Economie

Sainte-Marie: Le groupe Suez va moderniser son centre de tri

Vendredi 27 Janvier 2017 - 17:20

Photo : © Pierre Marchal / Anakaopress
Photo : © Pierre Marchal / Anakaopress
Chaque année, le centre de tri VAL.OI, du groupe Suez, trie les déchets des bacs jaunes de 340.000 habitants du nord et de l’est. Le voilà qui entre dans une phase de modernisation afin d’optimiser sa capacité de tri "au regard des nouvelles exigences en matière de recyclage des déchets ménagers", affirme Suez dans un communiqué.
 
"Il est important de moderniser ce centre de tri  pour permettre aux collectivités clientes d’améliorer  leurs performances de recyclage. Des travaux vont ainsi commencer dès le mois de février pour s’achever au  plus tard fin juillet 2017
pour un montant de  près de 500.000 euros"
, indique Antoine De Palmas, président des activités de recyclage et valorisation de Suez à la Réunion.
 
Un investissement qui permettra au centre de respecter l’extension du tri à l’ensemble des emballages plastiques sur le territoire français en 2022 et un recyclage à 55% en 2020, fixés par la loi.
 
Pour trier le volume accru des déchets, le centre se dotera d’une cabine de tri climatisée et pressurisée pour les trieurs, une nouvelle trémie pour la gestion de l’alimentation de la chaine de tri, un crible permettant d’éliminer les fines et un séparateur mécanique des corps creux et plats en amont du tri manuel.
 
"Le tri des déchets recyclables issus de la collecte sélective (le bac jaune), constitue un maillon indispensable dans la chaîne d’équipements de traitement de déchets ménagers que nous aurons à mettre en place par le biais du Syndicat Intercommunal de Traitement des Déchets du Nord et de l’Est, le SYDNE. Notre mentalité même doit changer : l'économie circulaire c'est voir dans les déchets d'aujourd'hui, des potentialités et des richesses pour demain, notamment en termes d'emplois !" commente Gérald Maillot,
président de la Cinor et du SYDNÉ, le Syndicat mixte de traitement des déchets du nord et l’est qui avait lancé l’appel d’offre pour le tri dans le nord et l’est, remporté par Suez.
 

Gérald Maillot, président du SYDNÉ, Philippe Maillard, directeur général France Recyclage et Valorisation des déchets Suez et Antoine De Palmas, président des activités de recyclage et valorisation de Suez à la Réunion. Photo : © Pierre Marchal / Anakaopress
Gérald Maillot, président du SYDNÉ, Philippe Maillard, directeur général France Recyclage et Valorisation des déchets Suez et Antoine De Palmas, président des activités de recyclage et valorisation de Suez à la Réunion. Photo : © Pierre Marchal / Anakaopress
Lu 3632 fois



1.Posté par Antipode le 27/01/2017 17:56

500.000€ me semble peu (il y en a pour qui c'est de l'argent de poche de femme de Ministre) ;) mais la démarche est la bonne : trier et recycler oui, incinérer non !

2.Posté par vite sinon ce sera trop tard le 27/01/2017 20:28

mais oui Antipode tu as tout compris : trouve un pays où on ne fait pas les 2? va visiter cyclea au port , va voir le centre d'enfouissement à st louis, tu vas comprendre ...il faut bruler ( intelligemment )

3.Posté par Antipode le 28/01/2017 07:01

Ben La Réunion :) c'est bien pourquoi le groupe Suez investi pour continuer d'accompagner cette pratique pas suffisamment valorisée et donc à développer :) Mais aussi la ville de Detroit, certaines villes du Japon... :) et http://www.consoglobe.com/palmares-pays-ecolo-3084-cg L'humanité est la seule espèce à ne pas recycler 100% il y a donc à nous améliorer pour mériter le qualificatif de sapien ;)

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 28/01/2017 09:14

*Décidément ce groupe Suez est en train de tout rafler...TOUT: l'eau, les ordures, le gaz...

*Ici, ils ont choisi le meilleur: le moins dégueu du kaka-roi !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter