MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Pierre : Il agresse une dizaine de policiers pour retourner à Mayotte…par la case prison


Un homme était présenté ce lundi en comparution immédiate pour des actes de violence et des menaces envers une dizaine de policiers. À la barre du tribunal, il a expliqué qu’il faisait tout pour rentrer en prison afin d’être renvoyé à Mayotte. Il avait été transféré à La Réunion lors de sa précédente détention et espérait qu’une condamnation lui permettrait de faire le chemin inverse. Le procès a été renvoyé pour obtenir une expertise psychiatrique.

Par - Publié le Lundi 30 Mai 2022 à 17:54

Saint-Pierre : Il agresse une dizaine de policiers pour retourner à Mayotte…par la case prison
Jeudi 26 mai, la police municipale de Saint-Pierre intervient pour une bagarre. Arrivés sur place, ils voient Djamel frapper un homme avec un casque. Une autre personne est allongée à terre. Ils tentent de mettre fin à l’altercation mais l’imposant jeune homme de 25 ans résiste de toutes ses forces. 

La police nationale et la brigade anticriminalité (BAC) arrivent en renfort mais Djamel résiste toujours violemment et menace de mort les agents. Finalement, un policier va devoir faire usage de son taser pour neutraliser l’individu.

Une fois placé en garde à vue, son excès de rage se poursuit. Il frappe des agents et menace de les tuer à sa sortie. Ils doivent se mettre à quatre pour le maîtriser. Il va même blesser légèrement une policière en attrapant sa jambe à travers la trappe qui sert à passer les repas. Il repeint également sa cellule à l’aide de ses excréments.

Transféré à La Réunion durant son incarcération 

Face à un tel déchaînement de violences, juge, procureur et avocats s’accordent pour demander un renvoi afin de réaliser une expertise psychiatrique du prévenu.

Le tribunal devait donc décider de maintenir ou non le prévenu en détention. Si l’audition de Djamel n’avait pas permis de comprendre sa situation, la présidente du tribunal arrive à le faire parler.

Il explique avoir été transféré à La Réunion durant sa dernière détention. S’il affirme à la juge que c’est pour une question de place, le parquet affirme que c’est en raison de son comportement. À sa sortie de détention, il s’est retrouvé seul à La Réunion. S’il est bien suivi par le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) qui lui a trouvé un contrat et un logement dans un foyer, les relations sont "chaotiques". 

"Si vous voulez rentrer à Mayotte, essayez de le faire paisiblement"

Lors de ses rencontres avec les agents du SPIP, il a indiqué être prêt à récidiver et à retourner en prison lorsque sa période de suivi sera terminée le 26 mai. C’est ce qui s’est exactement produit le jour même.

"Je n’ai pas de famille. Je ne sais pas comment faire. Je veux pas être SDF à La Réunion", explique le prévenu. Il indique ensuite qu’il pensait être renvoyé à Mayotte s’il était mis en prison.

Le tribunal va décider de le maintenir en détention jusqu’au procès. Il est transféré à Domenjod où il pourra bénéficier d’un accompagnement psychiatrique. "Le tribunal n’est pas insensible à votre situation. Mais si vous voulez rentrer à Mayotte, essayez de le faire paisiblement", le prévient une dernière fois la juge.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par boul le 30/05/2022 18:08

ah une bonne nouvelle , un de moins !

2.Posté par Mamadou le 30/05/2022 19:03

La preuve est faite et cela fait longtemps que je pensais à cela, à ce " système ", à savoir que les autorités mahoraises, avec la complicité de l'état, ne trouvent rien de mieux que d'envoyer à la Réunion, tous les délinquants de l'île au parfum, dont ils sont incapables de gérer !
Cela laisse augurer pas mal de difficultés pour notre département dans les années à venir, bien que la délinquance venue de ce département fait la une, déjà, de tous les médias...
Pauvre de nous !

3.Posté par Nic-ta-lope et autres le 30/05/2022 19:30

Une fois placé en garde à vue, son excès de rage se poursuit. Il frappe des agents et menace de les tuer à sa sortie. Ils doivent se mettre à quatre pour le maîtriser. Il va même blesser légèrement une policière en attrapant sa jambe à travers la trappe qui sert à passer les repas. Il repeint également sa cellule à l’aide de ses excréments.
...........................

Laxisme français.......

4.Posté par Sofiane Battach le 30/05/2022 19:50

C'est un tarés ce mec 25 ans sa promet...!

5.Posté par Marie le 30/05/2022 20:45

Ou l'envoyer en Guyane....

6.Posté par 666 le 30/05/2022 21:20

Le parquet devrait pouvoir demander aux juges l'interdiction de territoire aux délinquants venant d'autres départements français quand il s'agit notamment de crimes et délits répétés notamment pour les violents.
Ceux qui foutent le bordel, retour menottés à leur département d'origine.
Les autres, ceux qui sont calmes, seront davantage appréciés.
Quelques merdeux nuisent à la réputation de l'ensemble, c'est dommage.
Les fauteurs de troubles, expulsion du territoire.

7.Posté par ZENFANT TTES KOULER le 30/05/2022 22:13

Il faut faire les choses dans le calme et discret.
Montre toi bien, et tu rentrera chez toi.

8.Posté par Royal Bourbon le 30/05/2022 23:06

Pas de 20000 €... direct prison ! Il a tiré la mauvaise carte du Monopoly ! Lol

9.Posté par RIVIERE le 31/05/2022 03:00

Il n'a qu'à faire une cagnotte leetchi... habituellement je ne donne jamais un rond mais là je suis prêt à lui verser un petit quelque chose pour un billet simple retour...

10.Posté par J-yves974 le 31/05/2022 06:46

C'est bien.. Maintenant, la Reunion, c'est devenu le dépotoir de Mayotte... On importe leurs cas sociaux.

11.Posté par Mi lé fier le 31/05/2022 08:13

Pas besoin de Mayotte pour augurer le mauvais....la reun a tout ce qu'il faut en cassos du genre pour être ce qu'elle est...elle attire la merde

12.Posté par Népomicenne hoareau le 31/05/2022 10:17

Il a laissé des traces de l'île aux parfums dans sa cellule.

13.Posté par bobok le 31/05/2022 18:39

l'envoyer en stage a la légion étrangere direction ukraine en première ligne avec azov.

bandna va corrige a li là bas !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes