MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Saint-Pierre, ville sans réglementation ?


- Publié le Vendredi 11 Décembre 2009 à 18:24 | Lu 2958 fois

Une photo prise par une citoyenne qui montre à quel point, dès qu'un aménagement financé par l'argent public est réalisé, le jour de son ouverture, il devient privatisé !
Saint-Pierre, ville sans réglementation, où les droits des piétons sont bafoués.
Trottoirs autour de la place de la Victoire, face rue Suffren, privatisés illégalement.
Nous nous faisons le relais d'une population qui demande le respect des piétons et de l'argent public.

Pour l’Association Citoyenne de Saint-Pierre de la Réunion (France),
le président, Hoarau Gaëtan
Saint-Pierre, ville sans réglementation ?




1.Posté par boyer le 11/12/2009 18:59

Ce carré etait autrefois ombragé. Un luxe aujourd'hui dans une ville bétonnée et condamnée a faire tourner les climatiseurs.

2.Posté par Patrick Floc'h le 11/12/2009 19:13

Surtout si les pépins anti uv n'étaient pas d'un ton bleuté publicitaire ça choquerait moins dans l'environnement comme les sièges éco durable en plastique des snack bar un peu plus haut ...

tout cela manque vraiment de concertation et de cohésion organique pour donner un caché et du charme touristique ...
quand je pense comme certains pays travaillent dans les détails les plus subtils pour rendre les visions plus sympathiques...

Lorsque l'on constate le ramassage des poubelles vomissantes sur le front de mer l'on se demande ou est la civis civilité ?

3.Posté par maslo le 12/12/2009 07:45

Au delà des problèmes de salubrité publique (poubelles qui débordent), du laxisme avéré du maire qui ne fait pas appliquer son pouvoir de police pour faire respecter l'utilisation du domaine public, de l'état de je m'en foutisme total des services communaux, je me demande quel est le rôle de la ville dans le développement économique de Saint Pierre.
Est ce la solution que de multiplier les camions bars qui poussent comme des champignons, des buvettes et autres resto snacks dès qu'un aménagement est fait? N' y a t-il pas moyen de se creuser un peu la tete à St pierre pour trouver des porteurs de projets qui proposeraient autre chose que la bouffe.
La lutte contre l'obésité fait partie des politiques publiques. pourquoi encourager ce type d'installation?
En plus, ces occupants qui étalent tables et chaises soit ne payent pas de loyers soit payent un loyer modique à la commune. Où est le retour sur investissement?
Décidément, les cochons de payeurs que nous sommes vont continuer à remplir la panse de quelques uns y compris celle du personnel communal qui se gave au resto sur le compte de la commune.

4.Posté par boyer le 12/12/2009 08:30

Cet exemple de l'empietement du domaine public n'est qu'un arbre qui cache la foret: juste a coté la societé en nom collectif de "l'alizee plage", en plus de l'empiètement du restaurant a construit des chambres d' hotel jamais déclarées qui ne paient aucun impôt, ni taxes de sejour.

Pourtant le gérant lors du sakifo se vante à la télé qu'elles sont toutes réservées. aucun retour pour le contribuable qui supporte en contrepartie la fermeture des toilettes publique juste à coté.

autre exemple: le restaurant sur ponton actuellement en cours d'installation dans la cale de radoub: les structures sont composées de container recyclés (type bureau de chantier), peints en noir (un four solaire?) et sans aucune ouverture:

=> quel intérêt d'offrir, en bord de mer, des boissons dans une boite en fer sans aucune ouverture? faire tourner la clim a fond pour contribuer a l'augmentation de l'electricité au charbon?

5.Posté par payet le 12/12/2009 08:42

il n y a pas que ça a st pierre ,passé dans la rue ,marius et ary le blond , prés de beneton ,un gros nid de poule et la commune ne fais rien pour bouché ,ça fais au mouin 2 mois que ça tréne , on apelle la mairie ,et la on nous bascule de service en service ,il y a marre ,ces nous paye les impots alors l equipe de mr fontaine bouger vous ????????

6.Posté par sudiste le 12/12/2009 10:10

par contre pour les pv au centre ville ils ne choment pas. On ne nous laisse pas le temps d'aler prendre le ticket que déja les policiers sont la pour marquer. Comme souvent les horodateurs les + proches sont en panne, il faut faire au moins 3 pour en trouver un qui fonctionne, donc le pv il est la et impossible de discuter avec eux, ils disent qu'ils sont là pour faire des chiffres...

7.Posté par Patrick Floc'h le 12/12/2009 11:27

3.Posté par maslo le 12/12/2009 07:45
Au delà des problèmes de salubrité publique (poubelles qui débordent), du laxisme avéré suffit de constater l'entretien de l'ancienne cal sèche avec les détritus flottants bouteilles en plastiques sachets et divers ...véritable vide ordures ...très esthétique comme slogan publicitaire pour le devenir touristique ...
Quand aux différentes tavernes des environs sont devenus des véritables coupent gorges ou l'insalubrité est comme un concept de splendeur respectable ...quand vous imaginez que les bâtiments historique du Café de la Gare est sous la direction d'une bande d'arsouilles mafieux ils n'ont aucun sens de l'accueil et du service j'éviterais le couplet sur le design et choix marketing de l'établissement l'on se croirait presque dans un bordel de Macao

pourquoi une différence ? pour la qualité du service monseigneur


8.Posté par Patrick Floc'h le 12/12/2009 12:26

5.Posté par payet le 12/12/2009 08:42
il n y a pas que ça a st pierre ,passé dans la rue ,marius et ary le blond , prés de beneton ,un gros nid de poule et la commune ne fais rien pour bouché ,ça fais au mouin 2 mois que ça tréne , on apelle la mairie ,et la on nous bascule de service en service ,il y a marre ,ces nous paye les impots alors l equipe de mr fontaine bouger vous ????????

Le Maire n'a pas tout le retour d' information de tous les problèmes qui en découlent., car ils s'accumulent et généralement se sont les petits chefs des services administratifs qui nous coutent le plus par leur incompétence crasse , le laxisme devient effectivement exacerbant surtout lorsqu'il suffit de voir de leurs propres yeux d'un recensement et du manque flagrant d'entretien des lieux , un peu comme le samedi jour de marché voir en fin de marché la méthode employé pour ramasser les détritus des « bazardiers » pour ne pas dire des cochons même pas capable de rendre les lieux comme ont leur loué l'emplacement pour vendre leur produits ...


Générée par hypothétique vague touristique, la ville de Saint Pierre montre une gentille frénésie de développement peu soucieuse apparemment des prescriptions d’un “développement durable”.
Ainsi depuis plus d"une vingtaine d’années, nous assistons à un attrait des citadins pour piqueniquer sur le front de mer de Saint Pierre et la propension de ces autochtones à se considérer comme les légitimes propriétaires de la bande côtière en s'appropriant les terres, ils seraient bon qu'ils retournent chez eux avec leurs merdes ..., font que l’espace littoral saint pierrois est entré ici dans un cycle de auto destruction permanente quand en plus les vaguelettes australes viennent se perdre sur la grève ...Voilà ce que l'on gagne avec les méthodes immobilisme faut dire qu'en matière économique est favoriser le développement touristique sur Saint Pierre vous avez plusieurs organismes qui sont censé favoriser et rendre présentable et accueillante la ville du Grand Sud , sauf qu'aucun de ces organismes ne savent ce qu'attendent les touristes , hors ils ont pourtant gaspillé déjà plusieurs études entre SCOT et autres développement tourisme sur Saint Pierre , sauf qu'il manque un chef d'orchestre compétent à la tête qui ne soit pas un béni oui oui alimentaire , un de ceux qui restera pas dans son bureau feutrée climatisé de la CIVIS ...

Car pour être franc et rester dans une courtoisie méthode infantilisante on s'en tiendrait prseque à la loi, le développement économique touristique du Grand Sud devrait être la principale activité des intercommunalités.
En réalité, nous en sommes très loin.
Ce n'est pas un hasard : c'est parce qu'il bouscule les frontières des communes et le pouvoir de nos maires Sudistes , que ces derniers rechignent à se défaire de ce qu'ils considèrent comme une ubuesque chasse gardée.
Pourtant, il y a urgence à mettre plus d'intercos dans l'économie touristique du sud avec le manque criant d'hôtel , car ce n'est pas avec le colombins proche du Casino qui fait souvent office d'hygiène pour TR "tireur rapide" .

Quelle est donc la stratégie territoriale du Grand Sud ?
Beaucoup d'études et de blabla peu d'action , ou lorsque certains investisseurs suicidaires kamikazes souhaitent investir dans le secteur touristique l'on trouvera toujours un prétexte pour freiner leur enthousiasme...
Faut savoir que bâtir un projet cohérent de développement touristique suppose une vision globale et objective du territoire communautaire.
Ce qui n'est pas forcément le cas sur certains techniciens ces derniers ne savent même pas ce qu'est un hôtel et les besoins stratégiques dans le temps

Y a t-il encore des déterminismes locaux ? j'en doute de plus en plus suffit de voir avec quel mépris et je-m'en-foutisme hors normes que l'on perçoit votre idée ...
Faudrait-il partir des filières existantes pour susciter des activités nouvelles ?
Comment faire du neuf avec du vieux ?
Comment inscrire son territoire sur des niches émergentes ? Faudrait déjà avoir de l'imagination créative que certains sont totalement dépourvu
Avec quelles politiques de formation de ces gens que l'on trouve dans les services concernés ? ?... Pour fournir des réponses inadéquate ne produisant inefficacité à ces questions sensibles du développement du tourisme ,
Retenez bien cette formule elle pourrait vous servir c'est la règle des trois P et des deux T :

Pas de Panique, Prudence, et une Tasse de Thé.L'imprévu était-il prévisible ? avec les dérives affairistes de quelques mafieux promoteurs immobiliers opportunistes ?
heureusement que nous avons une intercommunalité couteuse qui devrait pourtant concentrer ses ressources financières sur des véritables stratégies de développement touristique de long terme qui associent les questions d'habitat (PLH), d'exploitabilité, de transports, d'appareil de formation sur les emplois .
En réalité, l'approbation d'un SCOT mal exploité est loin de constituer une ­garantie que ces outils privilégieraient , dans son budget, les équipements structurants, au détriment de ceux que l'on peut qualifier « d'accessoires », notamment superflu et soit disant culturels.

Alors oui l'on peut dire que la pression sur les services de la municipalité SAINT PIERROISE se fait de plus en plus forte.
Qu’on les débarrasse enfin de cette chose et surtout de l'hypocrisie des non dit !
Chaque jour vous pourrez relever un problème cumulant un autre devant les bâtiments historique de la mairie nombreuses sont les vois qui exhortent le maire à l’action, lui reprochent une paradoxe passivité devant le personnel , avec le classique immobilisme des ces gens , la situation risque d'être bien pire, quand l' incapacité prend vitre le dessus .

Surtout lorsque dernièrement un membre de la majorité municipale s’est octroyé de droit d'une déclaration hautaine qui n’a franchement que peu convaincu, mais qu'ils se rassurent tous elle aura eu le mérite de contribué à exacerber les tensions qui règnent dans la commune, d’habitude si calme.

Faut croire que certains ont des inspirations à tout gâcher !
C’est incroyable ! insensé ! Saint Pierre dispose d' une chance extraordinaire, la possibilité inattendue d’un développement sans précédant du tourisme dans notre ville.

La curieuse « chose » est un cadeau inespéré dont du ciel, un atout touristique exceptionnel.

Nous avons, sans même l’avoir demandé, sans avoir déboursé un euro, pourtant personne n'a jamais demandé un Schtroumpf land , ni un park Astérix , pouvons nous nous priver d’une pareille aubaine avec plus de 100 000 chômeurs ? !

Ce serait criminel pour l'avenir économie touristique de notre région sud par la faute d'une poignée d'administratifs incompétents vu leur degré d'ignorance et sans contrôle

9.Posté par Fred le 12/12/2009 21:47

Rue M et Ary Leblond : Une compagnie d'assurance qui met son stationnement sur le trottoir, une "image de marque" qui installe sa pub sur le trottoir, un enfant gaté qui pose tout son bazar sur le trottoir, et un vendeur d'accessoire de voiture qui occupe l'angle du trottoir avec de grosses 4*4, genant le passage des écoliers rien que ça.
Rue du Port, deux restaurateurs qui squattent le trottoir avec tables, chaises, parasoles...
Front de mer, occupation abusive du trottoir par les restaurateurs.... etc, etc mais à Saint Pierre, tout le monde s'en fout, aucune reglementation, aucun contôle..... Saint Pierre chante, Saint Pierre danse, le peuple est content.....

10.Posté par jojo le 13/12/2009 08:42

Et la liste est bien plus longue encore:
1) devant le CG, lieu qui accueille un public d'un certain âge et pour la plupart handicapé, c'est la vocation même du CG, le trottoir est squatté par un stationnement continu.
2) rue de la Charité, un garagiste oblige les piétons à marcher dangereusement dans la rue en prenant la rue pour stationner ses voitures.
3) Rues défoncées
4) Stationnement sur les terre-pleins centraux sur le front de mer.
5)Envahissement illégal des trottoirs par les commerçants, donnant un air de bazar continu au centre ville et j'en passe.....
Que fait la police ? ESt elle vraiment débordée au point de ne plus savoir faire respecter les règles élémentaires ?.
St Pierre en liesse, climat de kermesse, les st-pierrois trinquent.
Dans la guéguerre entre Fontaine et Robert pour les nouvelles infrastrutures du Sud, le bouledogue semble l'emporter sur le gentil petit chien coton!

11.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 13/12/2009 10:32

Merci aux lecteurs qui réagissent. Notre article se complète avec vos photos, et à Saint-Pierre, il y a de quoi faire comme reportages sur l'absence d'application de réglementation, du moins pour certains .. Faudrait faire un concours, non ? Voir l'article illustré http://citoyennedestpierre.viabloga.com/news/trottoirs-prives

On nous signale aussi à Ravine Blanche qu'un camion dépose sur la plage entre la mer et un restaurant des blocs de pierre ! Cela donc sur le domaine public maritime. Vous pariez quoi ? Fait en toute légalité ou pas légal ? Autorisé ou pas ? Petite info pour vous aider à trouver : c'est à Saint-Pierre ..


12.Posté par st pierrois le 14/12/2009 11:20

Au centre ville, certains commerçants occupent les trottoirs sans aucune autorisation, pour vendre tout en n'importe quoi. les policiers veillent au grain mais choisissent leurs cibles, si vous avez qqun de votre famille dans la mirie, les autorités ferment les yeux, dans le cas contraire, rdv au tribunal comme qques commerçants ont eu droit à des amendes. Dans le rue victor le vigoureux, des bazardiers squattent le trootir, et les places de staionnement, et je le répète sans aucune autorisation ni déclaration au fisc, car bien souvent les produits vendus sont "ceuillis" dans la cour des gens ou espaces publics...

13.Posté par Patrick Floc'h le 14/12/2009 19:51

Ma ville est de plus en plus sale ....

14.Posté par anonyme le 17/12/2009 14:33

Et que dire de la rue Caumont mon dieu seigneur......
Des voitures garées sur les trottoirs, en longueur de journée et particulièrement à
l'heure du déjeuner !!!
A tel point que nous, piétons, on se fait engueuler comme poisson pourri par les
automobilistes car nous sommes obligés de marcher sur la route les trottoirs étant
squatés par ces voitures...
Impossible de laisser nos enfants se rendre seuls à l'école, pourtant située pas loin,
d'autant plus que,cerise sur le gateau, les feux à la croisée rue luc lorion et bons enfants
sont très, très capricieux et que certains roulent comme des fous...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes