MENU ZINFOS
Animaux

Saint-Pierre: Les chiens laissés dans une cour ont été récupérés

Mercredi 23 Décembre 2015 - 16:06

Hier nous vous rapportions la situation de ces chiens livrés à eux-même une bonne partie de la semaine en raison de l'hospitalisation de leur propriétaire. Dans la journée, la fourrière, la police et les services vétérinaires sont intervenus. Sur place, ils ont pu constater que les animaux n'étaient pas réellement laissés à l'abandon puisqu'une personne passait une fois par semaine pour les nourrir. En ce qui concerne les différents cadavres retrouvés au fil de ses derniers jours, la piste de l'empoisonnement reste privilégiée. 

Pour le premier chien mort, les services vétérinaires n'ont pas pu dire si l'empoisonnement en était la cause car le cadavre était trop ancien. Pour les deux premiers, personne ne s'est posé la question...

Le fils du propriétaire était également présent. Il a pu récupérer deux des chiens. Trois autres, les plus âgés, ont été remis à la fourrière de Saint-Pierre dans l'espoir qu'ils soient très rapidement adoptés.  
 
Lu 1924 fois




1.Posté par noe le 23/12/2015 15:20

"Les animaux du monde existent pour leurs propres raisons. Ils n'ont pas été créés pour les humains, pas plus que les noirs n'ont été créés pour les blancs ou les femmes pour les hommes."
(Alice Walker)

Zot la conpri a moin ?

2.Posté par manu le 23/12/2015 15:44 (depuis mobile)

Pour ceux ki ont juger même jurer le proprio ou son fils ds l''article de hier!!!!a pou zot!!!

3.Posté par Nut le 23/12/2015 16:25

On ne nourrit pas un ou des animaux une fois par semaine... Minimum 1 fois par jour, en fonction de l'âge. Je pense que le fils du propriétaire des chiens a fait une confiance aveugle aux personnes s'occupant de ces animaux. Pour les pauvres crevettes empoisonnées, une enquête de voisinage pourrait se faire, et démasquer la personne ayant fait cela. Ensuite, un bon dépôt de plainte pour maltraitance animale.

4.Posté par Zarin le 23/12/2015 16:34

Quand les Russes se mettent à adopter des ours

http://fr.sputniknews.com/insolite/20151223/1020499281/ours-russie-nature.html

5.Posté par Marie-Rose le 23/12/2015 18:47

Quelle honte pour notre ile ! Quelle cruauté récurrente .Moche .

6.Posté par Laela le 24/12/2015 01:07 (depuis mobile)

Vous vous foutez de nous ou quoi ils ont été mis à la Fourriere de St Pierre dans l'espoir qu'il sont adoptés vous n'êtes même pas capable de dire la vérité qu'ils vont être euthanasies dans 4 jours...pff dégoûte de ce système !!!

7.Posté par natchocolat le 24/12/2015 04:23

Suite à cet article vraiment désolant...juste pour information: ces pauvres vieux toutous qui sont partis à la fourrière, ne seront jamais adoptés ( ils sont trop vieux), personnes ne veut de vieux chiens...sauf, peut-être une association bien veillante...ces chiens finiront euthanasiers comme toutes ces centaines d'animaux qui passent par la piqure chaque semaine.

8.Posté par Rito le 24/12/2015 12:42

Post 1 : Bravo noe. Entièrement d'accord avec la citation trouvée. L'homme n'est qu'un élément de la nature au même titre que les autres, juste un peu plus remuant et néfaste pour cette même nature qui l'a créé.

9.Posté par Martine le 25/12/2015 14:00

Pourquoi mentir, la fourrière pour des chiens agés, c'est la mort sous 4 jours francs, car ce n'est surement pas la spa d'a coté qui va sortir des chiens agés et les assos sans refuge ne peuvent les sortir de là. Donc écrivez, on les a envoyés à l'euthanasie. Point final

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes