MENU ZINFOS
Société

Saint-Louis : Elles nous prouvent la galère que c'est que de prendre le bus


Bus en panne, vétustes, en retard ou tout simplement absents… Il faut s’armer de beaucoup de patience lorsqu’on est habitant du Tapage et que l’on doit se déplacer en bus. Soutenues par l’association ATR-Fnaut, des habitantes du quartier des hauts de Saint-Louis racontent leur galère quotidienne et demandent une meilleure qualité de service.

Par - Publié le Mercredi 2 Décembre 2020 à 22:51 | Lu 8828 fois

A la différence du Tapage, le quartier des Makes serait mieux desservi selon ces usagers du réseau Alternéo
A la différence du Tapage, le quartier des Makes serait mieux desservi selon ces usagers du réseau Alternéo
Il faut compter 1 à 2 heures en heure de pointe pour se rendre ou descendre du Tapage depuis ou vers le centre-ville. Sur la route, il faut évidemment compter les embouteillages mais aussi les nombreux arrêts. "Et ça c’est quand le bus n’est pas en retard, ne tombe pas en panne ou parfois ne passe carrément pas", se désespèrent Sabrina Blin, Mirella Lafosse et Christine Stelingis à l’initiative de la mobilisation.

Ces habitantes du Tapage rencontrent régulièrement des difficultés dans leur déplacement sur les lignes 28 et 33 du réseau Alternéo. Les fréquences de passage sont trop faibles (toutes les deux heures) et les temps d’attente entre les correspondances rallongent un trajet qui pourrait durer 1 heure top chrono. Sabrina Blin a failli perdre son travail en raison de ses multiples retards. 

A cela, il faut ajouter des bus vétustes. "Certains ont des fuites donc, quand il pleut, on est tout mouillé; d’autres ont des problèmes de portes ou de vitres bloquées". La liste des griefs contre le réseau s’allonge avec l’impolitesse de certains chauffeurs et les tarifs estimés trop chers: "39 euros par mois en agence; 278 euros l’année en cas de prélèvement et 2 euros l’aller/retour sauf qu’avec les temps de correspondance trop longs, il faut utiliser par exemple 6 tickets sur un carnet de 10 à 12,30 euros dans une matinée pour un aller Tapage vers Saint-Pierre". 


Fin 2019, une pétition est lancée afin d’améliorer la desserte et le réseau routier inadapté. Des courriers ont également été envoyés, le tout resté sans effet concret déplorent les usagers et ATR Fnaut qui les soutient. "Les habitants du Tapage ont l’impression de subir un apartheid social", dénonce François Payet, président d’ATR Fnaut, alors que le quartier compte 2000 habitants qui n’ont pas tous les moyens de s’offrir une voiture.

Le trajet entre Tapage et St-Louis pourrait durer moins d’une heure. Ce mercredi, l’expérience a été faite par les membres de l’association ATR Fnaut qui a loué un bus.
Le trajet entre Tapage et St-Louis pourrait durer moins d’une heure. Ce mercredi, l’expérience a été faite par les membres de l’association ATR Fnaut qui a loué un bus.
Pour ce dernier, l’origine des problèmes de desserte de ces usagers du réseau Alternéo renvoie à l’attribution de la délégation de service public. Sur le territoire de la CIVIS, en charge des transports en commun, le groupement Cinéo a la responsabilité d’assurer l’exploitation du réseau. Une délégation de service public attribuée "sur des modalités anti-concurrentielles qui favorisent les mêmes groupes de transporteurs".

"Un problème récurrent dans les 5 EPCI"
. En 2017, le gérant de la société de transport C.Joseph, Eric Caroupapoullé, avait entamé une grève de la faim pour protester contre son exclusion du nouveau marché . ATR Fnaut avait demandé alors aux élus "d'éviter une concentration des transports de l’île aux mains d’un seul groupement".  Aujourd'hui, elle préconise "un allotissement des lignes qui permettrait de donner du travail à plus d’entreprises, mobiliserait la plupart des cars et améliorerait le transport en commun à La Réunion". 

​Sur le territoire de la CIVIS, la nouvelle DSP sera attribuée en 2024. En attendant, les usagers du Tapage comptent bien se mobiliser et "se faire entendre pour améliorer la qualité de service" auprès, notamment, des élus. Ils espèrent très prochainement être reçus par la maire de Saint-Louis.  


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Rue la gare le 03/12/2020 04:57

C est pareil partout le pire c est le samedi
A ste Suzanne c est pareil il y a quatre
Bus jaune qui passe devant certain arrêt un sel passe en ville
Et on nous dit de prendre le bus
VOYS AVEZ DEJA VU DES ELUS DANS UN BUS POUR ALLER SUR LEUR LIEU DE RDV OU À LA MARIE

2.Posté par Pro no stick le 03/12/2020 06:27

Bravo.. Une belle claque pour les incompétents de la civis,la machine a recrutement électoral de Michel fontaine.

3.Posté par Loulou le 03/12/2020 06:29

Le tapage a voté largement pour la nouvelle star. Demandez-lui madame. Elle est VP Civis (transport alterneo), conseillère régionale (la region = compétence transport), maire (amélioration du réseau communal) et dans une vidéo tournée au Tapage, elle avait promis de le faire (nous avons vu ses promesses). Mais elle va vous répondre, comme elle le fait depuis le début du mandat, "pas moi c'est les autres"... alors qu'elle était élue avec les autres avec les mêmes promesses déjà . Les habitants de cette ville n'ont que ce qu'ils méritent.

4.Posté par GIRONDIN le 03/12/2020 06:32

On vous dit que le créole i aime sa voiture......c'est lu le problème..... Lu lé fétiche de la voiture.......

😁

3 heures pour faire 20 km, sans embouteillage, avec 4 changements de bus !

Comme dirait les aristocrates, il fauX changer les mental !!!!

Mon luc


et vive les 2000 bus écologiques et les 4500 emplois direct de Robert !

5.Posté par MICHOU le 03/12/2020 08:04

Ce n'est malheureusement qu'une facette des désagréments rencontrés par les usagers des transports en commun sur l'île. Il suffit d'aller dans n'importe quel arrêt bus ou gare de l'île, de compter les pétitions, d'écouter radio Freedom pour en avoir une idée.
L'ampleur des difficultés récurrentes n'a d'égal que le mépris de ceux qui en sont chargés hélas

6.Posté par Nuls et irrespectueux le 03/12/2020 10:31

Avoir des transports en commun aussi défaillants, c'est manquer de respect vis à vis des reunionnais (et notamment des moins aisés).
Les politiques locaux encore gravement défaillants et responsables...

7.Posté par Habitant le 03/12/2020 14:15

Les bus, c’est un service public, et une chose est certaine, ce service public là n’est absolument pas à la hauteur.

Des centaines de milliers de réunionnais n’ont pas d’autres choix que de les prendre.
Mais leur nombre et leur fréquence est absolument insuffisant.

De nos jours, on peut également savoir à la minute près à quelle heure va passer un bus à un arrêt. Et ça, à la Reunion, ce n’est pas encore en place, pourquoi? Les usagers doivent attendre aux arrêts avec toutes les incertitudes que ça comporte.

Le service des bus est définitivement indigne et ce sont les plus démunis et les plus jeunes les premières victimes de cette insuffisance.

On ne devrait pas le tolérer ...

Et encore une fois, je me répète mais avoir un service de transport en commun efficace incite des gens à les utiliser plutôt que leur voitures pour les déplacements. Et un peu moins de voitures sur les routes = moins d’embouteillages, et au final, c’est tout le monde qui y gagne!!

8.Posté par Tu tangue jaune le 04/12/2020 08:26

@ 7.Posté par Habitant le 03/12/2020 14:15
SANS COMPTER LES PERTES DE TEMPS EN MONTÉE PAR LA VENTE DES BILLETS un régisseur devrait passer en amont vendre la billetterie
Tout est fait pour la voiture ...faite un tour dans les parkings du covoiturage , des parkings silo s’impose avec ses navettes vers les villes ST PAUL /PORT / SINDIN
ET pour quand un parking covoiture pour le sud sauvage en direction de l’est

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes