MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Louis : Alcoolisé, il traine sa fille par les cheveux


Pour un motif dérisoire, un père de famille a violenté sa fille de 17 ans, le 5 mai dernier. Ce vendredi, il a été condamné à 10 mois de prison ferme par le tribunal de Saint-Pierre.

Par Annaëlle QUERTIER - Publié le Vendredi 4 Juin 2021 à 17:25

Pour avoir bravé le couvre-feu, en mangeant une part de pizza dans la cage d'escalier de son immeuble, une jeune fille de 17 ans s’est attirée les foudres de son père, le 5 mai dernier.
 
Elle est frappée au visage puis projetée contre le mur avant d’être trainée par les cheveux au sol. En larmes, la victime doit son salut à sa mère, qui lui demande de se réfugier dans sa chambre.
 
Ce vendredi, face au tribunal de Saint-Pierre, le père de famille reconnaît a minima les faits. "J’ai donné une gifle. C’est vrai, je me suis emporté. Je ne suis pas digne de moi", lâche l’employé communal, de manière mécanique.
 
Des excuses qui sonnent creux pour le représentant du ministère public, Benoît Bernard, rappelant les cinq mentions au casier judiciaire du prévenu. "Vous avez déjà été condamné par le passé pour des violences sur votre compagne. Vous vous en prenez maintenant à votre fille alors que vous aviez l’interdiction de vous rendre à son domicile. Ce n’est pas digne d’un fonctionnaire", tempête le magistrat.
 
Le Saint-Louisien, lui, préfère s’attarder sur ses projets communs avec la mère de ses trois enfants. "On a l’intention de se marier et de monter une entreprise ensemble", confie-t-il, sans se soucier du sort de sa fille.
 
La partie civile s’interroge sur le courrier d’excuses de l'adolescente adressée au tribunal, peu avant le procès. "Dans cette lettre, elle s’excuse alors que c’est elle la victime. Elle ne souhaite pas que vous alliez en prison. Je l’ai eue au téléphone, tout à l’heure, elle n’était pas informée de la production de cette lettre. Il ne s’agit pas de son écriture". Pantois, le prévenu hausse les épaules.
 
A l’heure des réquisitions, un an de prison avec maintien en détention provisoire est demandé à l’encontre du père violent. Une peine légèrement revue à la baisse a été prononcée par le tribunal : 10 mois de prison. Escorté par les gendarmes, le Saint-Lousien a regagné sa cellule de la Cayenne.




1.Posté par Giorgio le 05/06/2021 12:09

Normal, et encore il s'en sort bien !!!

2.Posté par Vache à Lait le 05/06/2021 12:45

Misère sociale

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes