MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Pierre et les violences faites aux femmes : "Allez vous faire foutre !" nous a-t-on répondu !


Je n’ai rien contre la police nationale. J’ai même failli être flic. Je n’ai rien contre les associations de défense des femmes non plus, bien au contraire. Mais j’ai horreur qu’on me raccroche au nez ou, pire, qu’on ne décroche pas.

Par Jules Bénard - Publié le Dimanche 28 Février 2021 à 08:10 | Lu 10201 fois

C’est l’histoire d’une femme de Bois-d’Olives qui a maille à partir avec sa voisine d’en face, une grosse loche de 135 kilos qui se dispute avec tout son voisinage, qui croit que tout le monde lui veut malemort et pense que chaque habitant du quartier passe son temps à lui jeter des sorts. Bref, plus conne tu meurs. Plus dangereuse aussi.

C’est dans l’avenue Laurent-Vergès que ça se passe. Quand elle aménagea dans son appart’, voici un sacré bail, Mme. F. R. s’est vue agresser par la dame, qui l’attendait déjà en haut des escaliers. Par pure politesse, lorsqu’elle lui demanda si ça allait bien, il lui fut jeté en plein visage : "C’est la guerre ou veux ou là ?"

Les agressions, injures, insultes n’ont fait qu’augmenter au fil des ans. Jusqu’à cette semaine où cela dégénéra carrément en menaces de mort et insultes à faire rougir un charretier russe, style "trape in’ carotte et bourre dans out’ ch… !" Suivies de menaces de sévices très précises, avec hurlements et accusations de "jeté de sort". Tant il est vrai qu’on n’accuse jamais les autres que de ce dont on est soi-même coutumier.

La victime a réellement peur au point qu’elle n’ose plus rentrer chez elle, ayant trouvé refuge chez sa fille. "Elle la menace tuer à mwin et elle lé bien capab !"

La police de Saint-Pierre a refusé d’enregistrer sa plainte sous le prétexte bien connu qui veut que tant que le sang ne coule pas… Seules des mains-courantes ont été acceptées, du style "tant qu’elle la pas tué à ou…"
Surprenant alors qu’on n’a jamais tant parlé des violences faites aux femmes.

Au commissariat de police, nos appels ont eu autant d’effet qu’un pét sur une toile cirée : "Je ne connais pas cette affaire !""J’étais pas de service"… "C’est pas moi qui ai traité cette affaire" Bref, on m’aurait dit "Fume c’est du belge", c’était du pareil au même.

L’UFR ? Aux abonnés absents. Le Secrétariat aux droits des Femmes ? Personne ne décroche. C’est oublier que les violences faites aux femmes ne viennent pas seulement des mecs.

J.B.




1.Posté par eric le 28/02/2021 09:10

Notres systeme ne tiens plus la route

tu appels pour du tapage nocturne

de la violence

voir un vol

rien n'est fait

ou va t'on

2.Posté par Nul à chier l''''article ! le 28/02/2021 09:54

Que de gros mots pour faire genre "trivial- bon- enfant- du- terroir"!
Ça c'est supposé être un "article" ou un ladi la fé vulgaire et de très bas niveau ?

N'est pas audiard qui veut mon bon jules.

3.Posté par ah,ahah, le 28/02/2021 09:56

Normal , n'oubliez jamais que la plupart des flics sont des mecs et que parmi eux , un certain nombre frappent leurs femmes!
Et puis , comme ils disent "tant que le sang n'a pas coulé"
Quant à l'UFR , faut pas rêver , on n'en entend parler que lorsque maäme la député le veut bien , quand ça lui fait de la pub , et ce depuis toujours , elle n'est jamais vraiment intervenue , sauf à la télé bien sûr.

4.Posté par HA HA le 28/02/2021 10:20

L'UFR ne sert qu'à madame Bello, c'est bien connu. Tout comme la majorité d'association qui sans aucun contrôle, sert juste comme strapontin municipal. Aujourd'hui les municipalités subventionnent sans limite, les associations d'espaces verts, de football, de soit disant aides sociales et jusqu'à preuve du contraire, la Réunion est toujours au même point. Les municipalités ouvrent des SPL, SEM, syndicats mixte, qui concurrencent des entreprises privées avec notre argent sans qu'un réel service soit rendu à la population. Lé temps foute un nettoyage dans tout çà.

5.Posté par Lily le 28/02/2021 10:22

Il est a noter que la police/gendarmerie n'a pas le droit de refuser de prendre une plainte..et si ils refuse,il faut prendre le nom/matricule et aller au procureur de la république pour la plainte et signaler que les forces de l'ordre o ont refusé de la prendre

6.Posté par justedubonsens le 28/02/2021 10:49

Jules le commissariat est dirigé par un commissaire c'est donc à lui qu'il fallait vous adresser à défaut la tutelle judiciaire est le procureur de la république. Si vous vous adressez à n'importe quel flic il vous répondra qu'il n'est pas au courant !
Vous connaissez l'adage : "vaut mieux s'adresser au bon dieu qu'à ses saints !"

7.Posté par Choupette le 28/02/2021 11:01

Désolée, mais je ne peux pas m'en empêcher ... .

"Quand elle EMMÉNAGEA ... " prendre possession de l'habitation.

Aménager : disposer des meubles dans une habitation.

" ... VOILÀ un sacré bail ... " puisque l'action est passée.
_______

Quant à la mégère, il en faudrait plus pour m'impressionner ... .

8.Posté par Ouais... le 28/02/2021 11:02

Toujours un plaisir Mr Benard...

9.Posté par Gilles Camet le 28/02/2021 11:18

La grossièreté sans le style cela s'appelle vulgarité.

10.Posté par Rue la gare le 28/02/2021 11:41

Le pire dans l affaire il y a aussi qui s amuse à faire n importe quoi la nuit
En trompant à gauche ou à droite
Et utilise leur bras long pour leur protéger
En racontant des mensonges
Est ce que un gendarme a le droit de vous dire que vous êtes pas fréquentable ou dire à certaine personne de ne pas vous fréquenté sans connaître les raisons
Mais certain pour leur amis ou encien collègue il coure vite les aider

11.Posté par Veridik le 28/02/2021 12:36

Les policiers n'ont pas le droit de refuser une plainte pour quelque motif que ce soit.

Que cette femme fasse un courrier au procureur en précisant que sa plainte a été refusée dans ce commissariat

12.Posté par Boomer le 28/02/2021 12:42

Mais que font nos politiciens ?

13.Posté par Zebulo le 28/02/2021 14:22

@ JB

Allez raconter vos cancans de mémés dans les Ehpad si vous attendez des "hou_la-la" et des "c'est_pas_possible" en réaction !
C'est le quotidien les problèmes de voisinage !
Qu'elle aille à la Gendarmerie Nationale s'expliquer, ça ne se passera peut-être pas pareil ... !

14.Posté par chantal le 28/02/2021 15:31

Bonne question : QUE FONT NOS POLITICIENNES ? Bello, Bareigts , la jeune députée qui sait bien lire à l'assemblée nationale etc.... Elle ne pense qu'à leur carrière politique, elles se servent des femmes uniquement lorsqu'il y a une élection....

15.Posté par Mister Magoo le 28/02/2021 16:07

Que sait faire un policier à part mettre des PV ?

16.Posté par Olive le 28/02/2021 16:25

Des policiers faire des enquêtes ??? Enquête,ça veut dire... chercher. Les policiers ne sont pas des chercheurs.
Heureusement que la plupart des criminels sont encore sur la scène de crime ou sont connus à 90%...
Le policier doit prendre sur le fait, sinon c'est mort, les enquêtes par les policiers, c'est un mythe. C'est pour cette raison qu'ils ne savent faire que mettre des PV aux gens, si possible les moins dangereux pour eux, les automobilistes. Ils ne sont par contre pas concernés par les délits de fuite. Et oui, il faut chercher l'auteur = enquête = chercher....pffffff trop dur. C'est le truc sur les automobilistes qui les saoulent et si vous avez une plainte de ce genre, ils feront tout pour ne pas l'enregistrer. Un PV, c'est le bonheur du policier, simple, rapide, efficace et la hiérarchie apprécie.
Vive les PV à bas les enquêtes.
J'attends avec impatience le commentaire d'un policier qui nous dira que je raconte des carabistouilles, que des fois, ils cherchent et des fois ils trouvent.

17.Posté par David le 28/02/2021 16:40

Une honte la police la , fait zote boulot un coup koi..

18.Posté par Dj974 le 28/02/2021 19:44

Les policiers sont des gens dont la SNCF et les PTT ont refusé (Coluche)

19.Posté par Vinz le 28/02/2021 20:49

Aujourd’hui on plus rien ne tient debout, même le système actuel est bancale, la police ou même gendarme la réponse une fois appeler c’est désolé madame le mieux qui peut être fait est de déposer une main courante encore un papier qui n’a aucune valeur. La pauvre femme qui essaye de s’en sortir et fuir ce monde sachant qu’elle vie dans la peur de plus vivre demain. On attend encore une fois qu’un crime est commis pour agir. À quoi bon faire tout cela si il n’y aucun mouvement aucun acte pour mettre un terme à tout ça.

20.Posté par Xeno le 28/02/2021 21:04

Police de merde pour ile de merde boucle bouclée

21.Posté par A. Fortiori le 01/03/2021 01:13

Je confirme qu'ils ne veulent pas prendre les plaintes pour agression, et qu'ils font TOUT pour t'en dissuader et accepter seulement que tu fasses une main-courante, ce qui leur convient relativement bien pour le procureur.
Par téléphone c'est pire, ils ne se déplacent pas du tout car toutes leurs équipes sont parties en intervention.
Il semblerait, qu'il faudrait leur dire que t'as cru voir que ton agresseur avait un pistolet sur lui et là ils interviendraient peut-être ...m'a t'on soufflé.

22.Posté par bruce le 01/03/2021 12:40

ça ne m'étonne pas du tout. J'ai été porté plainte pour viol sur un enfant de 4 ans, on m''a envoyé chier...

23.Posté par Thelma le 02/03/2021 13:51

Jules,

"Mon ton dans cet article est très doux et bienveillant sans aucune animosité, soyez en assuré, de la première à la dernière ligne"
Pardonnez moi, mais je suis surprise du ton de votre article. Ce n'est pas avec un tel ton que l'on règle une situation. Imaginez qu'elle lise votre article?
Cela pourrait mettre encore plus en danger, cette femme que vous protégez.
La manière dont vous décrivez cette femme, me fait penser à un animal précis: Une hyène.
Celle dont vous la décrivez aussi: Une hyène parle à une hyène!
Que peut-il ressortir de ce dialogue? Rien, encore plus d'animosité.
Qu'alliez vous dire à cette personne qui aurait répondu au téléphone au centre? Que vous êtes aussi violent par vos propos avec une femme, qu'elle ne l'ai avec une amie à vous?
C'est incohérence tout ça! La première chose à faire c'est se calmer!
Comment ce problème peut -il trainer depuis des années?
1/La mairie ne peut pas vous proposer un médiateur? C'est son métier! Ou en trouver un, vous personnellement, il n'a pas besoin d'être professionnel, si vous connaissez quelqu'un dans votre entourage, qui est calme, doué pour résoudre les problèmes, posé, il sera neutre et aura moins d'affect, un de vos collègues peut-être, au journal.
Vous auriez pu lancer un appel calme, à vos lecteurs, pour rechercher, un médiateur, un psychologue, un philosophe, contactez des Témoins de Jehovah, ce sont des gens très calmes, très doux, qui ont du répondant, et qui font du porte à porte, ils lui proposeront de revenir la voir, et peut-être qu'elle changera petit à petit au contact de ces personnes ...J'ai pris des cours de Bible, deux ans avec eux et ils sont très calmants et charmants. Présentez leur!
Je le fais pour vous: Si vous pouvez aider Jules à résoudre son problème, merci de lui envoyer un mail personnel, au journal! Personnes en surpoids acceptées bien sur!!!
Jules n'a rien contre les personnes en surpoids, mais contre cette femme là, en particulier!
Il est sous l'effet d'une immense Rage, car il est face à une situation qu'il n'arrive pas a résoudre, et il est très inquiet pour son amie.
Il s'agit d'une femme dont vous êtes très proche, cela se voit tout de suite, au ton, aux mots employés, d'où, un affect trop marqué.
je comprends la police, elle n'en a rien à faire des histoires de voisinage. Il n'y a jamais eu de coups. Elle s'occupe de crimes. Les politiciens encore moins.
Vous pouvez joindre quelqu'un de sa famille pour lui expliquer la situation et tente de la raisonner.
Mais tout, toujours, à chaque interlocuteur, dans un calme olympien.
La personne que vous voulez protéger, quel est son caractère face à elle? Il faut qu'elle reste calme aussi, surtout.
Quand j'étais toute jeune, je devais pour un job d'été, faire une formation en accueil téléphonique, la première chose qu'on nous a dit: quand vous avez quelqu'un en colère en ligne, prenez votre voix la plus douce et parlez lui avec une douceur infinie. Choc! la personne ne peut plus crier. Impossible!!!
2/ Si vous ne voulez pas faire intervenir une personne extérieure. Vous allez vous conditionner pendant plusieurs heures en imaginant que vous êtes, ne riez ma méthode est très sérieuse, que vous êtes l'Abbé pierre ou Jésus. Est ce que vous les imaginez un instant hurler après cette dame.?
Absolument pas. ils resteraient d'un calme olympien, et elle baisserait le ton tout de suite!!!
A chacune de ses vociférations, vous répondez dans un murmure, d'où le conditionnement préalable, obligatoire.
Ce n'est pas en hurlant ce que vous avez écrit, que vous allez arranger la situation.
Vous vous mettez en empathie par rapport à cette femme, vous imaginez sa vie, pourquoi elle st comme ça, son poids la pèse? Mal dans sa peau, solitude? A t-elle une famille? Imaginez le pire pour elle.
Et parlez lui avec votre coeur, excusez vous pour votre comportement passé, montrez lui votre courrier, dites lui que vous regrettez de l'avoir écrit, ou peut conduire la Rage, que ce t article vous a fait réaliser, que vous ne vouliez pas en venir à ce point. Le ton ne doit jamais changer, jamais, même si elle hurle. Parlez lui derrière la porte, même, écrivez lui un beau et long courrier.
Dites lui que vous êtes désolé, que votre amie et elle n'arrivez pas à vous entendre, que cela serait tellement mieux, si elles d'entendaient, elles pourraient peut-être apprendre à se connaitre er devenir amies...
Vous devez vous présenter et votre amie aussi, comme si une illumination divine était entrée en vous, pour lui créer un état de choc. Qu'elle se dise: C'est les mêmes personnes qu'hier???
Faites le, cela va marcher, et ne dites pas, tout le quartier pense comme moi! Non,cela s'appelle moutonner!, je n'aime pas du tout ça! Ne lui servez surtout pas cet argument, dans la discussion.
Les solutions sont là, vous l'inondez d'amour, courriers, poèmes, attentions, petits cadeaux, tous les jours pendant une semaine, elle va craquer la dame! Et ensuite présentez vous à elle.
Je vous en ai proposé des solutions. Vous finirez par découvrir une dame charmante, j'en suis sure.
Bien cordialement,
Nat

p.s: Déjà lisez l'article ci dessous: en copiant le lien sur le net
Les 3 phases de la colère - La Paix dans la Tempête
je suis en région parisienne, sinon j'y serai allé! Je peux vous écrire une super belle pour cette dame, si vous voulez:) je reviendrai ces jours ci, voir ce que vous me répondez...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes