Faits-divers

Saint-Joseph: Un professeur agressé au lycée Paul Langevin

Samedi 19 Novembre 2016 - 07:48

En octobre 2013, un élève de 15 ans avait été poignardé par l'un de ses camarades de classe.
En octobre 2013, un élève de 15 ans avait été poignardé par l'un de ses camarades de classe.
Il gifle et pousse son professeur parce qu’elle lui a confisqué son téléphone portable. La scène s’est déroulée ce vendredi matin au lycée professionnel Paul Langevin. L’élève de 15 ans a été exclu de l’établissement. 

Pour protester contre un sentiment d’insécurité, l’équipe enseignante a débrayé hier.

Selon les informations d’Antenne Réunion, il y a trois semaines, un autre élève a donné un coup de poing à l’un de ses professeurs et ces derniers jours une arme factice et un couteau ont été aperçus dans l’établissement. 
Lu 1742 fois



1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 19/11/2016 08:46

*Très bien , tout ça, non ? - C'est le "Vivre ensemble", partout, partout...pareil ! - Non, mais !

2.Posté par Sales petits cons! le 19/11/2016 08:56

De pire en pire ces jeunes voyous .il serait temps de rétablir les vraies punitions ...oui, j'entends déjà les psy de tous poils enfermés bien au frais dans leur bureau climatisé et qui ne reçoivent qu'un " cas" à la fois , hurler qu'on va les traumatiser les pauvres chéris .
Sortez de vos bulles , ces jeunes savent aujourd'hui parfaitement répondre à vos questions pour vous faire croire ce qu'ils veulent , à force de médiatisation de tout , ils connaissent les réponses que vous attendez: oui, le prof les "méprise " il est trop " sévère" il ne les " comprend" pas ....oui, ils ont honte d'être des gratteurs de ki mais que faire.? Oui , à l maison , ils sont " battus". J'ai même vu un gamin qui frappait sa mère ( à 15 ans) encouragé par cette engeance de bien pensant à porter plainte contre sa mère !
Étonnez vous ensuite que l'école et la société qui se déculotte devant des gosses , soit en train de sombrer...et dans quelques années quand les élèves viendront tous armés ( je dis tous car dans certains lycées c'est déjà le cas pour certains dealers et racketteurs ) à l'école , il sera temps de pleurer...

3.Posté par noe le 19/11/2016 09:00

Notre école doit être bienveillante et exigeante ... mais comment faire si les élèves cassent l'ordre établi , le respect , la gentillesse et la soif d'apprendre ?
Cet élève sera mis sûrement à la porte et deviendra un futur délinquant qui détestera l'école !
Vie brisée pour un gsm !!!!

4.Posté par missBoudin le 19/11/2016 11:24

POSTE 2: alors la bravo... vous avez résumé en quelques lignes ce que je pense de ces sales petits cons....
Il suffit qu'ils disent que le prof les ont touché sexuellement pour qu'ils évitent une punition scolaire........... et que ça soit le prof qui soit mise à pied et licencié....
qu'on le veuille ou non les élèves sont une espèce très très protégée bien plus que nos espèces endémiques en voie de disparition!

5.Posté par PEROT Lilian le 19/11/2016 11:30

je lis: "vie brisée pour un gsm !!!"....ça me fait sourire, d'abord il s'agit d'une confiscation du gsm, il l'aurait récupéré à l'issu du cours, ensuite il s'agit en Lycée Professionnel d'élèves déjà en difficulté dans certaines matières générales, si en plus on leurs laisse le gsm, bonjour la concentration...

6.Posté par pauvre ado sans portable il est perdu! le 19/11/2016 11:50

le tel portable un abrutissement qui nuit à l'education
Avec la complicité des chefs d'etablissement qui laissent faire
faut surtout pas faire de vague, enseignant laissé en première ligne pour prendre le choc
si problème, enseignant mauvais, "traumatise" élève sans son portable
(comme le suggère le post 3 l'enseignant serait méchant et non bienveillant en souhaitant une bonne concentration lors de ses cours ah bon)
on verra bien comment feront ces ados lorsqu'ils seront à leur tour parents

7.Posté par klod le 19/11/2016 12:28

bravo l'éducation des paurents !

8.Posté par PATRICK CEVENNES le 19/11/2016 12:50

fukcd473
Mais je vous rassure, nous retrouvons ces décérébrés en lycée d'enseignement général, en BTS, en Licence.
Nos étudiants sont perdus si leur pois chiche n'est pas connecté à la toile. C'est pour cela qu'on entend ou que l'on lit ce genre de truc ; "il faut que je fais..."

9.Posté par DUDULE974 le 19/11/2016 13:07

Il est étonnant de constater que bon nombre de petites frappes se dirigent ensuite vers le RSMA...Et s'ils recherchaient tout simplement une autorité,une discipline que l'école n'a pas été capable de leur imposer.Mai 68 a encore des nostalgiques ; il a fait naitre chez beaucoup le sentiment d'etre un horrible faciste dès qu'on veut insturer des règles ,un cadre,des sanctions....

10.Posté par nuel le 19/11/2016 13:21

Et que dire des profs qui frappe les eleves?j'en ai connu moi mais ils font moins les malins dans la rue la queue entres jambes..(...) va

11.Posté par Pif le yinch le 19/11/2016 13:47

Quand un ado ne veut pas travailler à l'école, il ne travaillera pas et on ne pourra pas l'obliger.
Et ils sont nombreux à ne pas s'intéresser à leurs cours, pour plusieurs raisons.
Déjà, ils sont dans un âge où ils découvrent leur sexualité, et ont bien du mal à se concentrer sur autre chose que le sexe opposé et les moyens de le séduire (baston pour les mecs, esthétique pour les filles).
C'est quand les enfants ont dans les 8-10 ans qu'ils sont le plus ouverts, et c'est à cet âge-là qu'on peut les intéresser à ce qu'on leur enseigne.
Mais il faut être réaliste : on ne peut pas espérer intéresser un gamin à TOUTES les matières.

Les enseignants du collège et des lycées dépendent du travail des enseignants du primaire, ET de celui des parents.
Des tas de parents, pour leurs propres intérêts (pas de bruit à la maison, passer la journée chez des potes ou en ville, accueillir leurs amants ...), préfèrent que leurs gosses passent leur temps à jouer dehors plutôt que d'exploiter leur soif naturelle d'apprendre.
Résultat : passé 11-12 ans, les gosses entrent dans l'adolescence sans avoir vraiment été intéressés par quoi que ce soit. Et c'est pas à 15 ans qu'on y changera quelque chose, ou alors ça coûtera beaucoup d'énergie.

Dans ces problématiques liées à l'adolescence, il y a à mon avis toujours un problème de fond lié à l'enfance, et on ne résoudra pas ces problèmes avec seulement de l'autorité (autorité que combattent justement les ados, du moins ceux qui nous intéressent).
C'est toute une éducation qui n'a pas été faite par les parents eux-mêmes.
Des fois je me dis que l'idéal, ça serait que l'Etat assure lui-même l'éducation d'enfants dès qu'il aura été établi que leurs parents ne sont pas capables d'assumer la tâche.
Ca coûterait cher dans un 1er temps, mais au final on ferait peut-être des économies globalement, car la délinquance juvénile représente aussi un certain coût (qu'on économiserait en donnant des bases éducatives de qualité).

12.Posté par franck le 19/11/2016 14:36

Lamentable et inadmissible qu'un élève se permette d'agresser son professeur. C'est le résultat de l'angélisme au fil des années. On a encore en mémoire l'affaire Karen Montet-Toutain, en 2005, cette enseignante qui avait été poignardée en plein cours par un lycéen. Et depuis 2005 rien n'a été fait pour traiter la violence scolaire comme elle le mérite. Nos enfants (bien éduqués) qui ont des ambitions ne peuvent pas les mener à bien à cause d'une minorité agissante en toute impunité d'individus qui pourrissent les classes dans lesquelles ils sont présents. Ces mauvais grains sont parfois en plus très nombreux à proposer de la drogue à nos gosses pour les détruire et, du même coup, abîmer l'avenir de la France. N'oublions pas que le futur d'un pays dépend de la qualité de sa jeunesse (la drogue réduit à néant ce que l'école tente d'apporter à nos enfants en terme de matière grise).

13.Posté par Sko le 19/11/2016 15:09 (depuis mobile)

Et ces jeunes ont droit à des contrats de professionnalisation jusqu'à leurs 26 ans et tout dispositif d'accès à l'emploi. Et pour les plus de 26 ans? Rien

14.Posté par Lufy le 20/11/2016 09:03 (depuis mobile)

Sa c encore la loi sur les enfants de mon temps enseignent si tu à prend ai pas s''était coups règle sur les doigts es sa fait mal ojourdhui tu peut plus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter