MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Pierre : Il menace son beau-père et ressort libre du tribunal


Par - Publié le Mardi 31 Décembre 2019 à 07:44 | Lu 1587 fois

Saint-Pierre : Il menace son beau-père et ressort libre du tribunal
Un trentenaire comparaissait hier au tribunal de Saint-Pierre pour avoir menacé de mort son ex beau-père par téléphone le 24 décembre. L’homme souhaitait offrir un cadeau à sa fille mais a interdiction de l’approcher ainsi que son ex-compagne, en raison des violences et des menaces pour lesquelles il a déjà été condamné.
 
Très insistant au téléphone, il s’énerve lorsque le beau-père refuse de lui parler :  il menace alors de le tuer en évoquant un couteau en sa possession.
 
Habitué des tribunaux, le père violent fait finalement pencher la balance sur un point de droit, comme l’explique le Journal de l’Île : s’il reconnaît les menaces, il nie la réitération des faits. Le tribunal estime alors que la constitution de partie civile du beau-père est irrecevable et prononce finalement la relaxe.
 
 
 


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Injustice le 31/12/2019 07:56 (depuis mobile)

Quand il passeras a la action se seras trop tard a ce moment la justice devrait être condamné '

2.Posté par IXE le 31/12/2019 09:00

Faudra systématiquement l'enregistrer la prochaine fois. La preuve ne sera pas valable au civil, mais elle l'est au pénal (avocat requis).

3.Posté par fox le 31/12/2019 16:26 (depuis mobile)

J'hésite entre la justice ultra laxiste réunionnaise et la justice corrompue italo américaine pour remettre le prix nobel de la nullité absolue .... quelle.est la meilleure pour la pègre... ???.... hmmm....

4.Posté par solutions le 01/01/2020 11:25

De nos jours, de maniére general dans ce qu est devenus la societé
quand on ne peut plus appeller un
chat un chat ,un p"dé un p"dé, un ju'fs un ju"f, et un n"ir un n"ir .
c est trés mal vue et directement
une etiquette negative vous est attribué
il faut etre publiquement socialement de tout bords
un peu comme une societé qui voudrait d emblé
que tout ces citoyens soient des individus ou du moins tolerant vis a vis
de la quadri sexualité comme norme
( quadrisexualité hommes hetero femmes bi animaux tri et autres especes races
non identifiés au bessoins) quadri bref....
et L ensemble en etant oralement et verbalement acceptable sous peines
allez savoir.. pourquoi on ne peut plus etre sois meme

Egalement les menaces insultes et autres scenes
de gonflage de pectoraux
et de sautillement agressifs sont des comportement obsoletes..
Facile a dire de garder sont calme me direz vous ....face a certains types gens et situations
qui ne demandent parfois qu une explosion de colere de votre part ...
en se faisant passer parfois ensuite pour des victimes en oubliant leur part de responsabilité
hélas parfois des individus
a des postes de pouvoir d influence ou de prestige
prennant parfois du plaisir a " Titiller " les personnes vulnerables ou a bout ..
jusqu a ce qu une tragedie arrive pour la personne a bout en general
je preconise comme remedes avec un s :
1 la meditation afin de creer un recul emotionel suffisant et un point de vue
plus détaché sur les situations stressantes
2, le Silence afin de ne pas reveler votre etats emotionel et intentions a quiconque
y compris au télephone ou autres...
3 l action reflechie organisée " propre et intraçable "
si vous deviez vraiment passer a l action pour raisons personnels.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes