MENU ZINFOS
Economie

Saint-Denis : Un budget primitif 2011 en augmentation de 9%


Ce matin, la Ville de Saint-Denis a voté son budget primitif pour l'année 2011, un budget qui s'élève cette année à 297 millions d'euros, en augmentation de 9% par rapport à l'année dernière (273 millions d'euros). Un budget à la fois "austère" et "ambitieux" pour le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette. Le budget est décomposé en deux parties, la part investissement pour 104 millions d'euros et 193 millions d'euros pour la part de fonctionnement.

Par Julien Delarue - Publié le Samedi 18 Décembre 2010 à 11:40 | Lu 1982 fois

Saint-Denis : Un budget primitif 2011 en augmentation de 9%
Au cours de ce dernier conseil municipal de l'année de la Ville de Saint-Denis, est examiné le vote du budget primitif 2011 pour la commune. Un budget qui s'élève à 297 millions d'euros pour l'année prochaine, en augmentation de près de 9% par rapport à l'année 2010 où le budget s'élevait à 273 millions d'euros.

Le budget 2011 se décompose entre investissement et fonctionnement pour respectivement 104 et 193 millions d'euros, "c'est un budget 2011 qui s'inscrit dans un contexte budgétaire difficile à cause du gel des dotations de l'Etat en faveur des collectivités pendant 3 ans", rappelle Gilbert Annette.

Un budget qui se caractérise par deux termes : austère et ambitieux. "Il y une austérité sur le fonctionnement, nous allons faire la chasse aux gaspillages (…) La volonté de mobiliser la totalité des ressources humaines à faire des efforts en matière d'économie, mieux maitriser les frais de personnel (ndlr : le personnel représente 100 millions d'euros sur le budget de la ville)", explique le maire de Saint-Denis soulignant que "grâce à cette austérité, nous pouvons être ambitieux". La ville de Saint-Denis va injecter 60 millions d'euros d'investissements dans des équipements, "au lieu de 40 millions par rapport à la précédente mandature".

L'équipe municipale souhaite consolider un certain nombre d'avancées "au niveau social, notamment au travers des CCAS, des subventions d'associations, (…) pour passer à la concrétisation de nos grands projets" selon Alain Armand, conseiller municipal délégué aux Finances.

Saint-Denis : Un budget primitif 2011 en augmentation de 9%
"Le budget fonctionnement augmente de 6%"

Pour Dominique Fournel, conseiller municipal d'opposition, le budget n'est pas "sincère". Il pointe du doigt le terme d'"austérité" employé par Gilbert Annette. "Comment peut-on parler de rigueur quand on a un budget de fonctionnement supérieur de 10 millions d'euros, ce qui représente près de 6% d'augmentation, on ne peut pas parler de rigueur !", avant de s'en prendre à "l'opacité" qui entoure ce budget primitif 2011. "Il est difficile d'apprécier ce qu'il y a dans ce budget, nous souhaitons une traduction littérale du budget, notamment la partie investissement. Vous parlez de 60 millions d'euros de travaux d'investissements, mais à tort", souligne Dominique Fournel, donnant rendez-vous au maire de Saint-Denis en 2012 pour connaitre le "taux d'investissement réalisé".

La réponse de la majorité ne se fait pas attendre. "Nous comparons ce budget au votre précédemment, un budget volontariste qui montre la différence avec vos budgets. Il n'y a aucune manipulation de notre part, mais une volonté politique forte de contenir les charges courantes qui vont baisser l'année prochaine de 10%".

Pas de hausse de la fiscalité

Avec un gel des dotations de l'Etat, on pouvait craindre une augmentation de la fiscalité sur la commune de Saint-Denis. "Notre choix est de ne pas augmenter les impôts, nous ne voulons pas asphyxier encore plus les habitants de Saint-Denis", explique Alain Armand, conseiller municipal délégué aux finances.

Le budget soumis au vote, ce matin, du Conseil municipal est un budget "austère" en fonctionnement avec une maitrise des dépenses, notamment en matière de "frais de personnel  et en matière de frais généraux", rappelle Gilbert Annette.

Pour préparer l'avenir des Dionysiens, la municipalité de Saint-Denis a décidé d'injecter plus de 60 millions d'euros dans des travaux, plus 10 millions d'euros pour le budget annexe de l'eau, affectés notamment à l'augmentation des ressources, le renforcement des équipements et le renouvellement du réseaux, "pour permettre une meilleure qualité de l'eau sur notre ville".

Le budget primitif 2011 de la Ville de Saint-Denis a été adopté en milieu de matinée.




1.Posté par SEVERIN le 18/12/2010 12:59

Génial la semaine dernière on nous annoncais,que la Réunion est le onzième département Français endètté avec 1,67milliard d'euros.Puis pour 2011 on augmente un buget primitif de 9%,ça à l'air de choqué personne c'est normal.Dis je peux vennir me joindre à vous abuser un peu de l'argent de l'état sarko,il m'ont mis et fait vivre dans la pauvreté dans les Yvelines.Pitié pour un p'tit Yabe des Yvelines qui à gardé ces racines créoles du moin ce qui l'en reste.

2.Posté par noe974 le 18/12/2010 17:14

C'est bien ça !
Combien pour les emplois de complaisance , de copains , d'emplois aidés (1 = 5 voix , le calcul est vite fait : papa , maman , 1 fils , 1 fille + la mami)
Sûr d'être réélu !!!!

Saint Denis bouge

3.Posté par Blek le roc le 23/12/2010 17:03

Dominique Fournel est bien gonflé. Dans le même temps où il appelle Gilbert Annette à plus de rigueur, il n'hésite pas à partir en 1ère classe passer deux jours de vacances à Istambul, aux frais de la Région, sous prétexte de récupérer un prix.
Quand on monte au cocotier, il faut avoir les fesses propres.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes