MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Paul : Il lui jette une bouteille au visage pour qu'elle arrête de boire


C'est une nouvelle chronique de la violence conjugale ordinaire qui s'est jouée à la chambre des comparutions immédiates ce mercredi. Un couple défoncé au rhum s'est disputé pour la énième fois devant un enfant de neuf ans avant que les coups ne fusent.

Par Isabelle Serre - Publié le Mercredi 18 Janvier 2023 à 20:43

A la barre du tribunal correctionnel de Saint-Denis ce mercredi, monsieur reconnait qu'il faut qu'il arrête de boire et se fasse soigner. Il aimerait également que sa compagne, avec qui il est en couple depuis deux ans, en fasse de même. Le 15 janvier, le couple très alcoolisé s'est disputé une fois de plus devant l'enfant de madame âgé de neuf ans.

Un sujet aussi banal que les soins du chien a provoqué la colère de madame qui a demandé gentiment à monsieur de "fermer sa gueule". Mais au lieu d'obtempérer et pour la convaincre qu'il ne voyait pas les choses de cette façon, Alexandre L. a balancé la bouteille d'alcool qui se trouvait sur la table dans la figure de sa moitié.

Atteinte au visage, la victime souffrant d'une plaie de 5 cm à l'arcade sourcilière a été conduite à l'hôpital avec un taux d'alcool de 3gr/l. Six points de suture lui ont été posés. Son compagnon était quant à lui à 2gr/l. 

"On peut craindre le pire dans ce contexte de violences répétées au sein du couple. Madame ne veut pas porter plainte car elle est sous emprise. Le tout devant un enfant mineur, victime collatérale" a indiqué le procureur de la République. Car Alexandre L. a déjà été condamné en juillet 2022 à 6 mois de prison avec sursis pour des faits similaires, ajoutant une huitième condamnation à son casier judiciaire.

"Il est malade mais il le sait. Il faut que le tribunal l'encourage dans ce sens" a plaidé l'avocate du prévenu afin que sa peine soit assortie d'une injonction de soins. Le tribunal a entendu et a condamné le conjoint violent à 18 mois de prison dont 12 avec sursis probatoire, une obligation de soigner son addiction, de travailler et une interdiction d'entrer en contact avec la victime.

A la demande de l'Arajufa, l'Association réunionnaise pour l'aide juridique aux familles et aux victimes, l'enfant devra être indemnisé pour le préjudice subi.




1.Posté par Rhum arrangé par la justice le 19/01/2023 01:43

Elle est surtout sous l'emprise de l'alcool, elle était chargée à 3g, lui à 2g, mais comme d'habitude c'est le mec qui trinque (sans vouloir faire de jeu de mots...)

2.Posté par Inconu 974 le 19/01/2023 02:40

L'alcool fais plus de dégat que tous autres produit ( drogue )pour quoi sa vente n'est telle pas interdi un point c'est tout!!!!!!

3.Posté par nathchocolat le 19/01/2023 05:48

Et pourquoi la femme qui est aussi alcoolique que son mec ne se fait pas soigné ?

4.Posté par Choupette le 19/01/2023 09:10

2 choses à leur enlever :
le gosse & le chien

D'urgence.

5.Posté par RABIJACOB le 19/01/2023 10:01

Je ne vois pas l'importance de la publication d'un tel procès dans cette rubrique. Ce genre de ''baisement'' dans les couples est monnaie courante à la Réunion. Les journalistes n'ont pas d'autres sujets plus importants à relater?. Tout le monde sait que le rhum coule à flot, et qu'il coulera encore tant que la culture de la canne à sucre sera subventionnée à coups de centaines des millions d'euros (mes impôts et les vôtres). Il est vrai que les choux, carottes et autres légumes ne poussent plus sur cette ile, il faut les importés, les allocataires du RSA ne peuvent pas se nourrirent avec simplement du rhum et du zamal. Messieurs les journalistes, de grâce, arrêtez vos articles à deux balles et intéressez vous à des sujets plus importants. Tout le monde sait que le rhum, le zamal et autres produits nocifs font parti de la ''Kiltir'' locale, le travail un peu moins. Faites la grève aujourd'ui, il y aura moins d'articles débiles dans cette rubrique demain.

6.Posté par benoscar le 19/01/2023 10:30

L'alcool coûte cher aux contribuables, alors, pourquoi ne pas l'imposer fortement, par exemple une taxe en fonction du taux, par exemple 55% pour la bière, 500% pour le rhum.

7.Posté par spider le 20/01/2023 01:34

ah bon dans les autres pays personne y boit pas. ol faut arrêter de stigmatiser la réunion le partout pareil

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes