MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Sainte-Marie : interdiction arbitraire d’un Dipavali sous pression politique


La commune de Sainte-Marie est la seule de la République où la mairie interdit une manifestation culturelle pacifique, destinée en particulier aux enfants. Une pratique qui rappelle à tous les citoyens de la commune le temps où, sur la terre de Sainte-Marie, il fallait baisser la tête et dire "siouplé". Nul doute que cette attitude renforcera l’exaspération de la population face aux abus d’une mairie en bout de course.

- Publié le Lundi 22 Novembre 2010 à 09:43 | Lu 1270 fois

Au début du mois Novembre, l’Association "lèv la tèt Mariens" était exclue de la manifestation de Dipavali organisée sur la commune de Sainte-Marie. Motif : la Présidente de l’association était jugée par la mairie trop proche de l’Alliance. Au dernier moment, la municipalité a décidé le retrait de la subvention à l’Association.

"Lèv la tèt Mariens" a décidé de maintenir cette manifestation, qui associe plus  les marmailles des nombreux quartiers défavorisés de Sainte-Marie.

Au téléphone, la direction de la commune a exprimé avec cynisme son désintérêt pour ces enfants et pour cette population.

Interpellé dans l’opinion par un communiqué, le premier adjoint a mis en cause personnellement Bélinda  Adékalom, dirigeante de l'Association, et Geoffroy Géraud-Legros, secrétaire de la section PCR de Sainte-Marie, qui avait eu le tort à ses yeux de soutenir l’initiative de "Lèv la tèt Mariens".

Pendant la semaine, des envoyés de l’UMP ont sillonné la commune pour dissuader les habitants de participer au "Dipavali communiste". Ce procédé pitoyable  montre  quelle  mentalité coloniale continue de prévaloir à Sainte-Marie.

Hier, le système a montré son vrai visage.

La mairie a refusé à l’Association l’autorisation de manifester. Elle a demandé à la Préfecture de ne pas délivrer cette même autorisation. Les services de la Préfecture se sont exécutés. Pire: "on" a  commandé aux gendarmes de convoquer l’organisatrice de la manifestation.

Nous dénonçons avec force la ségrégation culturelle et sociale imposée par le régime  UMP de Sainte-Marie.

Nous dénonçons avec force l’arbitraire qui règne sur la commune de Sainte-Marie, où le pouvoir du maire décide de tout, sans respect ni démocratie.

Nous dénonçons avec force l'attitude de la Préfecture, et déplorons l’instrumentalisation  des forces de l’ordre, qui ont manifestement d'autres tâches à accomplir, dans des buts politiques.

Nous appelons les citoyens de Sainte-Marie à la prise de conscience et au rassemblement, pour faire de notre commune un lieu où chacun, puisse exprimer ses idées et ses convictions dans la liberté et le respect.
 
Communiqué conjoint

Geoffroy Géraud-Legros, secrétaire de la section PCR de Sainte-Marie
Bélinda Adékalom, Présidente de l’Association "Lèv la Tèt Mariens"




1.Posté par Libertés fondamentales le 22/11/2010 10:17

Incroyable...
C'est les années 1950 à Sainte-Marie

2.Posté par BILOUTE le 22/11/2010 10:34

Quel scandale ce Lagourgue ! On se croirait sous DEBRE ... La honte pour Sainte Marie !!! Courage !!! COntinuez votre combat les jeunes communistes de Sainte Marie ! VOus representez le véritable changement dans cette ville

3.Posté par malbararaise le 22/11/2010 13:43

une ville avec un maire sans coeur, est une ville sans lumière!! les enfants, laissés pour compte, je trouve ca scandaleux et montre l'état d'esprit de ce petit maire!! j'espère que la population prendra note de ce fait, sombre dans l'histoire du dipavali, en tout cas je dis bravo aux courages de ces jeunes militants communistes. Peuple Sainte-Marien réagissez, prenez votre destin en main!!

4.Posté par Aldo F le 22/11/2010 16:56

Injuste et dégueulasse en plus le dipavali de la commune était complètement raté le bon dieu a puni LAGOURGUE et cie

5.Posté par noe974 le 22/11/2010 17:10

M. Lagourgue , je vous croyais plus ouvert .
C'est quoi ce comportement de dictateur : vous faites honte à votre écharpe !

Vous semblez détester une partie de la population de votre ville .
Faites votre pénitence !!!

6.Posté par changement sainte marie le 22/11/2010 18:51

en tout cas ça BOUGE enfin à sainte-marie.
enfin l'espoir de sortir des années de plomb de l'ère Lagourgue
Géraud Legros, Bélinda Mardénalom continuez !

7.Posté par Ti-gland le 22/11/2010 19:01

médiocre et minable comme toute cette brochette d'élu(e)s qui s'agenouillent devant le "PACHA" DONT LE PREMIER D'ENTRE EUX qui lui lèche.... les bottes ... à longueur de temps ; appelé aussi "Mr OUI OUI - pas de probleme ! "
le temps fait tranquillement son oeuvre pour que TOUS ENSEMBLE nous mettions fin à la GABEGIE

8.Posté par toukontfé le 22/11/2010 23:33

LES EUPHÉMISMES DES RELIGIEUX , MARMAILLE SERT DES PIONS POUR FAIRE AVANCER LA CAUSE IDENTITAIRE.
Non ! Dipavali n'est pas une culture proprement dite civile mais une culture(cultuelle)qui s'appuie principalement sur l'obscurantisme et l'irrationalité
Les bigots se servent de cet opacité mystique pour se constituer une identité hors sol sur la terre la Réunion qui a semé et cultivé des valeurs démocratique, civique et juridique.

Lèv la tète aux sainte-mariens, il faut dire lèv la tête aux créoles Réunionnais et de se questionner le bien fondé de DIPAVALI une religion indienne dans un espace Républicain .

Les Réunionnais peuvent se questionner s'ils veulent vivre comme en INDE ou à MAURICE ou à MADAGASCAR communautariste où chacun pouvant se réclamer le financement de son culte, de son pays d'origine et vivent en juxtaposition .où les ethnico-religieux sont prépondérants dans la société.

Ce que je retiens dans cette euphorie de repli identitaire c'est la glorification de la nation indienne pour Dipavali. Et d'autres fêtes religieuse pour d'autres nation.

C'est le tabou et le politiquement correcte qui conditionnent notre société de ne pas dire tout haut ce que les gens pensent tout bas et moi-même je suis un anonyme, mais un anonyme qui n'insulte pas mais se pose un certain nombre des questions sur le devenir de la Réunion sur le choix de société où les politiques et les ethnico-religieux nous entraînent en nourrissant abondamment avec l'argent public c'est à dire nos impôts les impôts de tous les français laïques et Républicains et neutres leur narcissisme ethnique.

Les ethnico-religieux dont le soucis c' est le repli identitaire, l'égoïsme ethnique,l la glorification de leur pays, car s'il veulent qu'on respecte leur religion, il ne s'embarrasse pas d'introduire l'obscurantisme et l'irrationalité au sein de notre république etc..Il y a d'autres éléments me fait bondir mais c'est l'obscurantisme et l'irrationalité au sein de la République qui est plus important.

Si vous avez des doutes, dans le courrier des lecteurs Jean-Louis CARDINAL TAURAU nous précise bien que c'est une fête religieuse des indiens et il souhaite bon DIPAVALI aux indiens.
Et il précise que « la religion est fondamentale au solution aux problèmes de la souffrance humaine » eh bien voyons, c'est dans le même tonneau que « la lumière va apporter le bien-être, la paix, la santé etc. » On n'est bien dans une posture de sermon et on est bien dans une rupture de laïcité où le principe de la République est piétiné.

On a une République" bananière", aura-t-on une république communautariste et religieuse?
Et que si on nourrit abondamment avec de l'argent publique ce genre de sermon c'est qu'il une rupture de la laïcité et de la République., point barre.

9.Posté par Olivier le 26/12/2010 08:24

Debré c'était le bon temps ne vous en déplaise...Sans Debré vous en seriez à mendier l'aide internationale et à être dirigés par quelques potentats locaux style Vergès et Claude Hoareau...
Alors merci Debré, l'homme qui a mis la Réunion sur la voie du développement.

10.Posté par toukontfé le 26/12/2010 12:50

2011 L'ANNÉE DE LA RÉPUBLIQUE

Bonjour,
Je vous remercie de passer mon commentaire, peut-être après réflexion vous avez trouvé que je n'insulte personne, je donne tout simplement ma réflexion sur cette société Réunionnaise, où les politiques s'assoient sur notre principe de la République et sa neutralité et se cachent derrière notre laïcité pour justifier l'énorme financement publique des fêtes des ethnico-religieux purement religieuse pour faire l'apologie de leur religion et de leur  « superbe » pays d'origine, d'ailleurs qui n'est pas aussi superbe que ça vu qu'ils restent encore chez nous, pour bien vous dire que c'est une mascarade de bonheur assuré auprès des ancêtres ou faut-il voir une autre raison que la religion ?

Et on peut se poser la question, tant des choses, tant de fraternité, tant de solidarité, tant de spiritualité et de bonheur assuré auprès des ancêtres dans ce pays d'origine, ce serait con de rester dans un pays où il y a que des cons et des petits fils d'esclaves comme la Réunion.

Pour vous dire que l'état va faire de l'année 2011 L'ANNÉE DE LA RÉPUBLIQUE certainement pour ré-cadrer le principe de la République et la place de la Religion dans notre pays.

Si les politiques ne sont pas assez lâches comme en son habitude de considérer que les cultes indiens, chinois, musulman, malgache nourris pas l'obscurantisme, le mystique et l'irrationalité que c'est une culture civile et mémorielle et au nom de la diversité cultuelle trouvent sa place dans notre république comme nous sommes entrain de vivre actuellement.
Les villages musulmans , les villages indiens, les villages du féodalisme chinois, les villages malgaches comme « DIMITILE » financé par les communes et la région (150 000 euros pour dipavali à Saint-Pierre voir Saint-Andrée aussi) ne sont que prosélytisme religieux des ethnico-réligieux déguisé en philanthrope.

Faut dire que ces genres de manifestations apologétiques identitaire et religieux sont à des années lumières de notre préoccupation de notre culture et patrimoine créole Réunionnais.

Bien qu'ils disent d'ailleurs comme pour se justifier, ILS SONT REUNIONNAIS AVANT TOUT, tous honorent leur pays d'origine AUX CONFLITS FÉODAUX INTER-ETHNIQUES racistes où les bombes détruits des vies humaines, surtout des enfants à la gloire de leur dieu ou de leur clan ethnique comme summum de la fraternité et de la solidarité. (à pouffer de rire)

Ces genres des manifestations apologétiques religieux nous coûtent aux contribuables français, par des apports des financements des instruments de l'état toutes les manifestations confondus, plus les logistiques des communes (employé,astreintes,matériels, essence et lumières) une petite somme près de 5 MILLIONS D'EUROS PAR AN, dans une société qu'on dit qu'il y a des chômeurs, de la pauvreté, de manque de logement et des illettrés;

A réfléchir sur les priorités des politiques.

L'année 2011 , ANNÉE DE LA RÉPUBLIQUE mettra-t-elle fin à cette posture identitaire religieuse communautarisme ruineuse pour notre pays et dans la FRANCE ?
Où Monsieur ROBERT Didier, SIDA et compagnie vont continuer à alimenter sans restriction et abondamment avec de l'argent publique, l'argent des impôts des français les fêtes des ethnico-religieux ?

Ou bien verront-ils (les politiques) qu' une commission parlementaire d'un œil neutre venir aux pays des bananes voire le bienfondé de l'attribution de l'argent publique aux ethni-religieux pour leur culte?
A SUIVRE.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes