Education

Sainte-Suzanne : Rentrée bâclée selon Daniel Alamélou

Mardi 2 Septembre 2014 - 11:44

Sainte-Suzanne : Rentrée bâclée selon Daniel Alamélou
Daniel Alamélou, conseiller municipal de l'opposition à Sainte-Suzanne (et conseiller communautaire à la CINOR) a tenu une conférence de presse ce mardi matin pour dénoncer une rentrée scolaire "désastreuse" et plus globalement la "mauvaise gestion économique" de la commune.

"La réforme des rythmes scolaires a été bâclée à Sainte-Suzanne, affirme-t-il, les parents sont dans l'incompréhension la plus totale". Selon lui, les promesses annoncées par le maire Maurice Gironcel, avant les élections municipales, n'ont pas été tenues. Les éléments du rapport fourni par le maire au recteur établissent une répartition des activités périscolaires tout au long de la semaine, "Or elles ont été concentrées en une seule demi-journée".

Les finances liées à la réforme sont aussi mises en cause : "Il devait y avoir un sandwich pour chaque enfant le samedi et ce n'est pas le cas. Avec 1,5 million d'euros investis, on peut se demander où va cet argent", ajoute Daniel Alamélou.

"De nombreux parents nous interpellent car ils sont confus et déçus par rapport aux activités, à la cantine et au réseau de lecture à la médiathèque dont on a toujours aucune nouvelle, ils demandent une concertation avec le maire", précise-t-il.

"Il n'y a pas de vision de développement d'activité et donc d'emploi à Sainte-Suzanne"

Le deuxième point abordé est celui du "manque de vigilance et de clarté" quant à l'aménagement du territoire. Le conseiller municipal rappelle que le plan local d'urbanisme, sur lequel il dit avoir travaillé pendant quatre ans, n'est toujours pas sorti. "Sainte-Suzanne est une des seules communes où c'est le cas. Il s'agit de l'aménagement du secteur agricole, du logement, des équipements publics et des zones d'activités", explique-t-il.

Le Conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires (CODERST) aurait rejeté les plans d'une entreprise proposant 18 emplois, et "sans plan local d'urbanisme et la possibilité de se déplacer en zone d'activité, ce sont donc 18 emplois perdus".

"Il n'y a pas de vision de développement d'activité et donc d'emploi à Sainte-Suzanne et nous allons bientôt voir nos entreprises partir vers la Cirest ou Sainte-Maire", termine-t-il.
SH
Lu 1900 fois



1.Posté par noe le 02/09/2014 18:24

Tiens !
Un réveilleur qui se réveille ...

2.Posté par Doudou le 02/09/2014 19:34

Trop de fausses promesses de Gironcel et mauvaise gestion de l'argent public.
Les familles sont au bord de la crise de nerf avec ces chargeurs de l'eau et que fait l'adjointe aux affaires scolaire ?

3.Posté par KLOD le 02/09/2014 20:03

Bravo Noé !

4.Posté par nini le 02/09/2014 21:06

a ou qui critique les promesse que ou la fait ou la tenu ou mi attant toujours

5.Posté par ala le 02/09/2014 21:41 (depuis mobile)

Kreol zamais content dit merci a Zot maire que les Zot commune les sérieux embrasse son ki

6.Posté par ala le 02/09/2014 21:41 (depuis mobile)

Kreol zamais content dit merci a Zot maire que les Zot commune les sérieux embrasse son ki y

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter