Société

Saint-Denis en colère : "Le maire ne respecte pas ses engagements"

Vendredi 15 Septembre 2017 - 12:51

Alors que Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, a convié la presse pour annoncer une possible réouverture de la rue Felix Guyon, en partie et dans le sens montant, le collectif Saint-Denis en colère lui reproche de ne pas tenir ses engagements.
 
Les commerçants de Saint-Denis expliquent avoir été invités, suite à leur manifestation lundi, à discuter avec le maire. "Aucune réponse ne sera donnée , affirme le collectif. Une proposition d'intégrer un comité de suivi le lendemain sera faite dans le but de trouver un nouveau plan de circulation au quartier Leclerc/Guyon". Une comité qui devait se réunir le mercredi 13 pour une mise en application au plus tard le 18. Mais le 13 septembre, "le maire décide sans motif de repousser la prise de décision au lendemain suite à un nouveau comité de suivi", précisent les commerçants.
 
Hier, aucune décision n’aurait été prise pendant la réunion : "La proposition qu'il fait est la réouverture partielle de la rue Félix Guyon sans considérer que le réel point d'impact est l'entrée Est par le boulevard Nerhu. Le maire repousse alors sa décision pour la 3ème fois en une semaine".
 
"Le maire n'a fait preuve d'aucun dialogue. Il n'a en aucun cas tenu compte des conséquences dressées par le collectif aussi dramatiques soient elles. Il ne tient absolument pas compte des chiffres dressés par les chambres consulaires et le collectif indiquant qu'ils doivent être pris avec précaution. Il ne cherche en aucun cas le compromis et mise sur un essoufflement du collectif pour donner gain de cause à son premier adjoint qui veut rentabiliser la Sodiparc au détriment de la pérennité du centre ville", poursuit le collectif. 
 
Un nouveau plan d’actions devrait être mis en place prochainement.
Zinfos974
Lu 880 fois



1.Posté par Josumé le 15/09/2017 14:41

Collectif, rappelons le, guidé par un candidat aux législatives sur St Denis qui a marché avec Morel au 2ème tour et le fils d'une ancienne candidate UMP. La défense d'intérêts politiques avant la défense du centre-ville...

2.Posté par ANIN le 15/09/2017 14:48

la campagne pour les élections municipales aurait-elle déjà commencée ? Didier sort de ce corps !

3.Posté par GIRONDIN le 15/09/2017 15:41

Et oui la campagne promet d'être longue.... Longue.... Longue !

4.Posté par jean claude payet le 15/09/2017 16:53

etonnant ici on a qu'une parole surtout les politiques

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter