MENU ZINFOS
Météo

Saint-Joseph sous les eaux pour la 3ème fois en un mois


Le climat s'acharnerait-il sur Saint-Joseph ? De nouvelles fortes pluies se sont abattues à Saint-Joseph cette nuit et ce matin. Plusieurs ravines sont sorties de leur lit causant la submersion de nombreux radiers et inondations. Aucun bulletin Vigilance Fortes pluies n'a été publié par le CMRS. Ce sont les troisièmes intempéries en un mois pour la commune dirigée par Patrick Lebreton.

Par Ludovic Robert - Publié le Dimanche 26 Avril 2009 à 09:25

Saint-Joseph sous les eaux pour la 3ème fois en un mois
La ville de Saint-Joseph a encore été victime de fortes pluies. Plusieurs radiers sont submergés et causent des difficultés de circulation sur certains axes routiers de la commune.

C'est à partir de 3 heures ce matin que de nouvelles pluies diluviennes ont arrosé le secteur de Jean Petit causant ainsi la fermeture de plusieurs radiers submergés par mesure de sécurité.

Les équipes techniques sont actuellement sur le terrain et chez les habitants pour constater les dégâts occasionnés, pour la 3ème fois, sur le territoire communal. Le temps est néanmoins revenu au beau fixe ce matin dans le Sud sauvage.

Un conseil municipal en relation avec le schéma directeur pour l'évacuation des eaux pluviales sur la commune de Saint-Joseph devrait se tenir demain soir...




1.Posté par mel450 le 26/04/2009 10:52

je conseillerais à ces messieurs dames de la météo grassement payés par l'Etat de nous dire carrément qu'ils sont incapables de prévoir le temps à plus 5 minutes près et de fermer le CNM du chaudron, ça nous éviterait de nous endormir en entendant à la télé que demain matin il y aura un grand soleil et ensuite de nous réveiller inondés! Cela nous éviterait également d'avoir à supporter les présentateurs météo se croyant à un défilé de mannequins, tels Isabelle Maillot ou d'autres de la même chaîne.

2.Posté par anonyme le 26/04/2009 13:53

"Le temps est néanmoins revenu au beau fixe ce matin dans le Sud sauvage. "

Ah bon...

Bien aimé hier soir la vue plongeante d'Isabelle Maillot sur le beau temps prévu, sauf que l'échancrure nuageuse n'était pas aussi large que celle que nous avions sous les yeux.

3.Posté par contribuable le 26/04/2009 17:29

La nature met en évidence une des caractéristiques de la Réunion : une urbanisation anarchique, sans contrôle, et avec les passe-droits habituels. Et cela se poursuit d'autant plus que la responsabilité en incombe aux élus qui laissent faire. Le clientélisme est toujours d'actualité, et après on va crier et pleurer pour demander l'aide de l'état donc de tous les contribuables ... à force d'abuser, on récolte les fruits de l'anarchie dans l'aménagement.

4.Posté par Azalée le 27/04/2009 00:16

Je suis fatiguée des gens qui pensent que la pluie est un phénomène extraordinaire qui justifie réparation. La pluie est naturelle et bénéfique à la terre. Autant que le soleil.
Je suis fatiguée des gens qui n'arrêtent pas de raler contre les météorologistes évidemment "grassement payés par l'État" alors qu'ils n'ont pas la moindre idée de la difficulté qu'il y a à faire des prévisions en général et pour une île de la taille d'un minuscule grain de sable en particulier.
Il est vrai que l'urbanisation parfois sauvage et un certain laisser-aller dans l'entretien des caniveaux et des ravines sont souvent à l'origine de vrais gros dégâts. Il y aurait moyen d'y remédier, avec un peu d'honnêteté, de bon sens et de mémoire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes