MENU ZINFOS
Faits-divers

Sainte-Suzanne : Un gilet jaune condamné pour violences envers des gendarmes


Par - Publié le Mardi 11 Février 2020 à 17:30 | Lu 1893 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Presque un an et demi depuis les ravages des casseurs en marge du mouvement des gilets jaunes. Une nuit particulièrement perturbée a été celle d’Halloween, le 31 octobre 2018, lors de laquelle un appel général à la "purge" avait été lancé. Des violences, dégradations et incendies avaient donné du fil à retordre aux pompiers et aux forces de l’ordre. Ils couraient aussi le danger d’être blessés.
 
Ce mardi, quatre jeunes et un homme d’une quarantaine d’années devaient être jugés devant le tribunal correctionnel pour participation avec arme à un attroupement, destruction du bien d’autrui et violences. Mais deux d’entre eux ont demandé le renvoi de l’affaire à cause de la grève de leurs avocats. Deux autres étaient absents. Le cinquième, sans avocat et présent, a affirmé bien vouloir être jugé. C’est donc ce dernier, ainsi que les deux autres jeunes absents qui ont été jugés. Âgé de 22 ans, le jeune homme affirme timidement avoir été ivre, comme ses copains, et entraîné, influencé.
 
Ce soir-là, plusieurs dizaines de personnes sont présentes devant la gendarmerie de Sainte-Suzanne. Des bâtons et galets sont jetés sur les gendarmes, des poubelles brûlées, des barricades montées. La procureure rappelle leur but : "nuire à l’autorité et blesser des gendarmes". "Mais ce sont aussi les passants et commerçants qui n’ont rien demandé, qui sont mis en danger", ajoute-t-elle.
 
Le jeune, qui compte deux mentions sur son casier judiciaire du tribunal pour enfants, a été condamné à 3 mois de prison avec sursis et 90 heures de travaux d'intérêt général. Pour les deux autres : 6 mois de prison avec sursis.
 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Nostra Damus le 11/02/2020 21:25 (depuis mobile)

Eh bien qu'ils continuent ! Tant la justice me semble d'un laxisme total ! Bientôt on attaquera les forces de l'ordre, puis les juges et on verra le comportement des magistrats face au déferlement de violence dont ils souffriront.C'est pour bientôt

2.Posté par CONTRIBUABLE le 12/02/2020 04:51

ELLE EST OU LA JUSTICE EN ACCORDANT DES SURSIS A DES VOYOUS ELLE EST BELLE NOTRE SOCIETE .

3.Posté par Joseph le 12/02/2020 06:36

On en voir, avec plus de 20 mentions au casier, âgés de moins de 25 ans, et on leur donne encore du sursis. A quand le boulet à la patte, et le curetage des ravines et bas cotés, salis par les makotes ?

4.Posté par Jambalac le 12/02/2020 12:13

Ce soir-là, plusieurs dizaines de personnes sont présentes devant la gendarmerie de Sainte-Suzanne. Des bâtons et galets sont jetés sur les gendarmes, des poubelles brûlées, des barricades montées.
.......................................
C'est cela être gilet jaunes ???? Attaquer une gendarmerie ?
Je ne crois pas que cela représente ce que devait être ce mouvement.

5.Posté par Tristan Lefebvre le 12/02/2020 20:19 (depuis mobile)

Y avait déjà les gj le 31 octobre 2018? C'est quoi cet article pourri zinfosvaleursactuellesradiomacron974 ?

6.Posté par Tristan Lefebvre le 12/02/2020 20:30 (depuis mobile)

C'est de la belle propagande anti gilets jaunes. Allez vous corriger l'article ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes