MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Joseph : Elle frappe sa meilleure amie qui lui a volé son mari


Une Saint-Joséphoise a été condamnée par le tribunal de police de Saint-Pierre pour avoir frappé celle qui lui a volé son mari alors qu’elle était encore mineure. Un procès qui avait pourtant trouvé sa résolution dans une médiation.

Par - Publié le Mercredi 17 Août 2022 à 11:40

Malgré la différence d’âge, Julie*, 35 ans et Lydia*, 17 ans, ont lié une forte amitié en 2018. Julie vit avec son mari et ses enfants. De son côté, Lydia est également en couple. Pourtant, c'est le compagnon de Lydia qui va révéler un jour à Julie l’impensable : leurs conjoints respectifs les trompent et se sont mis ensemble. Les couples se séparent et Lydia va avoir un enfant avec l’ex-mari de Julie.

Deux ans passent sans débordements, mais tout va changer en décembre 2020. L’un des enfants de Julie est malade et comme sa voiture est en panne, elle ne peut pas l’emmener chez le médecin. Elle demande à son ex-mari s’il peut y emmener leur enfant. Au téléphone, elle lui demande de prendre la grande soeur du petit qui connaît parfaitement ses soucis de santé, ce qu’il accepte.

Pourtant, lorsque le père arrive pour récupérer les enfants, il renvoie sa fille à la maison car il n’y a plus de place dans la voiture. En effet, Lydia et son enfant sont également à bord. La petite est en pleurs, car elle vient de se faire engueuler par son père, et retourne voir sa mère. Après s’être contenue pendant deux ans, Julie va exploser de rage.

Elle sort de chez elle et se dirige vers la voiture. Elle va attraper son ancienne amie par les cheveux et la traîner dehors avant de lui asséner des coups de poing au visage. C’est le père des enfants qui va séparer les deux femmes. Toute la scène s’est passée devant les enfants.

La médiation avait pourtant marché

Si Julie s’est retrouvée devant le tribunal de police hier, c’est en raison d’une erreur de paiement. En effet, les protagonistes se sont retrouvés dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Julie devait alors effectuer un stage de sensibilisation à ses frais. Mais en se rendant sur le site du Service de contrôle judiciaire et d’Enquêtes (SCJE), la mère de famille va payer 190 euros pour le stage… à Dunkerque.

En effet, la mère de famille avait simplement choisi le moins cher et n’avait pas vu la localisation du stage. En effet, le même stage coûte 50 euros de plus à La Réunion, ce que n’a pas hésité à dénoncer son avocat Me Farid Issé. N’ayant donc pas pris attache avec le service à La Réunion, elle n’a pas effectué le stage et s’est donc retrouvée au tribunal, perdant son argent au passage.

La robe noire va donc demander la relaxe pour sa cliente. "Dans sa situation, on a une réaction humaine et les réactions humaines ne sont pas forcément logiques. Elle a toujours été capable de se gérer jusqu’à l’élément qui a tout déclenché", souligne-t-il. Le tribunal, qui "a bien pris en compte le contexte", va tout de même la reconnaître coupable et lui infliger une amende de 50 euros.

*Prénoms d'emprunt


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par BinBin le 17/08/2022 14:00

Un vrai manźé cochons.

2.Posté par Mazeus le 17/08/2022 15:02

Quel fameuse histoire

3.Posté par Choupette le 17/08/2022 18:31

J'n'ai rien compris sauf que c'est un manger cochon.

4.Posté par Daddy le 17/08/2022 19:36

Inquiète pas madame , il croit qu,il va pourvoir garder une fille de 17 ans , le retour va arriver pour lui .

5.Posté par Ckomsa le 18/08/2022 07:14

Le bougue est bon 😂😂😂

6.Posté par patpiman le 18/08/2022 09:20

Génial .... C quoi le titre de cette novela ou on comprend pas rien !

7.Posté par Mario le 18/08/2022 19:43

Comme d'hable 17 ans la a un enfant, ou va la réunion, l'éducation en coze

8.Posté par Rabatel le 19/08/2022 09:58

Que signifie "manger cochon"?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes