MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Saint-Denis, la cité de la joie


Par danykordot@gmail.com - Publié le Lundi 27 Avril 2009 à 07:33 | Lu 848 fois

Saint-Denis, la "cité de la joie". Je viens de lire attentivement votre belle pub déposée dans ma boîte aux lettres. Ce document payé fort cher par les contribuables, m’a donné l’occasion de relire votre programme de campagne 2009.
Je vous rejoins sur un seul point, à savoir qu'à Saint-Denis on s'amuse il est vrai, bien plus que nulle part ailleurs. La capitale peut à mon sens être qualifiée de "cité de la joie" avec animations de nuit, spectacles de nuit, marché de nuit, kabars et manifestations sportives nocturnes... etc... qui résonnent jusque très tard d'un quartier à l'autre de la ville avec élucubrations d'animateurs pour le moins douteux...
Monsieur le Maire, quand est-ce que les Dionysiens qui travaillent le jour, parfois la nuit, peuvent-ils se reposer? En ont-ils encore le droit?
Vous parlez d'environnement, alors que les détritus s'entassent un peu partout constituant de vraies réserves pour rats. Faute d'entretiens réguliers, l'état des rues se dégrade à grande vitesse et l'herbe envahit les trottoirs, les caniveaux et même les cimetières... (I réspek minm pi lo mor).
Avec la visite incontournable du site fantôme du "Pôle Océan", les touristes en ont pour leur argent en terme de dépaysement, de pollution visuelle, olfactive et de risques sanitaires.
Combien de temps cela va-t-il encore durer?
Concernant ce pôle Océan, nous avons l’impression de revivre l’histoire du parking République d'Auguste Legros que vous aviez en 1989 arrêté pour ensuite le faire malgré tout, avec retards et pénalités pour les contribuables.
Nous avons des raisons de craindre le pire... Vous avez fait campagne sur les réalisations de Michel Tamaya et vous procédez depuis un an aux inaugurations de celles de votre prédécesseur.... Sauf bizarrement celle de la prison de Domenjod... Il serait peut être temps de monter enfin vos capacités d’agir jamais démontrées.
Les Dionysiens attendent toujours impatiemment, au-delà des déclarations d'intentions, la présentation concrète des projets de votre mandature pour la première ville de l'outre-mer français.
Les affiches 4m X 3m nombreuses et coûteuses n'annoncent pour l'heure que les programmes de vos festivités.
Les paroles, la musique, les lampions et la poudre aux yeux ne peuvent cacher une réalité quotidienne qui ne satisfait que vous, très souvent absent de notre ville pour cause de nombreux voyages d’agrément notamment dans la région.
Au boulot monsieur le Maire, le temps vous est compté.

La Sentinelle




1.Posté par michel rvn blanche le 27/04/2009 13:03

Ca me rappelle de notre ancien maire E.Hoarau, presqu' à la fin de son mandat et son slogan "St Pierre,le sud, vous tend les bras" en 4x3 et autocollants,que d'argent gaspillé pour ça,alors que les gamins ont attendu presqu'un an pour avoir un bus pour une sortie pédagogique et les trous des rues s'agrandissaient (c'était en 2000) !!!!!! et aujourd'hui des gamins du primaire attendent encore et les trous sont encore là (c'est en 2009) !!!! mais on a le SAKIFO....PA!!!

2.Posté par Bara le 27/04/2009 18:09

Cité de la joie !!!! j'ai plutôt l'impression de vivre dans une ville dortoir !!!! bien sur parfois il y a une petite brocante par ci un petit marché par là de la à parler de joie il y a un pas que je ne peux franchir.

3.Posté par Z3fGr4 le 29/04/2009 13:07

Saint Denis cité morte!
Bravo, on a toucher le fond
Culturicide municipal!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes