher : « Au fait, tu voulais me demander quelque chose ? » J’avais pas l’air con, tiens ! Je lui expliquai l’à cause du pourquoi du comment et, le lendemain aux petites aubes, l’eau courante était là.

Voilà, c’est le seul souvenir d’une rencontre personnelle qui me reste de Roland Robert. Il prenait le temps, en gérant les problèmes généraux de sa commune, de discuter avec le simple quidam que j’étais… et avec tous les autres.

L’essentiel de son existence s’est confondu avec les intérêts de sa commune. Jamais avec les siens. Elie Hoarau (autre ennemi idéologique) l’a dit hier soir à la télé : Roland Robert n’a jamais pris le temps de s’acheter une maison ! C’est aussi le cas de mon autre ami/ennemi Claude Hoarau. Et de ce vieux sacripant de Georges-Marie, qui ne s’est jamais enrichi.
Tout le monde ne peut en dire autant.

C’est pourquoi, même si 99 % du personnel politique me donne envie de vomir (je ne désigne personne dans une mairie pas trop loin de la Possession), il en est quelques-uns, comme Roland et ceux que je viens de citer, qui conservent à la chose politique toutes ses lettres de noblesse.

Son organisme a-t-il été déstabilisé par son échec ? Personnellement je ne le crois pas. Il était trop démocrate pour ne pas accepter le choix des électeurs. Qu’il en ait été chagriné, sans doute. Qui ne l’eût pas été ? Mais abattu, certainement pas. Peu de temps après, on le retrouvait aux Comores à défendre les intérêts de la coopération régionale, avec un enthousiasme quasi juvénile et ce gentil sourire qui était sa marque de fabrique.

« Qui veut mentir n’a qu’à parler du beau temps », disait mamie Francia. « Qui veut se gourer n’a qu’à parier sur la santé », pourrait-on ajouter. La santé, c’est trop mystérieux, trop volatile, trop incertain.

« Il y a plus de choses dans le ciel, Horatio, que ton esprit ne pourrait en concevoir ! »

Toute ma sympathie va à la famille de Roland et à ceux qui l’aimaient.

« C’était un joli nom, camarade » (Jean Ferrat).
Alors, salut… camarade.

Jules Bénard




1.Posté par "émotions!" le 01/05/2014 23:03

Monsieur Jules Bénard,

Ce que vous écrivez est très touchant et surtout correspond tout à fait à la personnalité de ce grand homme qui vient de nous quitter. C'était un homme avec un grand coeur qui a tout donné jusqu'à son dernier souffle pour la chose publique.

Merci pour votre récit très humaniste qui change de toutes autres déclarations totalement ignobles que se permettent certains internautes.

Adieu Roland...

2.Posté par roland le 03/05/2014 17:11

Je suis "Roland" ...
Qu'on me foutre la paix !
Après m'avoir insulté , on ose verser des litanies de causements stériles à mon égard !
Allez zoué canettes dans la cour Patel band de tarés !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes