MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Sale temps pour la famille Vergès...


Par - Publié le Lundi 23 Novembre 2009 à 11:38 | Lu 3160 fois

Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour la famille Vergès...

Durant la première année de son mandat, Nicolas Sarkozy a fait les yeux doux au vieux Sphinx de la Pyramide inversée, au point que ce dernier a cru que l'affaire était dans la poche et qu'il allait pouvoir hypnotiser le nouvel occupant de l'Elysée comme il l'avait fait avec tous ceux qui l'avaient précédé.

C'était l'époque des bonnes nouvelles : Nomination par Nicolas Sarkozy de Françoise Vergès à la présidence du "Comité pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage" et comme "experte transversale" des Etats généraux, signature des accords assurant le financement du tram-train, de la route du Littoral, de la Maison des Civilisations... Rien n'était trop beau pour plaire à Paul Vergès...

Est-ce dû au fait que l'on a estimé, en hauts lieux, qu'avec l'âge, Paul Vergès était moins dangereux?Puis, il y a quelques mois, manifestement, la machine s'est enrayée. Est-ce que Nicolas Sarkozy a enfin pris conscience que Paul Vergès a toujours obtenu de ses prédécesseurs tous les financements qu'il souhaitait et le fait qu'on ferme les yeux sur certaines de ses turpitudes, en échange de la promesse d'un soutien à la présidentielle, promesse toujours trahie au dernier moment? Est-ce dû à la pression des élus locaux, emmenés par Didier Robert qui a, dit-on, l'oreille de l'Elysée, selon qui on ne pouvait éternellement faire des cadeaux à Paul Vergès et lui offrir ainsi les arguments de sa future campagne des Régionales? Toujours est-il que, brutalement, Nicolas Sarkozy a radicalement changé son fusil d'épaule...

Il y a tout d'abord eu la demande très forte de Paul et Françoise Vergès de voir la construction de la future Maison des Civilisations inscrite parmi les priorités des Etats généraux de l'Outremer... Refusé, après un arbitrage en provenance directe de l'Elysée.

Il y a ensuite eu le message très clair adressé à la mi-octobre par Marie-Luce Penchard au Sénat à l'attention de Paul Vergès, en opposant une fin de non-recevoir à toute idée d’assemblée unique à La Réunion. Nouveau revers pour le président de la Région, associé cette fois à Nassimah Dindar qui a reçu au passage sa part de désaveu...

Enfin (mais peut-être n'est-ce pas fini?), Marie-Luce Penchard a confirmé ce matin qu'il n'était pas question pour le gouvernement de faire bénéficier la Réunion de la dotation ferroviaire. Elle a rappelé dans le JIR que cette dernière "est une dotation de compensation des charges lorsque les trains régionaux ont été transférés aux collectivités. La Réunion n’est pas concernée car, à l’époque du transfert, elle n’était pas équipée de chemin de fer". Point final...

Reste une question : cette "brouille" va t-elle prendre fin après les Régionales ou va t-elle perdurer? La réponse est très certainement dans le score que feront les listes du PCR et de l'UMP aux élections. Si Paul Vergès est réélu à la présidence de la Région, il redeviendra par la force des choses un passage obligé pour les instances parisiennes...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par rozo peï le 23/11/2009 14:23

Et il est où Ti Pierre ? C'est lui qui se nomme patron, chef de projet, PDG du Tram-train. C'est lui qui a souhaité dirigé l'équipe technique du TT en lieu et place d'ingénieurs compétents. Aujourd'hui, quand c'est la m... il se cache. C'est tt à fait son style, grande gueule et lâche. Monsieur veut tout diriger parce qu'il sait tout sur tout. Aujourd'hui, la vérité se fait jour et ce n'est pas fini. Il aurait laissé les spécialistes travailler et on aurait vu à temps les dérapages financiers du Tram-train. Il n'y aura pas de bouc-émissaire, le père doit dégager tout de suite le fils s'il espère garder la région en 2010. Mais ça c'est une autre histoire...à venir.

2.Posté par Alfrédine le 23/11/2009 14:55

J'ignore si l'Elysée regarde Antenne Réunion et lit Zinfos 974.
Je ne sais pas non plus si je pourrais dire en direct à Antenne Réunion que le nazisme est une grande et noble idée que, malheureusement, Adolf Hitler a dévoyée.
Mais Pierre Vergès, interrogé par Yann Baré, a pu publiquement affirmer la semaine drnière que "le communisme est une grande idée qui a parfois été dévoyée" (sic).
Nicolas Sarkozy souscrit-il également à cette noble assertion de Pierre Vergès ?
Me trompé-je ou le communisme a été et est toujours une merde indicible bien pire (+ 85 millions de cadavres) que ce qu'a été le nazisme ?

3.Posté par Aimé LEBON le 23/11/2009 16:22

Contenir en accompagnant celui qui porte le projet que l’on veut combattre, étant sûr qu’un obstacle majeur se présentera fatalement avant sa concrétisation pour le mettre à terre au bon moment et revenir aux fondamentaux défendus par son propre camp. C’est une stratégie que connaît bien un bon marxiste-léniniste comme Paul Vergès. En tout cas il le vérifie aujourd’hui avec le refus du gouvernement de lui accorder les millions d’euros qui lui manquent pour lancer son tram-train. Et celui qui sourit dans le dos de l’autre est sans doute Nicolas Sarkozy qui récupère la base de financement qu’il avait accordée à la Région, inutilisable qu’elle l’est si la finalisation globale du projet n’est pas bouclée. Mais la riposte viendra, il n’a qu’à voir comment dimanche dernier pour le PCR l’axe principal de la bataille des régionales de l’année prochaine a été déplacé sur l’insuffisance de la politique sociale du gouvernement. La politique est un combat permanent.

4.Posté par macarthur 974 le 23/11/2009 17:05

" Donnes encore , té , la pa assez ........!! et karapates su tété boeuf , zot y connait , sauf que si le boeuf y meure , eh ben , n'a pu de karapates ...!!

5.Posté par Manipulé le 23/11/2009 17:33

L'excellence dans l'art de la manipulation. Chapeau bas à Paul Vergès. Que va t-il nous sortir du chapeau pour récupérer le coup, qu'il a lui même préparé d'avance avec la complicité de son fils, et se faire passer comme le sauveur du Tram Train? Tous les coups sont permis en période électorale. Les paris sont ouverts.

6.Posté par jina le 23/11/2009 17:37

si le tram-train existe un jour ,c'est pas la famille verges,ni camille le fantome qui vont l'emprunter ,à croire qu,il y 600;000 habitants et les verges qui font les tonton macoutes, merde y a des lois, des hommes

7.Posté par Christian le 23/11/2009 18:26

Réponse au post 2.

Je tiens à préciser que je ne suis ni militant ni sympathisant du PCR ou d'un quelconque parti communiste. Bien au contraire, je ne soutiens absolument pas l'action et les dérives de Paul Vergés et de son fils, mais tel n'est pas l'objet de mon post.
Le communisme, à la base, était une grande et noble idée, du moins telle qu'à pu le décrire Karl Marx (Relisez également Platon sur le sujet qui a décrit un modèle équivalent). Il est évident que ce qu'en ont fait les ex dirigeants de ce que l'on a pu appeler l'ancien bloc de l'est est assimilable à de la dictature et ne saurait être dissocié dans son horreur à l'idéologie fasciste.
La nazisme (ou il faudrait plutôt parler de fascisme) est d'emblée une idéologie totalitaire, xénophobe et exclusive.
On peut donc comparer l'application de ce qu'en ont fait les dirigeants, mais, par pitié, ne comparez pas les deux idéologies, ou alors, mettez les religions (avec leurs intégristes) au même niveau. Il ne me viendrait pas à l'idée de critiquer le catholicisme, l'islam ou la religion juive au prétexte que quelques illuminés en dénaturent l'idéologie première.

8.Posté par boyer le 23/11/2009 19:46

J'ai trouvé excellentes les explications de Marie luce Penchard au sujet de la dotation ferroviaire (tipp, firt).

Que les guignols qui ont sauté comme des cabris sur les décentralisations assument aujourd'hui.

9.Posté par Tiers Etat le 23/11/2009 21:30

D'accord avec Christian, le communisme n'est pas le nazisme mais on peut le comparer à la dictature, et je dirais même qu'à La Réunion, le communisme se rapproche de la royauté dictatoriale;

10.Posté par Béa le 23/11/2009 22:08

ti pierre allé pleure avec out papa , lu va trouve un solution pour la GIE VERGES = REGION .le vieux (...) lé capab trouve encore un solution pour son clan

11.Posté par franck le 23/11/2009 22:10

l'Etat ne doit pas céder au chantage
la Région ne sera plus crédible durablement si ce projet structurant et majeur pour l'Ile ne peut aboutir
avec la perte à la clef de près de 450 M€ de l'Etat

12.Posté par Michel le 24/11/2009 05:50

Bravo Mme PENCHARD, mais il serait souhaitable que tout cet argent puisse donner du travil au BTP pour la nouvelle route du littoral comme a préconisé M. LAMBERT, un pont pour la ravine du chaudron, le pont de St Etienne à Saint Louis et le OAKI, le renforcement de la route de Cilaos, le pont de ste suzanne etc... Comment peut on venir nous dire que le BTP ne pourra pas travailler? Il y a tellement de chantier à faire qu'on s'occupe pas pour faire le tram train. Le montant exorbitant de ce machin qui n'est pas prioritaire aujourd'hui entrain de nous diviser, alors que chacun de nous sait que la priorité reste le grand chatier de route en corniche. M. LAMBERT, il faut lancer la pétition pour que l'argent aille pour cette construction de cette route de la mort. A bon entendeur salut...

13.Posté par TILOOT le 24/11/2009 06:56

APRES LES MENSONGE DE 98 POUR ROUTE DU LITTORAL QUI CONTINUE A TUE.
LA MASCARADE DE LA MCUR.
TOUS LES MENSONGE ET LE DETOURNEMENT D ARGENT POUR LA CONTINUITER TERRITORIAL
LA MANIPULATION DE LA POPULATION POUR LE ROND POINT DE LA CAFRINE.
LES GRANDES PROMESSE DE SON BRAS DROIT MR BERNE POUR LA DEVIATION DE ST JO.
DONNER NOUS VRAIMENT LE CHIFFRE DES OUVRIERS DE LA ROUTE DES TAMARINS
QUI ON PU OBTENIR UN CDI AVEC SES GRAND MULTI NATIONAL.
VA T IL ENCORE RASSEMBLER LES OUVIERS DE TOUS LES COMMUNES COMMUNISTE
POUR DEFENDRE LE JOUET DE SON FILS ET PETIT FILS POUR UN ENTRETIEN DE 6 MILLONS



14.Posté par J-F le 24/11/2009 09:39

C'est un immense gâchis ! Contrairement à beaucoup je pense que le ferroviaire reste une priorité à la Réunion. Le tout voiture va dans le mur à tous les niveaux. Je suis très déçu et furieux de la masse d'énergie et d'argent public gaspillée par cette histoire de Tramtrain.

15.Posté par Player le 24/11/2009 11:45

ETES-VOUS TELLEMENT STUPIDES ?

Comment pouvez vous croire que la Région et les Vergès vont laisser le tram train ne pas se faire alors qu'ils y ont travaillé pendant 10 ans, qu'ils se payent des pages de pub et qu'ils disent que c'est l'enjeu des régionales ?!
ils vous prennent pour des crétins.
il disent que c'est la faute de l'état et ils vont tous vous laisser croire que c'est annulé pour qu'on ne parle que de ça, qu'on dise qu'ils sont foutus (ce que vous faites), etc.
et au dernier moment, Paul va laisser la place à petit Pierre qui, comme par magie (comme si un coup de baguette pouvait le rendre intelligent :-)))), va trouver les 80 millions qui manquent et ce sera la gloire et la réélection des vergès.

Vous pariez ?

16.Posté par marionette le 24/11/2009 18:09

Méssage pour Vergès ,allons fais un tunnel sous la réunion,et mette ti'pierre president et son soeur,secretaire général et zot y prend zot poste de travail tout de suite, avec un ptit'monaie de poche tout les mois,comme d'hab,quoi! Apres ,le temps y fait lo bandes études,lo faisabilité,et rode lo largent pou fait,grosso modo y sa prend un paquet et un chier lo temps,comme d'hab quoi! ben zot n'aura encore un ptit place travail pour 20,25ans et avec zot z'enfant comme d'hab quoi! Et si apres sa ptit'pierre y déconne sur le budget et qui fait pas , zot peut assaye fait un viaduc y sorte st denis et y arrive st philippe en passant par piton des neiges!

17.Posté par mankib le 24/11/2009 19:22

pourvu que ça dure et que les mauvaises nouvelles continuent, et qu'enfin les citoyens ouvrent leurs yeux et que les oeillères tombent

18.Posté par dignité le 25/11/2009 07:13

Considérations politiques mises à part , le dossier tram train est vraiment dérogatoire du droit commun.
En effet, on aurait pu concevoir dés le départ un tramway sur pneus dont l'emprise foncière se serait confondue avec le réseau routier à quatre voies (partie centrale). Dans une telle hypothèse, le porteur de projet aurait été le conseil général au regard de la loi sur les transports de voyageurs. Pour que la Région s' empare du dossier ( véritable obsession de Paul Vergès) il fallait absolument que le projet tramway soit "sur rail " , cette collectivité étant compétente en méropole pour le transport de voyageurs sur les voies ferrées dites secondaires.
Dans ce type de dossier de transports il y a deux volets à distinguer: le volet réalisation et celui de l'exploitation dans la durée.
S'agissant de la réalisation si les crédits sont réunis il n'y a pas de problèmes . L'Europe , l'Etat, les Collectivités, les privés (principe du PPP) sont souvent sollicités pour le financement des investissements correspondants.
La partie exploitation est la plus délicate à gérer. En effet, les réseaux de transports de voyageurs sont tous déficitaires sauf pour ceux gérés en "risques et périls " (ils sont tellement rares que les derniers qui restent sont des obsolescences). Les recettes des voyageurs ne peuvent à elles seules couvrir les charges d'exploitation. Si , en France, les tranways sont tous circonscrits à des périmètres urbains ce n'est pas par hazard. C'est parce que les Communes ou leurs groupements (communautés urbaines) perçoivent une taxe spéciale appelée "versement transport ou VT" destinée à couvrir les déficits inéluctables.Cette taxe est acquittée par les entreprises.
Or, le tram train sera déficitaire dans son fonctionnement et la Région ne perçoit aucune taxe spéciale pour lui permettre d'atténuer ce déficit. Le Fonds d'Investissement Routier qu'il perçoit n'a pas vocation à se substituer au VT communal. Comment trouver les millions manquants? Il n'y a qu'à demander à l'Etat. Si l'Etat dit oui il ne peut le faire que dans le cadre d'une loi nouvelle car la dotation ferrovière évoquée en la circonstance n'est pas applicable au cas d'espèce. Dés lors , il ouvre la porte à des projets de même type portés par d'autres collectivités, bref! il créé un précédent. D'où les réserves observées.
Une solution existe pour le tram train. Il faut le faire sur pneus et donner son exploitation à un syndicat mixte de transport composé des communes et du Département parce que ces collectivités ont elles la compétence transports de voyageurs sur routes contrairement à la Région.
Rares les politiques qui veulent de çà car cela reviendrait à foutre en l'air le grand rêve de certains.

19.Posté par erick le zoreil le 25/11/2009 21:13

eh les gens réveil

le mot et les idées communistes ne sont que dans le nom PCR
après il faut enlever la crotte qu'il y a dans les yeux de certains !

20.Posté par bugg le 26/11/2009 17:30

si vous pensez que le trams train va etre abandonne c'est mal connaitre le verges papa mais mais le fils.on tous entendu le ramdam sur le projet de la route des tamarins mais le papa a tenu bon malgre la hausse du prix par rapport au projet initial.on est quand meme content de faire 30 mn entre st pierre et st paul.ses detracteurs sont tous devenu sourd et muet les semaines suivant l'ouverture de la route.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes