Faits-divers

Saint-Louis: Le tueur a utilisé deux armes à feu

Samedi 26 Mai 2018 - 16:18

Les gendarmes de Saint-Louis ont découvert trois corps ainsi que deux enfants qui ont vécu une nuit d'horreur
Les gendarmes de Saint-Louis ont découvert trois corps ainsi que deux enfants qui ont vécu une nuit d'horreur
Le parquet de Saint-Pierre communique les tout derniers éléments de l'enquête ouverte pour double homicide survenu très probablement dès vendredi soir à Saint-Louis.

Ce samedi matin, les gendarmes de la brigade de Saint-Louis, alertés par un membre de la famille, se rendaient dans une habitation située rue de l’Étang dans le quartier Bel Air. Ils y découvraient trois corps sans vie.

La brigade des recherches de Saint-Pierre était saisie de l’enquête criminelle. Le recueil des premiers témoignages permettait de privilégier la thèse d’un double homicide suivi du suicide du meurtrier, et ce à la suite d’une rupture conjugale.

Le compagnon était inconnu de la Justice

Les constatations des techniciens en investigations criminelles de la Gendarmerie nationale ainsi que la levée des corps par un médecin légiste corroboraient les premiers éléments de l’enquête. Il avait été fait usage de deux armes, une arme d’épaule et un revolver. Les constatations médico-légales ne remettaient pas en doute les témoignages selon lesquels des coups de feu avaient été entendus dans la soirée du 25 mai 2018.

Des investigations sont en cours afin de déterminer avec précision l’enchaînement des événements à l’origine de ces décès. Les autopsies auront lieu mardi.

Deux enfants étaient présents au domicile maternelle lors des faits. Ils n’ont été recueillis que lors de la découverte des corps par le témoin requérant. Ils n’ont subi aucun dommage corporel. Ils ont néanmoins fait l’objet d’une prise en charge médico-psychologique et d’un placement provisoire chez un tiers digne de confiance.

Les parents des enfants étaient séparés depuis peu de temps. Les services de gendarmerie n’avaient été saisis d’aucune plainte concernant la relation conjugale ou la séparation. Le compagnon suspecté d’avoir donné la mort était inconnu des services d’enquête et de la Justice.
Zinfos974
Lu 14633 fois



1.Posté par noe le 26/05/2018 16:53

Une vraie armurerie chez ce monsieur !

2.Posté par Patrick le 26/05/2018 18:31 (depuis mobile)

Cette histoire est dramatique ! Je fais juste remarquer que , 2 mois après une rupture, c'est quand même un peu osé d'amener son amant chez soi, dans son lit, et ce, en présence de ses enfants...La décence n'a plus de valeur de nos jours..

3.Posté par Annie Rose le 26/05/2018 20:42 (depuis mobile)

Non mais!!! Un peu de respect pour la défunte et sa famille.n a t on plus le droit d être libre de ses choix,de ses décisions sans qu on soit jugé.la décence est que dans ces moments là on s abstient de tous commentaires inutiles et outrageants.mes

4.Posté par olive le 26/05/2018 22:20

Si tu me quittes, je te tue : comme d'hab : encore un frustré à l'égocentrisme démesuré.

5.Posté par oté la Réunion le 26/05/2018 23:07

Détention de deux armes, c'est comme le pain, ça s'achète comme ça? Manipuler des armes, c'est ordinaire?

6.Posté par Marie le 27/05/2018 08:02

merci Annie Rose, je suis tout à fait d'accord avec votre commentaire!

7.Posté par Papapio, "Père Amor" le 27/05/2018 08:14 (depuis mobile)

Insupportable pour les Enfants. Journalistes, cessez vos mensonges et allez voir au JAF comment ça se passe pour les 90% de pères qui s.y font massacrer pour être remplacés dans la vie de leurs enfants... Drame de séparation? Ou vente de nos enfants?

8.Posté par Ti tangue abandonné le 27/05/2018 11:02 (depuis mobile)

@ Papapio, "Père Amor" le 27/05/2018 08:14
Pas faux ...en effet rien à fourre de la détresse d’un père ?

9.Posté par Choupette le 27/05/2018 18:07

3.Posté par Annie Rose

Vous avez raison. Chacun est libre de ses choix.

Après, c'est une question de moralité. On en a ... ou pas.

Question de choix.

10.Posté par GIANNY HOAREAU le 27/05/2018 21:54 (depuis mobile)

Marié ou pas une femme n''''est pas une priorité mes une compagne de vie pour un temps dommage.

11.Posté par Marie le 28/05/2018 14:23

à Choupette, on ne connait pas leur histoire juste la finale alors pourquoi porter un jugement !

12.Posté par Rostrobay le 28/05/2018 19:01

Il a payé sa dette à la société il s'est tué ensuite que voulez voulez de plus
En attendant il s'est fait justice tout seul
Il faut dire qu'elle n'a pas trainé pour le remplacer
Ca lui pendait au nez il faut pas s'étonner aprés.

13.Posté par miro le 28/05/2018 19:40

bougre la y manque de confiance en lu ! ... un seul arme à feu l'était suffisant ! ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >