MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Pierre : "Papa a étranglé maman"


Du haut de ses 9 ans, un Saint-Pierrois a trouvé le courage de dénoncer les violences de son père commises sur sa mère. Ce mercredi, le géniteur a été condamné à 18 mois de prison dont 8 assortis d'un sursis probatoire, par le tribunal correctionnel.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Mercredi 28 Juillet 2021 à 17:22

Réveillé par des hurlements au beau milieu de la nuit, un garçonnet de 9 ans s’empresse d'aller vers la chambre de sa mère, le 23 juillet dernier. Il découvre avec effroi son père à califourchon sur sa maman, lui assénant des coups de poing au visage.
 
"Va dormir. Je vais tuer ta maman", lui confie son géniteur.
 
Craignant pour la vie de sa mère, l’enfant demande courageusement de l’aide à sa voisine. Un geste salvateur qui met un terme au déchaînement de violence du Saint-Pierrois.
 
Appelés sur les lieux, les secours prennent en charge la victime. Au total, 8 jours d’ITT lui seront délivrés.
 
L’agresseur, lui, a déjà pris la poudre d’escampette. Il refera surface quelques jours plus tard, dans le Nord de l’île.
 
L’air détaché, les mains dans les poches, le prévenu a reconnu les faits en les minimisant, ce mercredi, devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre.
 
"Elle était en train de texter. Elle n’a pas voulu me montrer son téléphone. Quand on aime quelqu’un, on montre son téléphone", affirme-t-il. Et de poursuivre : "C’est elle qui a commencé. C’est une folle. Mais, c’est vrai, je lui ai mis 3 coups de poing".
 
"Votre fils a assisté à la scène. Il a confié aux enquêteurs : 'Papa était soûl. Papa a étranglé maman. Papa est méchant'", fait lecture la présidente d’audience.
 
"Il prend les intérêts de sa mère. C’est normal !", fustige le géniteur.
 
Condamné par le passé pour avoir violenté sa même compagne, le trentenaire avait écopé d’un mois de prison avec sursis.
 
Après avoir fustigé le comportement "déplorable" du mis en cause, l’avocat de la partie civile a justifié l’absence de sa cliente lors du procès par "la crainte d’être tuée". "Elle envisage de quitter La Réunion pour vivre en métropole", indique la robe noire.
 
À l’heure des réquisitions, le ministère public a déploré "l’absence totale de réflexion" du prévenu. "Il n’a pas saisi la gravité des faits qui lui sont reprochés", souligne-t-elle avant de requérir 18 mois de prison dont 8 assortis d’un sursis probatoire pendant 2 ans.
 
La défense, elle, a mis en exergue "l'influence de la mère sur l'enfant". "Il aurait pu être imprégné par les émotions de sa mère. Il faut donc prendre son témoignage avec précaution", plaide l'avocate.
 
Après réflexion, le tribunal a décidé de suivre les réquisitions du parquet. En sus, le prévenu a  l’interdiction d’entrer en contact avec sa victime. Par ailleurs, il a l’obligation de suivre un stage de sensibilisation aux violences conjugales et des soins.
 




1.Posté par jlc2 le 28/07/2021 21:42

Bonsoir ! pourquoi la famille de la femme lui fout une bonne correction

2.Posté par Titi974 le 28/07/2021 23:17

J'attends de voir ce qu'elle va faire maintenant, ira-t-elle avec son amant ou restera-t-elle avec son tortionnaire ?

3.Posté par Komsamèm le 29/07/2021 04:42

mi espèr en va alé lwin. Tansyion kan boug la i sort prizon, i fini pa son méfé

4.Posté par Lionel le 29/07/2021 09:20

Prison as vie pas de surci .a vie la prison es tu le place avec les plus dangereux bandits. Il lui mette une bonne correction .. assez avec les surci la après il recommence. Il as 30as. Fait sortir as 70 ans

5.Posté par Le Jacobin le 29/07/2021 09:26

"Condamné par le passé pour avoir violenté sa même compagne, le trentenaire avait écopé d’un mois de prison avec sursis."

La réponse est dans le texte.

6.Posté par loki le 29/07/2021 09:39

Qu'est ce qu'on peut bien faire de ça? Ils sont si loin dans leur tête. Incapable de comprendre le bien, le mal, les principes de conséquences.... Le pire c'est que j'ai un doute sur la mère aussi. Même si aucun comportement ne peut justifier la violence envers sa compagne, j'ai bien peur qu'elle fasse aussi parti du problème.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes