MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Saint-Leu: Des habitants abandonnés


Un courrier a été adressé au maire de Saint-Leu par un citoyen saint-leusien :

Par Daniel Faivre - Publié le Mardi 13 Février 2018 à 16:34 | Lu 782 fois

Saint-Leu: Des habitants abandonnés
Monsieur le Maire de Saint-Leu,
Et les élus de la commune,

Les citoyens de Saint-Leu 974 sont abandonnés. Partout des herbes très hautes, envahies par les moustiques, on ne voit plus aucun employé travailler, aucun entretien des routes ni des chemins. Peut-être la cause du déficit, la colère des habitants de Saint-Leu, l'entretien ne se fait plus.

Le chemin Saint-Paul à Bois-de-Nèfles les Bas, Piton Saint-Leu, est en très mauvais état, beaucoup de trous, absence d’entretien, des herbes très hautes et des branches pas coupées, et pas un seul responsable administratif ou élu ne vient constater, malgré mes nombreux messages.

Pareil pour le chemin Georges Thénor et une majorité des quartiers, les herbes ne sont plus coupées, la commune est envahie de moustiques.

Personne ne veut écouter la colère des retraités. La CSG est une injustice sociale la case sociale, les calculs injustes. Aucune réaction des retraités sur la casse sociale, contre la CSG.

Pourquoi à Saint-Leu on ne fait pas une recherche pour savoir combien ne dépasse que de 200 ou 300€ le plafond tous ceux en dessous de 1500€,  quelles sont les conséquences financières qu'il soit propriétaire avec une taxe foncière importante ou locataire avec un loyer et charges, situation de famille enfants et petits enfants qu'il aidait avant la CSG. Et pour tous les autres très pauvres, tous ceux qui ne perçoivent pas l'ASPA (allocation spéciale personne âgé c'est une arnaque), tous ceux qui ont moins de 600€ rien pour eux, c'est à nous citoyen de demander une réunion avec le CCAS et autres services sociaux

Le Député Thierry Robert  proche du Président n’aime pas les retraités,  il n’a jamais pris notre défense.




1.Posté par JORI le 13/02/2018 17:09 (depuis mobile)

V.defaud, l'élu de l'Etang Salé, n'a pas encore été averti du problème de St leu ??. Que quelqu'un le prévienne rapidement pour qu'il puisse faire un communiqué.

2.Posté par FAIVRE Daniel le 13/02/2018 17:57 (depuis mobile)

Oui c''est moi qui l''avis écrit et je rajoute c''est pareil dans mes autres commune les employés devienne fainéant et après il crie

3.Posté par FAIVRE Daniel le 14/02/2018 06:39

La situation est la même dans beaucoup de commune Etang Salé St Paul mais avens d'accuser tel ou tel des employer de collectivité et leur encadrement qui ne font plus leur travail, dans une entreprise c'est la porte mais dans les collectivités embauche politique payer a ne rien faire

4.Posté par pinilla le 11/05/2018 11:06

depuis Fakir TCO et mairie ne font rien pour nettoyer les plages de Saint LEU
TCO stocke les boues toxiques du port dans le parc de loisirs et pollue les terres à proximité des espaces du four à chaux.
Maire affiche une volonté délibérée de ne pas nettoyer les plages de Saint LEU.
le LAGON est asphyxié par les boues venant des carrières sauvages des entrepreneurs notamment entreprises de terrassement des quatre robinets qui stocke terre et andins près de la ravine et comble la ravine pour faire circuler ces camions.
En cas de fortes pluies les boues se déversent dans le lagon, bouchent les canalisations des égouts eaux usées et pluviales d'ou inondations en aval vers le lagon.
Volonté la aussi de ne pas respecter la loi.
Merci de bien vouloir tenir compte de ma démarche
cordialement
juan

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes