MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Joseph : Condamné deux fois en l’espace de trois jours


Le jeune homme d’à peine 18 ans comparaissait ce lundi pour des menaces de mort et des violences alors que vendredi il venait d’écoper d’une peine aménageable pour vol.

Par - Publié le Mercredi 6 Octobre 2021 à 18:46

Une situation "désarmante" pour le tribunal qui a eu à juger en comparution immédiate le même individu en l’espace de 3 jours. Joël* sort vendredi de la salle d’audience avec une épée de Damoclès sur la tête, 9 mois aménageables et du sursis probatoire pour avoir participé à une série de cambriolages le mois dernier. 

Mais au lieu de profiter de cette chance que la justice lui a laissée, Joël va se laisser se submerger par ses émotions. D’abord, le soir même en retournant au domicile de sa mère. Celle-ci ne veut plus de lui à son domicile. Enervé, il casse la télévision à coup de pied. "J’étais énervé, j’ai pété les plombs", a-t-il expliqué à la barre. 

Il s’en prend ensuite dans la soirée de vendredi à samedi à son grand-frère envers qui il profère des menaces de mort. Le cadet soupçonne l’aîné d’avoir aidé les gendarmes à l’interpeller dans l’affaire des cambriolages. 

Puis le lendemain, en face à face, Joël agresse son grand-frère. "Je suis pas quelqu’un de violent mais là j’ai débordé", a-t-il tenté de convaincre les juges. 

"Qu’est-ce que la loi doit faire pour faire sens ?", s’est interrogé le parquet qui a requis 6 à 8 mois de prison ferme avec maintien en détention. 

Joël a été mis à la porte par sa mère à l’âge de 13 ans, a été SDF durant deux ans avant d’être placé en foyer, a fait valoir la défense de Joël en insistant sur son parcours chaotique. Le jeune homme tout juste majeur a connu également de nombreux passages devant le tribunal pour enfants. Sa copine de 17 ans, enceinte de 5 mois, est présente dans la salle ce lundi. Joël, qui a grandi sans son père, a assuré vouloir offrir un autre avenir à son enfant.

Ecartant la proposition de la défense de le placer sous bracelet électronique, le tribunal a condamné Joël à 4 mois ferme avec maintien en détention auxquels s’ajoutent les 9 mois prononcés vendredi. Il devra également régler 200 euros à sa mère pour la télé. "Je ne pourrai pas être là pour la naissance de mon enfant, c’est un peu dur quand même", a déclaré Joël, abattu avant de retrouver sa cellule.

*prénom d'emprunt


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lulu le 07/10/2021 05:54

la machine CAF semble être en fonction!

2.Posté par MICHOU le 07/10/2021 07:39

Aide toi et le ciel t'aidera! Il a souffert ok, il a été pris en charge par la société, a rencontré la mère de son enfant et va devenir père. Quand se comportera t il comme un adulte responsable? On peut rendre les autres responsables mais à un moment donné, on a tous les atouts en mains pour faire l'éducation qu'on n'aurait pas reçue.
A un moment il faut prendre ses responsabilités et s'occuper de soi, car plus que victime des autres ou de la vie, on devient victime de soi même

3.Posté par 666 le 07/10/2021 10:09

Une mère "célibataire" qui met son enfant à la porte à 13 ans... déjà, c'est interdit.
c'est peut-être la mère qui mérite une enquête sociale...
après, ça n'excuse rien mais ça explique le pourquoi du comment
18 ans, aucunes ressources, copine de 17 ans enceinte.... ça promet
l'Etat paie, pas de problèmes

4.Posté par SlipDeBarbare le 07/10/2021 11:55

@3, tu as raison dans ton commentaire et en plus LES GAUCHOS comme toi n’aideront jamais la société à retrouver une certaine raison !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes