Zot Zinfos

Saint-Denis : quel gâchis !

Mercredi 2 Avril 2014 - 12:26

Saint-Denis : quel gâchis !
57/43 : le score est sans appel. Gilbert Annette est réélu maire de Saint-Denis dans un fauteuil. Et pourtant, le baromètre que suivait un institut – sérieux – de sondage indiquait depuis de nombreux mois que moins de la moitié des Dionysiens souhaitait sa réélection. Alors que s’est-il passé ?
 
Rendons à César ce qui est  à César. Le PS de Saint-Denis a mené une campagne « de combat » pour reprendre le terme utilisé par François Hollande. Nombreux et organisés, ses militants ont sillonné les rues et les cases de Saint-Denis pendant de nombreux mois. Et dans l’entre-deux-tours, élus et militants ont déployé une immense énergie pour mobiliser les abstentionnistes et les amener jusque sur le lieu de vote. C’est peut-être limite en terme de liberté de vote et même en terme de liberté de non-vote mais c’est diantrement efficace.
 
Mais un peu comme dans la Gaule d’Astérix, César n’aurait pu vaincre sans la bêtise des Gaulois qui lui a grandement facilité la tâche.
 
Première bêtise : certes René-Paul Victoria était le meilleur général en second, mais les choses se seraient sas doute passées différemment si RPV et Michel Lagourgue avaient choisi de ranger leurs égo temporairement au placard et de se ranger derrière celle qui, seule, pouvait battre le maire sortant, Nassimah Dindar. Ils auraient dû d’autant plus le faire qu’ils savaient, la presse l’avait largement relayé, que la Présidente du Conseil général, si elle le souhaitait, aurait obtenu l’investiture de l’UDI et de l’UMP. Las, les deux ont cru pouvoir y arriver sur leur nom. On a vu le résultat. Dès le premier tour, l’affaire était pliée, vu l’écart entre Gilbert Annette et RPV.
 
Deuxième bêtise : la zizanie affichée sur les plateaux tv au soir du 1er tour. Que Michel Lagourgue et Jean-Jacques Morel, dépités par leur faible score, l’aient mauvaise, ça peut se comprendre. Mais qu’ils agressent en direct Nassimah Dindar alors qu’ils savent que l’union sera indispensable : grossière erreur politique, qui a confirmé tout ce que j’avais pu écrire sur l’inexpérience de Michel Lagourgue. Ensuite, RPV aura réussi une formidable union d’un front Anti-Annette, mais le mal était fait et les électeurs ont suivi Annette qui n’a eu qu’à enfoncer des portes ouvertes. Comment faire croire à une union sincère après tant de haine étalée en public ?
 
La défaite, certaine au premier tour, s’est donc confirmée, mais l’ampleur a été plus importante que celle à laquelle on pouvait s’attendre. Les représentants d’Objectif Réunion en portent la lourde responsabilité. Mais Didier Robert voulait-il vraiment une victoire de René-Paul Victoria / Nassimah Dindar ou a-t-il demandé à ses soldats de les saborder sur les plateaux tv ? La question reste en suspens…
 
JC Moutien 
Lu 849 fois




1.Posté par CITOYEN LAMBDA le 02/04/2014 13:48

Je suis assez d'accord avec vous monsieur J.C. Moutien ! Je n'ai pas bien compris comment un homme comme Michel Lagourgue ait pu se laisser" berné" par CERTAINS "faux -cules" très connus et de 1er plan ,de la liste sur laquelle il figure ! Pourquoi n'a -il pas réagi (par un communiqué par exemple ) pour dénoncer les inscriptions (dont le caractère" raciste et xénophobe " était évident ) sur les affiches de l'adversaire à la mairie de Saint-Denis ???

2.Posté par serge le 02/04/2014 17:10

l’entre-deux-tours, élus et militants ont déployé une immense énergie pour mobiliser les abstentionnistes et les amener jusque sur le lieu de vote.

VÉRITÉ ON LES VOYAIS TRANSPORTER DES FAMILLES ENTIER AU URNE TOUTE LA JOURNÉE DU DIMANCHE UNE VICTOIRE NON UN FORCING

3.Posté par moi le 02/04/2014 18:47 (depuis mobile)

Debut de campagne trop tardive pour victoria.on gagne pas des municipales en se lançant deux mois avant. Ca fait erreur de débutant.dommage annette était pas bien assis...

4.Posté par Michel le 02/04/2014 21:27

M. Moutien ou celui qui se cache derrière ce pseudo, a abreuvé la presse de courrier contre Michel Lagourgue pendant la campagne. Les observateurs savent qui est "M. Moutien" et personne n'est étonné que tout à coup il "découvre" que RPV était un mauvais candidat et que seule Nassimah, que "Moutien" connaît très bien, aurait pu battre Gilbert Annette. Quelque chose me dit que "Moutien" n'a pas beaucoup pleuré dimanche soir en apprenant la défaite de RPV...

5.Posté par MILOU le 03/04/2014 12:30

M. Moutien, vous êtes un révisionniste et comme tout bon révisionniste, vous êtes dangereux. Certains pensent que vous avancez masqué et que Moutien n'est qu'un pseudo malbar pour faire plus vrai. Je n'en sais rien et franchement je m'en fous. Ce que je sais en revanche, c'est que le meilleur candidat sur Saint-Denis était Michel Lagourgue.
Nassimah Dindar, votre protégée, n'en a jamais voulu oubliant au passage un document qu'elle avait elle-même signé. C'est elle qui est la responsable de la défaite de la droite en aucun cas Lagourgue qui a toujours été droit.
Quant au clash au soir du premier tour en direct à la télé, la seule responsable est la présidente du Conseil Général. Que ce soit Michel Lagourgue ou Jean-Jacques Morel, ils n'ont fait que réagir. Le premier à une question d'un journaliste, le second, aux paroles pour le moins déplacées de Dame Dindar. Je crois que l'histoire, la grande, l'incontestable retiendra que si Annette a gardé la mairie dimanche dernier, il le doit essentiellement à Mme Dindar qui ne s'est jamais investi dans la campagne, à croire que son objectif était de faire gagner Annette en échange de pouvoir garder son canton, l'an prochain.

6.Posté par DAN RUN le 03/04/2014 12:43

Un peu de calme !!!
RV au mois de Mars 2020 pour des municipales d'ici là certains candidats de 2014 seront oubliés et tant mieux place à de nouvelles têtes à St Denis .
A l'heure actuelle l'opposition est inexistante à St Denis

7.Posté par JAIDIT le 03/04/2014 12:43

La première responsables e la défaite de la droite à Saint-Denis, c'est Nassimah Dindar qui n'a jamais respecté sa parole et qui n' a pas non plus envoyé ses militants sur le terrain. Tout le reste n'est que des commentaires pour tenter de la dédouaner.

8.Posté par DOM le 03/04/2014 12:47

c'est une branlée un point c'est tout.
PS et une bonne en plus

9.Posté par faliro le 03/04/2014 22:58

Bonne blague Dom dans la branlée c est jamais honnête les dionysiens les Réunionnais sont pas couillon c 'est municipale de Sindni PS le peuple n'a pas jouer sont rôle KOI seulement ceux qui on eu un cadeau du moins une promesse hi hi holala

10.Posté par sisi le 03/04/2014 23:06

C’est une tradition française peu reluisante : les politiques ayant eu affaire avec la justice sont régulièrement réélus. Et les municipales 2014 en sont la démonstration éclatante. Avec l’aide de Transparency International et du livre Délits d’élus, de Graziella Riou Harchaoui et Philippe Pascot, qui a passé au crible le palmarès judiciaire de 400 élus, Challenges a recensé une quarantaine de maires élus malgré diverses accusations de malversations financières (fraude fiscale, électorale, prise illégale d’intérêts, favoritisme, corruption...). Les édiles en question sont majoritairement de droite et règnent souvent sur leur ville depuis dix, vingt voire trente ans pour certains. Un folklore local qui est particulièrement en vogue dans les Hauts-de-Seine, le Sud-Est et les Dom-Tom.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >