MENU ZINFOS

Saint-Paul décroche le prix d’encouragement

Pour sa première participation, la ville de Saint-Paul a décroché le prix d’encouragement au concours lumière 2017 grâce au dispositif lumineux déployé sur le site de la grotte des Premiers français.

Lundi 30 Octobre 2017

Le concours Lumières, organisé depuis 1987, récompense les collectivités locales qui ont mis en place sur des sites ou des monuments historiques un type d’éclairage innovant, pérenne et visible gratuitement. Pour la première fois cette année, la commune de Saint-Paul a choisi de faire acte de candidature en présentant le travail de mise en lumière réalisé sur le site de la Grotte des Premiers Français, qualifiée de "peinture vivante", et s’est hissée en 4ème position en remportant également le prix d’encouragement. Une "fierté" pour Virginie Péron, élue déléguée à l’environnement

Le système d’éclairage, (intelligent, d’une performance énergétique exemplaire), mis en place, permet de mettre en valeur les différents éléments du paysage (arbres, falaises, plantes, aménagements) tout en respectant la biodiversité des espèces qui y vivent.
Par ailleurs, la restructuration du site assure une amélioration de la qualité du service rendu, de l’accueil et du développement d’un tourisme diversifié, du cadre et des espaces par la mise en place d’équipements de qualité et surtout par une scénographie très forte pour retrouver la mémoire du lieu.
 

Le vandalisme et les actes d’incivilité menacent la grotte des Premiers Français

Le site de la Grotte des Premiers Français étant caractérisé par la mise en valeur des arbres et des plantes endémiques de La Réunion, un constat déplorable et alarmant a été annoncé ce mercredi 25 octobre par le Pôle Développement Durable de la commune. 20% de la plantation ont été volés.

Sur les 1000 arbustes et 200 arbres plantés, 20% ont été volés.

Il est un fait que ces actes d’incivilité sont récurrents sur le site de la Grotte des Premiers Français : vols ou encore prélèvements de l’écorce pour un usage médicinal… aucune chance n’est laissée aux végétaux fraîchement plantés.
Manioc bord de mer, muguet péi vert, bois quivi, bois d’olive noir, bois d’olive blanc, bois de joli cœur… coupés, piétinés ou tout bonnement disparus.

Pour l’heure, pas moins de 243 arbres ont dû être remplacés générant un plus de 2 200 euros de dépenses. De ce fait, Virginie Péron, élue déléguée à l’environnement a tenu à tirer la sonnette d’alarme et veut sensibiliser la population contre le vandalisme. L’objectif : faire prendre conscience de l’ampleur des conséquences environnementales et financières liées à ces actes. Elle appelle donc au respect du parc de la Grotte des Premiers Français et de ses végétaux.

Afin de préserver le site historique, grâce auquel la ville s’est classée 4ème au concours Lumières 2017, la Mairie de Saint-Paul s‘engage à replanter tous les arbres vandalisés. Mais rappelle que cela a un coût supporté par les contribuables d’autant qu’à partir du 18 décembre prochain, toute la charge reviendra à la collectivité.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 15:47 Dengue : 6 cas diagnostiqués à La Réunion

 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes