MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Saint-Louis en Afrique du Sud : Rocheland et Fontaine, les pousse-au-crime


Derrière la pitoyable opération saint-louisienne en Afrique du Sud il y a la main de deux grands manipulateurs : Christophe Rocheland et Sully Fontaine.

Par Alfred Honorine - Publié le Mardi 29 Juin 2010 à 14:54 | Lu 3220 fois

Le premier défend la coopération régionale. Essentiellement avec l’Afrique du Sud. Anciennement chargé de mission à la mairie du Port, il a été licencié pour résultats insuffisants. Le second a été responsable du FRAC, ce fonds culturel géré par le Conseil régional. Il a été licencié suite à un procès pour des problèmes financiers.
Les deux partagent la même obsession du "bling bling". Ils montent des opérations tapageuses et coûteuses au frais de la puissance publique.

Rocheland multiple les séjours en Afrique du Sud où il s’est lié avec un fils Mandela. Fontaine prétend faire dans l’animation culturelle à grand échelle. Les deux sont tombés sur un Claude Hoarau qui, bonne poire, s’est laissé embarquer dans leurs actions "bling bling". Fontaine veut faire de Saint-Louis une capitale culturelle. Rocheland compte y faire ce qu’il n’a pas réussi au Port : se faire payer à grand frais des séjours en Afrique du Sud. A ce qu’il paraît, on ne va pas s’arrêter à trois billets de match de football dit-il. Dès lors qu’il peut festoyer à grand frais, descendre dans des hôtels de luxe, fréquenter la nouvelle bourgeoisie noire sud-africaine, rien ne peut l’arrêter. Sully Fontaine suit un chemin identique : il veut multiplier les festivals et les gueuletons.

Voilà pour qui les contribuables saint-louisiens trinquent : (...) qui n’ont rien réussi dans les domaines dont ils se disent les experts. Pauvre Saint-Louis. Pauvre Réunion.




1.Posté par paypay974 le 29/06/2010 15:55

mais que fait la brigade financière???


2.Posté par Sully FONTAINE le 29/06/2010 16:15

Notre "Alfred Honorine" est en pleine déformation et désinformation et à deux doigts de la diffamation... Mais bon... Si vomir son fiel peut le faire économiser en matière de frais de "consultation"...
...
Mais il oublie toutefois de citer mon implication dans le réchauffement climatique, l'actuelle marée noire au large de la Floride ou encore la disparition des colonies d'abeilles dans les états du sud des Etats-Unis...
...
Néanmoins, pour mettre un point final à toute polémique stérile, sachez que je n'ai absolument RIEN à voir dans l'organisation de cette expédition sud-africaine. Point. Et si quelqu'un veut utiliser Zinfos974 pour régler des comptes personnels, je l'invite à venir directement à ma rencontre ; que ce soit à Saint-Louis ou à la Rivière, il saura me trouver.
...

3.Posté par goureg le 29/06/2010 17:33

mais que fait la justice? jusqu'à gifler une guide quelle honte je trouve ça ignoble,vous devriez vous cacher, et qu'on entende plus parler de vous.

4.Posté par paypay974 le 29/06/2010 17:42

M. Honorine, vous etes à 2 doigts de la diffamation... mdr. Donc vous dites vrai. Il y en a qui se croient et pensent être intouchable du fait qu'ils sont les bras droits et GROS BRAS du maire...

5.Posté par la rivière le 29/06/2010 18:18

Votre titre est très évocateur, M. HONORINE : FONTAINE = pousse-au-crime! Entièrement d'accord avec vous. Si la justice fait bien son travail, vous (et tous les autres) en saurez plus. Pas forcément sur cette affaire. Je m'arrête là.

6.Posté par St louisiane le 29/06/2010 20:57

Tiens , Underground ?? where are you ?? are you really back from South Africa ? " two fingers , really ??" ...

7.Posté par Jeff le 29/06/2010 21:34

Le clientélisme n'a pas de prix et à saint Louis ils en sont au niveau de l'expertise, pas vrai Claude Hoareau? Fini la brouette de sable et le sac de ciment, on en est aux "billets" de foot, bidon.

8.Posté par coco vert le 29/06/2010 23:11

le directeur-gros bras fontaine a failli se lacher un peu plus dans son post en terminant par ..."vien batay..."

9.Posté par Jhalil Houssen le 29/06/2010 23:25

J'ai fait partie de cette excursion hors du commun. Ok! Faut reconnaitre que c'était mal organisé. Quand on apprend que la responsable de l'agence de voyage était venue sur place préparer ce simulacre, on ne peut qu'être en colère vu le niveau de la prestation (surtout en ce qui concerne les bus). Mais on a quand même vu deux matchs avec à chaque fois une ambiance hors du commun. Les routes furent longues, les hôtels n'avaient que deux étoiles, il faisait frais, et alors? Pour 1700 euros, vous vous attendiez à quoi d'autre? plus de 2000 kms en l'espace d'une semaine, bien entendu que c'est fatiguant. Mais au moins, une commune a eu cette initiative. Oui, plus d'une centaine de réunionnais ont eu l'occasion de voir deux matchs (certains plus) de la Coupe du Monde 2010, et beaucoup (qui ne s'exprimeront pas ici) trouvent cela globalement satisfaisant. Après, on peut toujours se plaindre et crier à l'escroquerie (un peu comme le journaliste du JIR qui a eu son voyage intégralement payé et qui ne se gêne pas pour critiquer vertement l'ensemble, en omettant de signaler qu'il fut aux première loges).
Avec nos amis, on a eu de la nourriture halal quand on le demandait et même s'il fallait se débrouiller en anglais, la gentillesse des sud-africains faisait le reste. Personnellement, je suis rentré très fatigué, mais heureux d'avoir vécu une belle aventure.

10.Posté par lili le 30/06/2010 08:50

Mr Houssen j'adore quand vous dite l'hôtel n'avait que deux étoiles, il en fallait quatre ou quoi? les bus n'était pas à votre convenance les routes trop longues! he bien zot y manque pas de touper!!!!!!!!!et les contribuables de st louis qui pleure misère!!! votre mentalité na pas de mot vous justifiant

11.Posté par Oraclimah le 30/06/2010 11:46

Oté, arrête un peu !
Tout le monde écrit "contribuables" par ici, "contribuables" par là...
Mais AUCUN sou n'a été pris dans la poche du "contribuable" pour cette opération !
Si une association a faillit à sa tâche et n'a pas honorer ses engagements, qu'elle assume ses responsabilités, mais qu'on arrête de cracher sur la commune...

12.Posté par Et Honorine ? le 30/06/2010 18:39

Et Honorine spécialiste de ... ladi lafé ?

Les pauvres types ont de l'avenir .... pas vrai Alfred ?

13.Posté par Réponse au poste Oraclimah le 30/06/2010 19:39

Réponse au poste Oraclimah:

Lisez le quotidien du 30 juin 2010 et vous verrez qu'une somme de 28 000€ - subvention mairie attribuée au comité des fêtes puis reversée au CRI...


N'est ce pas de l'argent public des contribuables de saint-louis?

14.Posté par Kasspyé le 30/06/2010 23:50

CONSTAT ALARMANT D'UNE MUNICIPALITÉ ENCLIN À UN DÉCLIN

Corollaire de Wain : (légèrement modifié)
Si vous n'aviez pas de problèmes, vous n'auriez pas besoin d'incapables profiteurs autour de vous pour les résoudre. En corollaire, si vous n'aviez pas de rapaces autour de vous, vous n'auriez probablement pas de problèmes.

En résumé, Claude Hoarau a eu un parcours à peu près correcte depuis Mars 2008 jusque environ fin septembre de la même année. Durant cette courte période, il va même jouir d'une certaine sérénité. La suite, nous la connaissons tous et se trouve dans le corollaire ci-dessus cité.
Dommage pour lui car, brave homme, foncièrement il l'est avec en plus un cœur gros comme ça ! mais, malheureusement, le sort ( ne l'a t-il pas cherché?) en a pourtant décidé autrement.

En effet, certains évènements ou promesses électorales ( absolument pas nécessaires!), qu'il devait dans l'absolu honorer, ont fait qu'il n'a pas su s'entourer d'honnêtes gens qui, aujourd'hui encore, nonobstant les difficultés rencontrées se déclarent prêts à l'aider à s'en sortir et tout mettre en œuvre pour lui redorer son blason. Mais encore faut-il qu'il se manifeste! Ces personnes ne sont pas très loin car, dans son conseil municipal elles y sont.
Qu'attendent-elles? un geste de sa part et, en à peu près un mois elles éradiquent les nuisibles et pasteurisent tous les services ! Saura t-il les entendre et tirer profit de cette manne céleste ?

Je pense que les problèmes ont réellement commencé depuis l'arrivée des « IGNACE SANS BOITES À CLOUS » les tous derniers ringards, sorte de nouveaux directeurs à semelles glissantes, sans réelles capacités d'entreprendre, au passé nébuleux, noyés dans la tourmente, incapables de rectifier quoique que ce soit, encore moins les tirs ratés de leur patron, ce dernier n'arrivant même plus à contrôler leurs dérapages ( à cause de leurs semelles glissantes! ).
Faut dire qu'ils ont été embauchés très au dessus de leur valeur réelle selon le principe des "enchères à la bougie" avec vent de côté?

On ne sait pratiquement rien de leurs états de service, sinon, qu'ils sont là à arpenter oisivement les couloirs de la mairie sans but précis, un peu à la manière de grivetons perdus dans leurs pensées éteintes (les bougies à l'embauche n'ont plus de flamme depuis fort longtemps !).

Et, résultat des courses et en créole : « Zordi, sé Cloclo ke lé antrinn bwar la bouji cho »

Ici, je m'adresse à Monsieur le sévissant « Tronc-Petteur », dernier extra-terrestre du service culturel, installé arbitrairement depuis le 1er octobre 2008.
Sur « zinfos974 » vous changez souvent de pseudo. Quelques incantations stylées « abracadabra abracadabra » suivies d'un coup de trompette magique (...) et, comme par enchantement vous devenez : tantôt (Under Ground), tantôt (Assez d'Intox)... tantôt (Un Parent) et là, sous ce dernier pseudo vous vous mettez à vanter les mérites de l'école de musique la plus ringarde de France (version vacances à Bouk en Kanote), avec des professeurs aux pieds nickelés dont le comportement, exotique voire même corrosif, constitue une entrave endémique (phénomène d'encroûtement) au fonctionnement normal de cette structure, parait-il, chère à M. le Maire !

Je constate avec regret qu'à Saint-Louis, depuis que vous y êtes, on assiste à une dégradation, lente mais ô combien palpable, d'un service culturel agonisant. Les employés se trouvent dans un état de délabrement physique et moral à peine dissimulé. D'ailleurs ces derniers, terrorisés qu'ils deviennent lorsqu'ils vous voient, préfèrent ne pas en parler tellement ils ont une peur panique de vos réactions si soudaines, violentes et imprévisibles...voire dévastatrices.

D'après les informations recueillies auprès de plusieurs de ces employés, et, après allongement à la limite de la rupture de la tige métallique corrodée représentant la durée au dit service de votre présence, il semblerait que cette dernière se situerait dans une fourchette ne dépassant que très rarement, pour ne pas dire exceptionnellement, les deux à trois heures par semaine. C'est pour vous dire!

En revanche, depuis le mois de janvier, vous saviez que vous deviez partir en Afrique, mais cela ne vous suffisait pas et il a fallu que vous poussiez un peu plus loin votre égocentrisme en faisant profiter à vos deux petits copains*, pensionnaires de l'école de musique burlesque, des derniers billets pour aller là-bas!!! Tout cela sans vergogne et au détriment de quelques jeunes footballeurs qui eux, sont restés sur le carreau.

N'avez-vous pas honte Monsieur le bureaucrate, « Tronc-Petteur » ?

*copains: Ce sont les poils à gratter de l'école de musique, musiciens de votre « Woaki-Band ». Une petite remarque toutefois, pour ce dernier, ma préférence quand à son appellation pencherait plutôt vers quelque chose de beaucoup plus enchanteresse, évocatrice, une qui nous fasse quelque peu rêver, tel par exemple : « Le Woaki Band's Cocos ». Cette appellation originale et circonstanciée, voire idyllique, empreinte d'un élégant raffinement, me paraît mieux convenir. Ça sonne d'enfer! même en français, tiens! « Les Cocos Du Woaki Band », bon sang!!! tudieu que ça sonne...! ça forge même le respect. C'est pour vous dire...!
En revanche, si vous voulez que du « cow-boy junky » nous en extirpions quelqu'onces de la richissime substance « Be Bop » propre aux cabarets New-Orleans d'avant guerre, il vous faudra derechef, que vous vous sépariez de votre tristement célèbre arborant et inélégant couvre-chef flirtant plutôt le style hispano-américain que celui du vrai Zorro qui lui, jouait avec élégance du lasso mais, jusqu'à preuve du contraire, pas de la trompette. N'est-ce pas Monsieur le« Tronc-Petteur » ?

15.Posté par Sully FONTAINE le 01/07/2010 22:44

A "kasspyé"
Que mal étrange doit être le vôtre pour qu'il vous oblige ainsi à sortir anonymement du bois pour salir à tout vent quelqu'un que vous semblez connaitre et qui a l'air de vous incommoder. Peut-être cette réaction est-elle tout simplement la manifestation d'un phénomène bien connu sous nos cieux et appelé "jalousie"...
Le problème, avec le fiel (ou la fiente qui vous tient lieu de cervelle), c'est que ça se sent !!!
Quand vous finirez d'exhaler cette puanteur (les spécialistes recommandent l'aloès) peut-être serez-vous en mesure de tirer la chasse derrière vous.
D'ici là je vous renvoie aux préconisations de mon post 2 (mais je crains fort que vous ne quittiez jamais cet anonymat qui vous va si bien).
...

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 02/07/2010 01:24

bof, claude hoarau est indéfendable. laissons le aller à son destin politique..un jour où l'autre, il se fera rattrapé sinon par le rejet de la population éclairée et à qui une alternance crédible sera proposée (je ne parle pas ici des bras cassés de l'opposition), par la loi.

c'est pas pour demain, que le préfet mettra en place la procédure de "destitution"..

17.Posté par Père Fouettard le 02/07/2010 09:44

Au monsieur "S F" du post 15, vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi vous êtes la risée de toute la population de la réunion toute entière. A votre place, je me ferai tout petit quitte à me faire oublier et consulterai un bon Psy...chi..cho...qu'est-ce que j'en sais moi?.
Quand on lit les commentaires des autres, on sent bien qu'il y a un peu d' animosité dans l'air mais, c'est de bonne guerre...Par contre... vous...! on sent que vous voulez tout de suite en découdre, la bagarre...y a que ça dans tous vos post, pourquoi êtes-vous si foncièrement méchant?
La question que vous devriez vous poser chaque matin en vous réveillant devrait être celle-ci : "Oh mon Dieu! pourquoi ici-bas personne ne m'aime?
Allez, maintenant c'est le Bon Dieu qui te parle : Dimanche matin très tôt , fais plaisir à tous tes proches (même tes ennemis et Dieu seul sait combien il y en a...!!!) en allant à l'église prier le seigneur de t'accorder sa bénédiction...Ensuite, pour le relationnel, tu feras le grand saut chez le psychologue. Et surtout, dans cette situation, ne t'oublie pas car il est impératif que tu guérisses de ta très mauvaise conduite en société, je n'affirme rien, ce sont les ragots qu'on entend ici et là, un peu partout dans l'ile, voire même à l'extérieur, c'est pour te dire! Donc, fais nous mentir, change radicalement ton mode de conduite, en adoptant une beaucoup plus saine qu'autrui est en doit d'attendre de toi. Personne n'est jaloux de toi, c'est ta conduite qui fait que personne ne t'aime.
Du courage, ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd'hui, soigne-toi!!!
Il n'y a que ça qui peut faire de toi quelqu'un de très respectable. S'il le faut, je prierai pour toi le seigneur tout puissant car, il te faudra dés à présent éviter les mensonges, la calomnie, la délation..c'est ce que les gens racontent ! en gros tout ce qui a peut-être (je dis bien peut-être?) fait de toi ce que t'es aujourd'hui.
Etre aimé, sais-tu ce que cela veut dire? Avoue que t'y a quand même rêver de temps en temps; et pourtant cela n'est pas très compliqué, il suffit de le vouloir, un point et c'est tout. Aime-toi et les autres t'aimeront, c'est-y pas beau ça?
Vas-y mon petit cela est possible à condition d'y mettre du tien

18.Posté par Damned le 02/07/2010 10:34

Très cher S F du post 15, ne te fais guère d'illusions, contrairement à ce que tu pourrais penser, je n'habite pas la Réunion mais à Dunke...! et je ne suis pas Réunionnais, tu vois?...et là...et là???
Pense aux conseils distillés plus haut par le dénommé Père Fouettard. Fais-toi plutôt oublier, deviens quelqu'un de respectable et en qui on peut avoir confiance.
Allez, je te souhaite bon vent...quelqu'un qui ne veut que ton bien et qui en a marre de te voir te comporter de la sorte...pourtant au détriment de toi-même!
Être bien vu...c'est quand-même quelque chose qui se mérite...n'est-ce pas?
Alors qu'attends-tu ? S'il faut pour cela qu'amicalement je vienne te botter les fesses, tu me fais signe...Ah oui, j'allais oublier de te préciser que je suis une femme qui te connais bien...puisque quà Dunk...j'y habite!!!

19.Posté par A sully F le 02/07/2010 11:50

Apparemment, Damned (post18) te connait bien. Dunkerque: n'est pas dans la région d'où tu viens avant de sévir à la Réunion? Apparemement tu traînes des casseroles derrire toi depuis bien longtemps. Quant à l'expédition en AFS je t'ai vu en photo dans la presse en train de jouer de la trompette. TU n'as pas changé.

20.Posté par Merlin le 02/07/2010 13:33

Pour la petite histoire croustillante, Christophe Rocheland a été dans le passé le fils spirituel du grand et illustre personnage communiste réunionnais, l'honorable maoïste Pierre Vergès.
Le révolutionnaire doré dans l'âme, Christophe Rocheland, vociférait, à cor et à cri, les slogans ubuesques du parti communiste réunionnais sur les ondes de Kanal Ocean Indien, aux côtés d'un certain camarade écarlate Jérôme Vellayoudom, ex-Tom Pouce à la Région pour les intimes de l'ancienne pyramide inversée. Pour ces deux militants rouges indécrottables, Pol Pot est un saint et modèle à déifier. A bon entendeur salut et vive le goulag endémique réunionnais à la sauce épicée bien de chez nous !

21.Posté par Sully FONTAINE le 03/07/2010 23:58

Tombez les masques !
On pourra alors rigoler...
...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes