Courrier des lecteurs

Saint-Joseph et les associations : Réponse

Lundi 23 Avril 2018 - 13:07

Je voudrai répondre à L.J. dont j'ai lu le courrier des lecteurs "Comment on arrose les associations à Saint-Joseph" avec beaucoup d'attention. Il reproche au Conseil municipal de Saint-Joseph, majorité et opposition, d'apporter son soutien aux associations du territoire.

Je veux poser la question à L.J : quand son enfant a besoin de jouer au foot, d'aller à la danse, à son cours de musique... où va t-il l'inscrire? Moi je le fais dans les associations et clubs de mon quartier. Des associations locales qui bénéficient des subventions municipales. Associations que je remercie d'être là pour animer la vie du quartier et proposer à nos enfants des activités sportives et de loisirs.

Si les associations de la ville ne percevaient pas ces subventions : 1- le montant des adhésions ne serait plus abordable pour personne, 2 -elles auraient vite fait de mettre la clé sous la porte. Je ne pense pas que les Saint-Joséphois puissent tous se permettre un accès à des établissements privés ou à des cours particuliers. Autre exemple d'actualités. Dans quelques jours, comme le montre les affiches dans la ville le festival de théâtre Komidi va démarrer. Mes enfants sont rentrés de l'école avec la possibilité d'acheter des places pour la famille à 1euro. Ils iront voir un spectacle gratuitement, grâce au financement de la ville et aux subventions votés à l'association par le Conseil municipal.

Je demande à L.J de m'expliquer en quoi cet argent public "qui arrose nos associations" dérange? Je peux comprendre que mes amis de l'opposition votent ces subventions lors du conseil. Qui animent les maisons pour Tous, qui assurent les activités sportives, culturelles ? Qui fait du lien social dans nos quartiers en proposant aux adhérents sorties et activités à moindre coût ? Je ne vois qu'une réponse : nos associations. 

Peut-être L.J. êtes-vous déjà un candidat en campagne ? Alors, peut-être que dans ce cas, vous devriez arrêter de prendre des conseils auprès de certaines personnes qui exercent certaines responsabilités dans certaines collectivités... Car nous, contrairement à vous, nous ne ferons pas campagne en 2020 avec comme slogan "Saint-Joseph, ville morte". Car si nous sommes bien les opposants de Lebreton, nous ne sommes pas les opposants du développement de Saint-Joseph !
M.H, un Saint-Joséphois en confiance
Lu 435 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?