MENU ZINFOS
Faits-divers

Salazie : Un forcené menace les gendarmes avec un marteau, une chaîne et un malinois


C’est une scène d’une grande violence qui s’est déroulée à Salazie vendredi 19 novembre dernier. Alan P., 22 ans, n’a pas supporté que ses enfants soient placés.

Par Isabelle Serre - Publié le Lundi 22 Novembre 2021 à 15:51

"Ça a fait boum dans ma tête quand on m’a dit qu’on prenait les enfants", lance Alan P., 22 ans. L’habitant de Salazie n’a pas apprécié la visite de la cheffe de service de l’Aide sociale l’enfance (ASE) qui venait lui annoncer le placement provisoire de ses trois enfants suite à une décision du juge des enfants. 
 
Ce 19 novembre vers 18 heures, cette dernière s’était présentée, accompagnée des gendarmes, au domicile de la famille composée des deux premiers enfants de sa compagne et de leur fillette de 2 ans. 
 
C’est alors que "l’instinct" d’Alan P. s’était réveillé, sous les pleurs de sa conjointe et les cris des marmailles. Muni d’un marteau et d’une chaîne, le vingtenaire a menacé les militaires et l’éducatrice. Tous se sont réfugiés dans la voiture de patrouille, le malinois du prévenu sur les talons. 
 
La situation a continué a dégénérer,  Alan P. déambulant armé dans Salazie, avant de se retrancher chez lui avec femme et enfants. Sur place, le GIGN, le sous préfet, le maire, la brigade de recherches et des professionnels de la négociation ont bataillé jusqu’à minuit passé.
 
Arrêté, Alan P. a été jugé ce lundi dans le cadre de la procédure accélérée. Il s’est longuement expliqué sur son attitude. Un comportement bien repéré dans le voisinage et occasionnant plusieurs déménagements. Le Salazien n’a pas raté la perche tendue par la présidente de l’audience lui rappelant qu’il avait lui même été placé étant jeune : un passé douloureux qui pourrait expliquer son geste. 
 
Mais les faits sont têtus. Le 30 août dernier, le couple avait fait l’objet d’un recadrage suivi d’un grand nombre d’informations préoccupantes communiquées au parquet. "Monsieur est impulsif et difficilement contrôlable", a indiqué l’éducatrice de l’ASE qui le connaît bien et a eu "la peur de sa vie". 
 
La représentante de la société a rebondi citant les violences subies par les trois bambins dénoncées par l’Education nationale : "Il ne voulait pas seulement faire peur sinon cela n’aurait pas duré aussi longtemps". 15 mois de prison ont été requis sans aménagement possible pour des faits "particulièrement graves". 
 
En défense, Me Jean-Christophe Molière a demandé au tribunal de s’en tenir aux faits "n’ayant provoqué aucune blessure" et insisté sur le traumatisme de son client, placé de 6 à 18 ans. Déclaré coupable, le jeune père de famille écope de 24 mois de prison dont 12 assortis d'un sursis probatoire. Il est maintenu en détention. 




1.Posté par zarzuela le 22/11/2021 13:38

22ans 3 gosses et pas de boulot je parie!!!!ils vivaient des aides et des allocations donc grâce aux enfants !!!il y en a trop des gens comme ça oui grave la société

2.Posté par Lulu le 22/11/2021 18:40

Le malinois dressé par son maître pour attaquer et qui un jour risque d'être euthanasié ....

3.Posté par MôvéLang le 22/11/2021 19:31

'' 1.Posté par zarzuela le 22/11/2021 13:38 ''
Et nana i viole, je comprends que la justice ne le condamne pas, Zarzuela ne trouve rien à redire, vu que c'est un compatriote , je crois que le procureur aussi attend de voir si ça va rouspéter pour faire appel.

4.Posté par Olivette le 22/11/2021 19:58

Un gratteur de cul professionnel, subventionné par l'État.
Bon, Alan, faut pas s'étonner, c'est marqué sur la boîte !

5.Posté par Hum le 22/11/2021 21:20

Toujours in po rouv la guèl. PRIE PO LI AU LIE RALE LE KER SI LI.🙏

6.Posté par Rafi le 23/11/2021 00:21

Ses voisins vont être tranquilles qques temps..hélas ce ne durera pas pourquoi les gendarmes n ont pas le droit de tirer qd ils sont menacés?voila qu ils se réfugient dans leurs voiture..c est comique

7.Posté par Gringo le 23/11/2021 06:46

La socièté est pourrie, elle veut que tu élèves tes enfants comme elle le souhaite ... Une socièté cadrée et limitée par des blancs où les peuples en communion avec la nature n'ont plus leur mot à dire!

Cet homme est un être humain qui a subit de lourds traumatismes marqués dans son ADN et maintenant transmis à ses enfants...

Cet homme qui a besoin d'etre accompagné est mis en prison ... Ça servira juste à augmenter sa haine envers notre socièté!!!

Vous croyez que l'aide sociale a l'enfance ça aide réellement??? C'est purement administratif .. Les personnes sont des numéros de dossier ... Et le plus simple est de séparer et d'enfermer !!!!

Parents qui ont du mal avec un enfant ou besoin d'être accompagné on vous dit d'aller demander de l'aide à l'Ase, alors faites l'expérience ... Essayez .... Faites le test ... Je n'en dirai pas plus..

8.Posté par Lulu le 23/11/2021 20:11

A gringo il y a des limites qui ont été largement dépassées il y a là l'avenir de gamins en jeu et si demain il leur arrive quelque chose vous allez encore crier qu'on a pas su les protéger.

9.Posté par Maeva Guenam le 23/11/2021 23:46

Poste 5 ( Hum) et poste 7 ( Gringo) les seuls postent intelligent ici, les autres c'est facile de se moquer, de critiquer, de juger de pointer du doigt ceux qui font beaucoup d'enfants, ceux qui vivent des allocs et tout, vous ne les connaissais pas personnellement, vous n'êtes pas dans leurs conditions, vous n'êtes pas du même milieu, soyez raisonnable et allez zèt zot kor
CORDIALEMENT.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes