Société

Saint-Leu plage sans tabac: Des mots, peu d'actes

Mardi 4 Juin 2019 - 15:30

Alors que la municipalité de Saint-Leu décrétait il y a un peu plus d'un an que la plage de son centre-ville serait désormais non-fumeur, pas moins de 4000 mégots ont été ramassés ce week-end par des citoyens volontaires  sur le front de mer de Saint-Leu. 

C'était annoncé en grande pompe l'année dernière, Saint-Leu décrétait sa plage "zone sans tabac". Les MNS étaient chargés par la municipalité de sensibiliser les plagistes, de leur rappeler l'interdiction en cas d'allumage de cigarette, et un panneau était placé en entrée de plage. Un an plus tard, le bilan est léger, les mégots se ramassent à la pelle, comme nous l'indique un MNS. Le maître nageur sauveteur nous rappelle qu'il n'est pas policier, et n'a pas possibilité de verbaliser les fumeurs.

"Au début, nous avons joué le jeu et tenté de sensibiliser les contrevenants, mais les touristes, qui sont la grande majorité des baigneurs, prennent souvent assez mal les remontrances, et des conflits ont éclaté. Nous ne sommes pas là pour faire le boulot des policiers municipaux", explique le MNS, passablement agacé. Lesdits policiers municipaux, selon notre témoin, ne feraient pas assez de ronde, aussi l'arrêté demeure-t-il lettre morte.

Comment prendre les contrevenants en flagrant délit d'allumage de cigarette ?

Ainsi, la seule plage de l'île classée "sans tabac" l'est seulement sur le papier. Interrogée, la mairie explique que ses moyens sont ceux d'une petite ville de 34 000 habitants et que les policiers municipaux ne peuvent verbaliser les fumeurs que s'ils les prennent en flagrant délit. "Aucune verbalisation n'a eu lieu depuis l'arrêté", nous affirme la mairie. Mais sans passage des policiers municipaux, comment prendre les contrevenants en flagrant délit d'allumage de cigarette?

Nous nous sommes rendus sur place, un jeune touriste qui fumait s'est fait rappeler gentiment à l'ordre par le MNS en service, mais l'a visiblement assez mal pris. "Ça se passe trop souvent comme ça, nous ne voulons plus jouer ce rôle qui n'est pas le nôtre", soupire le MNS. "Le panneau est quasi invisible, il faudrait en mettre plus et plus près des baigneurs", poursuit-il. En effet, le panneau est assez peu visible, contre une jetée, loin de la zone de bain.

Pourtant, l'idée est louable, un mégot polluant à lui seul 500 litres d'eau de mer, il semble que l'interdiction de fumer soit nécessaire, tout au moins celle de ne pas jeter son mégot dans le sable. En France hexagonale, de nombreuses municipalités ont pris des arrêtés en ce sens, plusieurs plages de Marseille seront donc non-fumeur cet été. Il est souhaitable que les fumeurs perdent l'habitude de jeter nonchalamment leurs mégots, qui polluent non seulement leurs poumons, mais aussi l'environnement de tous.

A Paris, jeter son mégot par terre est passable d'une amende de 68 euros, mais les poubelles sont dotées de cendriers, ainsi pas d'excuse pour les fumeurs indélicats. Un cendrier est bien présent près du poste de secours de Saint-Leu, encore faudrait-il que les fumeurs le voient, tout comme le panneau d'interdiction.
B.A
Lu 2372 fois



1.Posté par jean claude payet le 04/06/2019 15:38

ile poubelle elle n'est plus a cela pres...

2.Posté par Léon - Touriste. le 04/06/2019 16:26

QUARTIER 4 ROBINETS ST-LEU POUBELLE ?

Une épave de voiture, nids à moustiques au chemin Casimir St-Leu !

Depuis quelques jours une épave de voiture « désossée »a été déposée en face d’une chapelle ou Temple sur un petit parking du chemin casimir qui est devenue un nid de prolifération de moustiques.

Quand nous connaissons la lutte anti vectorielle déclenchée par l’Agence Régionale de Santé et la lutte contre les dépôts sauvages de la commune de St-Leu. On peut s’étonner de l’attitude irresponsable de certains à polluer encore chaque jour ce quartier et d’étendre encore plus l’épidémie de dingue aux quatre robinets.

A partir de cet acte, il serait pertinent et urgent qu’une enquête soit faite par la gendarmerie ou de la Police municipale afin de rechercher les auteurs d’un tel fait.
Rien ne justifie un tel comportement.

Merci Monsieur le Maire et l’ARS pour vos interventions.

Léon - Touriste.

3.Posté par jeanot le 04/06/2019 16:29

C est pas le boulot des MNS mais celui de la police municipale qui pourrait passer de temps en temps pour sensibiliser puis bientot verbaliser

4.Posté par J veux dire le 04/06/2019 16:38 (depuis mobile)

Il en dit quoi christian maldat

5.Posté par Jean le 04/06/2019 16:40 (depuis mobile)

Et à quand une plage sans chien également?J en ai marre de voir certains avec leurs chiens qui se roulent,pissent dans le sable la ou les enfants vont jouer..ou alors dans l eau carrement. J ai rien contre les chiens mais contre leurs propriétaires

6.Posté par Kayam le 04/06/2019 16:58

Si on prend tous les déchets sans distinction qui salissent toute La Réunion et qu'on les met dans une seule commune. Pour avoir une idée du tas d'immondice, quelle serait la commune qui serait choisie ?

Exemple :
si c Saint-Paul, c'est très très inquiétant. On peut en effet dire que la situation est très compliquée pour une bonne et sérieuse prise de conscience.
Si c Trois-Bassins, ça l'est un peu moins mais il faut veiller à sauver et cogner dans les mentalités de tout le monde.

Peut-on vraiment la qualifier de l'île poubelle, en sachant que 23 communes restent "propres" ?

7.Posté par 50€parjour!et la médiathèque Baguett'? le 04/06/2019 17:05 (depuis mobile)

Saint-Leu y fait la fête tous les jours! Y communique grâce a des spécialistes pou fé campagne.. Mais le reste, pas grand chose ! La médiathèque y ouvre en 2017 non? Bravo Band incapable, band zacapareur l argent public! Deor

8.Posté par Choupette le 04/06/2019 17:22

3.Posté par jeanot

Dans cet ordre-là " ... la police municipale pourrait passer de temps en temps pour verbaliser puis sensibiliser ... " c'est mieux.

9.Posté par yabos le 04/06/2019 18:08

Il n'y a pas de véritable volonté de faire cesser ce fléau. Juste des mots , voire un arrêté pour faire bien, mais ensuite aucune application. En d'autres termes c'est du Pipo à des fins politiques. Alors qu'il est simple de verbaliser et en cas de rébellion de menotter le contrevenant et de le conduire au poste de police à coup de pieds dans le derrière. C'est simple, mais encore trop compliqué pour nos élus. Donc il y aura des mégots partout pour encore longtemps.

10.Posté par photo le 04/06/2019 18:13

qui autorise ce debut de privatisation de plage à St Leu sur la photo?

11.Posté par FREXIT le 04/06/2019 19:34

Une plage non fumeur MDR.
Le soleil est il autorisé ?
Les petites culottes des filles sont elles autorisées ?
Les sourires sont ils autorisés ?
Respirer l'air salin est il autorisé ?
Péter est il autorisé ?
Exigez des cendriers bande de gros boeuf !

12.Posté par que dire le 04/06/2019 19:52

si à 50 mètres tu vois 2 policiers municipaux armés comme des warriors gilet pare balle gyrophare sur la tête et pistolet à eau ( ils vont toujours par 2 comme les ...) à 50 mètres tu vas écraser on mégot dans le sable
si les 2 mêmes gars sont en civils façon david et jonathan tz choppent à 1 mètre en te montant leur carte tu l'as dans l'os
mais ça c'est la volonté de recho et frigo ( robert et domen) et à 12 mois des municipales comment se fâcher avec une partie de la population ....

13.Posté par Zourit974 le 04/06/2019 20:00 (depuis mobile)

Donc en fait si il y a des fumeurs à la plage c est la faute au maire ? Et si les gens sont crados c est sa faute ????

14.Posté par Kb le 04/06/2019 21:28 (depuis mobile)

Rangez moi vite ces chaises longues sur la plage car Mr KB de l hermitage va râler

15.Posté par Citoyen volontaire le 04/06/2019 21:58

RECTIFICATIF
Je fais partie des citoyens volontaires qui ont organisé le ramassage des déchets dans le cadre de la Semaine du Développement Durable.

Comme indiqué sur l'évènement, le ramassage a eu lieu sur le Front de mer, à l'entrée nord de Saint Leu, en partant de la Ronda Ti Roule, une partie dans les rochers, une autre sous les Filaos bodant le Marché de Saint Leu.... aucune action n'a été effectuée sur la plage citée.

16.Posté par KERVEGUEN le 05/06/2019 06:40

La faute c pas la mairie , c'est la faute d'un manque de savoir vivre incivilité des citoyens qui polluent sous les filaos surtout les touristes . Qui se croit tous permis .
On est en vacances sur une ile paradisiaque foutez moi la paix avec votre mégot.

17.Posté par Pascale le 05/06/2019 11:04

Vous faites bien de préciser dans votre article que ce sont les nombreux touristes qui fument et jettent leurs mégots partout.... irrespect total donc.............
mais dites moi si c'était des créoles (dit français de seconde zone) qui jetaient est ce que la verbalisation aurait été plus facile??? surement!!!!

18.Posté par Pascale le 05/06/2019 11:06

@Jean: tout à fait d'accord.... juste que vous avez oublié les chiens qui vous lèchent par surprise lorsque vous sortez de la douche............... beurkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk!!!!
Vive l'euthanasie!!!!!!!!!!!!

19.Posté par Ti Tangue Zilé zone le 05/06/2019 21:13

Comme ces Makotes qui fumaient en compagnie des enfants lors du LEU TEMPO FESTIVAL ...sous prétexte d’être à l'extérieur ...LA LOI DEVRAIT INTERDIRE LA CIGARETTE DANS LES LIEUX PUBLICS

20.Posté par pipo le 06/06/2019 06:02

Moi je propose de combler la ravine à tabac qui se déverse au niveau de St Leu!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 16:21 Citalis: Fin du mouvement de grève annoncé ce lundi