MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Saisie de tee-shirts "Zamal" saisis à St-Paul : La couillonnisse i vende par pintes !


Par Jules Bénard - Publié le Mercredi 4 Février 2015 à 06:29 | Lu 845 fois

Saisie de tee-shirts "Zamal" saisis à St-Paul : La couillonnisse i vende par pintes !
Plus personne ici n’ignore ce qu’est le zamal. Une herbe aux vertus lénifiantes à tout le moins. C’est aussi une très jolie plante aux feuilles dentelées du plus bel effet. J’ai des amis qui en ont chez eux pour la déco.

Voilà qu’un fabriquant de t-shirts a eu l’idée, excellente à mon avis, d’orner ses vêtements de feuilles de zamal, joliment dispersées. Chemisiers, frocs, vestes et t-shirts sont ainsi apparus dans une boutique de Saint-Paul, mettant du même coup nos plus fins limiers anti-drogue sur les dents et sur la piste de dangereux malfaiteurs (!)

Tout le stock a été saisi car il est bien connu que le simple fait de montrer des dessins de feuilles de zam plonge aussitôt toute l’île dans une consommée effrénée de barbituriques herbeux.

La couillonisse i vende par pintes coméla. Lé moins cher jujubes mi dis à ou ! Sans rire, on croit rêver. Qui a donné cet ordre stupide aux pandores ? Qui a cru se faire bien voir en coursant les basques d’un boutiquier qui n’y comprend toujours rien ? Je ne consomme pas de zamal… ou plutôt si ! J’ai fumé quelque vingt joints en 67 années d’existence. Ca ne m’a pas fait bander outre mesure, je n’y attache donc aucune importance. Mais là, je ne peux que m’élever contre cette mesure coercitive aussi ridicule que grossière.

Ce n’est pas en privant un travailleur de son revenu que l’on mettra un frein à la consommation de zamal… si tant est que ce dernier soit aussi dangereux qu’on le dit.

Il y a plus urgent en fait de problèmes publics graves. Mais je vais me faire enchrister pour apologie du zamal si je continue.

Eh bien rassurez-vous ; je continue, persiste et signe : foutez la paix à ce Zarabe et rendez-lui son bien. Merde, on est de retour chez Ubu colonial ou quoi ?

Jules Bénard




1.Posté par Tartarin de ta race, con ! le 04/02/2015 14:19

Et oui, mon bon Jules ! C'est tout bonnement stupéfiant, mais le latiniste qui sommeille en toi sait bien que dura lex, sed lex...Il parait que nous sommes tous égaux devant la loi: certain doivent être un peu plus égaux que d'autres qui souffrent d'un problème d'ego surdimensionné...
Pour ma part, je me contente de fumer ce qui est autorisé par la loi et sur lequel l'Etat ne mégote pas pour prélèver sa dime.

2.Posté par VIVE LE COLORADO le 04/02/2015 19:32

vive le colorado..

3.Posté par Zbob le 04/02/2015 19:44

Bien d'accord, dura lex, sed lex et durex!

4.Posté par KLD le 04/02/2015 21:57

y se passe kek chose au colarado ? la Montagne , ville pionnière à la RUN .

5.Posté par Boomerang le 05/02/2015 13:20

Vous avez raison M. BENARD. Tout pandore dispose d'un pouvoir d'appréciation et doit donner priorité à l'insécurité.
D'un côté, liberté totale de blasphémer alors que le trouble à l'ordre public est manifeste.
De l'autre, "baizement dans la cour patel"pour reproduit sur du textile, le dessin d'une plante dite Cannabaceae.

Ce monsieur a la possibilité de semer le doute dans l'esprit du juge en prétextant que ce dessin n'était pas la reproduction d'une feuille de zamal (forme "récréative" du Cannabis), mais celle de la feuille de chanvre, chanvre textile, chanvre industriel ou chanvre agricole qui est une variété de plante de la famille des Cannabaceae, et dont la culture est autorisée en France vu que cette plante a une faible teneur en THC . Selon la loi elle doit être inférieure ou égale à 0,2 % .

Si j'étais leur avocat, j'oserais cette plaisanterie juridique:

"Monsieur le Juge, le zamal et le chanvre textile ont les mêmes feuilles. Rien ne permet de les différencier sauf l'analyse de leur teneur en THC. Dès lors, ces gendarmes ont-ils pu établir que ces dessins contenaient une teneur en THC supérieure à celle autorisée"?

6.Posté par Laïcien le 05/02/2015 23:26

Nou lé sîr lo personne ki vend ce tee shirt ,,li mêm li mètt pas lo tee shirt su lu .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes