Education

Saint-Pierre : Des parents mécontents bloquent l'école Raphaël Barquisseau...

Lundi 15 Juin 2009 - 09:15

A Saint-Pierre, les parents d'élèves de l'école élémentaire Raphaël Barquisseau sont montés au créneau à 8 heures, ce matin. Mécontents, ils ont bloqué les grilles d'accès aux classes pendant une heure. A l'origine de cette manifestation, la suppression d'un poste d'enseignant à la rentrée prochaine et par là même, d'une classe de Cours moyen 2. Inquiets quant à l'avenir de leurs enfants, les parents ont fait part de leur ras-le bol après les nombreux courriers et pétitions envoyés au rectorat de la Réunion et à la mairie de Saint-Pierre.


Après plusieurs courriers et pétitions adressés au rectorat de la Réunion et à la mairie de Saint-Pierre et aucune réponse, les parents d'élèves de l'école élémentaire Raphaël Barquisseau se sont mobilisés ce matin.

C'est l'annonce de la suppression d'un poste d'enseignant et d'une classe de CM2 qui est à l'origine de la colère des parents d'élèves de cette école du Sud parmi lesquels, Jean-François Sarpedon, le président de la FCPE Saint-Pierre (Fédération des conseils de parents d'élèves).

Dès 8 heures, ce matin, la grille d'accès aux salles de classe s'est retrouvée cadenassée empêchant la tenue des cours. Cette action est intervenue en guise de protestation face au silence et au manque d'explications concrètes sur cette suppression qui occasionnera un nombre restreint de classes de Cours moyen 2 mais aussi des classes surchargées en effectif avec plus d'une trentaine d'élèves par enseignant à la prochaine rentrée scolaire.

Une délégation de parents d'élèves reçue cette après-midi au rectorat

Solidaires, les professeurs des écoles et autres instituteurs ont témoigné de leur soutien au mouvement des parents qui n'aura duré qu'une petite heure ; une petite heure efficace puisque une délégation de 6 à 7 personnes sera reçue par l'inspecteur d'académie à 17 heures, cet après-midi, au rectorat de Saint-Denis.

Une question se pose : Que deviendront les enfants qui n'ont pas les capacités nécessaires pour passer en classe de 6ème au collège puisqu'il n'y aura, en théorie, plus assez de classe pour les accueillir ? Une question à laquelle tentera de répondre le rectorat en fin d'après-midi...

Ludovic Robert
Lu 2032 fois



1.Posté par boyer le 15/06/2009 12:00

Une question se pose : Que deviendront les enfants qui n'ont pas les capacités nécessaires pour passer en classe de 6ème au collège puisqu'il n'y aura, en théorie, plus assez de classe pour les accueillir ?

la réponse de la commune de St pierre est:

l'association "coup de pouce", subventionnée par Total. Cette assos emploi des "enseignants péï" qui ont le mérite de ne pas être surremunerés. (ni formés mais ca on s'en fout, du moment que l'UMP et le PCR sont content).

en attendant préparons le sakifo, ca fera de l'animation pour distraire les jeunes desoeuvrés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >