MENU ZINFOS
Patrimoine

Saint-Denis, Port des Mascareignes


Saint-Denis devient capitale en 1738 et le port le plus fréquenté de l’Archipel avant que Port Louis lui soit préférée. Sa baie s’impose de fait puisque l’île devient le grenier des Mascareignes. Les marchandises de toutes les régions de l'île, sont transportées par des bateaux à faible tonnages jusqu’aux ports de Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Denis. Elles sont regroupées dans des magasins avant d’être exportées vers les îles voisines ou l'Europe, par des navires plus grands.

Par Sabine Thirel - Publié le Samedi 25 Avril 2009 à 08:06 | Lu 2476 fois

Saint-Denis, Port des Mascareignes
Sous le  commandement et la protection de la Compagnie des Indes et même après la rétrocession de l’île au roi de France, le bas de la ville entre la rivière et la pointe des Jardins (Rue de la Victoire-Rue J. Chatel-Rue A. Lacaze) devient un espace couvert  de bâtiments de stockages et de magasins divers. Les sucriers et les planteurs y stockent leurs produits destinés à l’exportation. Les productions y sont entreposées, café,  sucre  et   vanille à partir de la moitié du XVIIIe siècle, ces magasins se dressent face au pont volant de Labourdonnais et ceux des autres concessionnaires.  


Préfecture
Préfecture

Le magasin à café de 1730, étudié et aménagé par La Bourdonnais en 1738, sert à la fois de lieu de stockage, de bureaux à la Compagnie des Indes, de logements pour les soldats. Son toit plat en armagasse sert au séchage du café. C'est dans ce bâtiment réaménagé par ses nombreux occupants, que logera le Gouverneur  puis le Préfet.

Batterie de canons Front de mer
Batterie de canons Front de mer

L’île, sujette aux attaques anglaises en guerre contre la France et surtout celle de Napoléon, doit se défendre. Aussi des batteries sont installées un peu partout autour de l’île. Mais Saint Denis est particulièrement protégée parce que d'après les décideurs, il est souhaitable que la capitale ne tombe pas aux mains de l’ennemi, dans ce cas les autres villes n’ont plus qu’à capituler et l'île serait laissée à l'ennemi.


Chemin des Anglais
Chemin des Anglais
C’est ce qui arrive en juillet 810 lorsque les anglais encerclent la ville. 2000 soldats arrivent par le chemin Crémont dite Route des Anglais par l’ouest en descendant vers La Redoute. 2000 autres rejoignent Saint Denis par la Rivière des pluies après avoir été débarqués à la Mare. Les 350 militaires de Saint-Denis encerclés rendent rapidement  les armes, l’île devient anglaise pour 5 ans sous les ordres de Sir Farquhart, comme les autres îles de l’Archipel et les Seychelles. Pendant ces 5 ans, aucune infrastructure,  route ou bâtiment n'est construit. La langue française reste la langue utilisée dans les documents officiels et par la presse.


Ancienne caserne d'Artillerie (Intérieur)
Ancienne caserne d'Artillerie (Intérieur)
En 1815, l’île Bourbon est rendue à la France mais les Britanniques gardent Maurice, Rodrigue et les Seychelles  qui leur servent de bases sur la route des Indes.
Les forces militaires de l’île sont regroupées sur la capitale. Quelques petits groupes sont envoyés selon le danger signalé dans les autres parties de l’île (Saint-Rose en 1806) (Saint-Paul 1809) mais leur cantonnement reste la Saint-Denis. Les militaires et les armes sont  regroupés dans les casernes qui bordent le littoral, les réserves de munitions et de poudre se trouvent à la Redoute dans un magasin construit à cet effet.  


Ancienne caserne d'Artillerie (Extérieur)
Ancienne caserne d'Artillerie (Extérieur)
Les bâtiments qui ont abrités les bureaux et la caserne de l’Artillerie sont actuellement occupés par RFO et la Direction Départementale de l’Equipement. La maison du Colonel de l’Artillerie donne sur la Place du Barachois.Les canons et les boulets sont stockés à la caserne d’Artillerie qui longe le Barachois. Les canons étaient positionnés aux Deux-Canons à Sainte-Clotilde, au Barachois pour protéger la Baie et sur les pentes de la Route de la Montagne (4 canons).
 

Caserne d'Artillerie,mât du Pavillon (derrière)
Caserne d'Artillerie,mât du Pavillon (derrière)
Plus au nord, sur le flan est de la Montagne, surplombant la ville, une vigie surveillait les navires qui croisaient au large et lorsqu’un danger devenait imminent hissait un drapeau. En bas, au niveau de la mer un soldat hissait le même pavillon sur le mât du pavillon, dressé face au logement du Colonel, signalant l’imminence ou l’éloignement du danger. Les militaires alors, pouvaient se préparer à la défense de Bourbon, en se positionnant derrière les canons et en s'armant en attendant l'attaque.
A la fin du XIXe siècle, la marine à voile laisse peu à peu la place aux bateaux à vapeur, plus volumineux et plus rapides. Dans l’île, l’arrivée du Chemin de fer et la création du Port de la Rivière des Galets en 1882 et 1884 sonnent la fin du règne maritime de Saint-Denis.




1.Posté par Cambronne le 25/04/2009 10:13

Il est triste de voir que ces bâtiment de la compagnie des Indes orientales tout comme la préfecture sont spolié par l'Etat Jacobin , alors que la Réunion manque cruellement d'un centre d'affaire Hôtel 5 ***** digne de ce nom ...
Pourquoi ne pas avoir recentré les services de la DDE sur un réseau structurant et organisés dans un nouveau bâtiment et infrastructures adaptées au concept actuel....

Et de libérer Ancienne caserne d'Artillerie et l'Hôtel de La Préfecture de Saint-Denis classé en totalité parmi les monuments historiques le 12 août 1970.
En 1708, le gouverneur Regnault installa son habitation sur un promontoire face à la mer, on trouve à cet emplacement, choisi par le premier chef de l'île, divers bâtiments en pierres et en bois servant de logement au Gouverneur et de magasins pour les vivres.

L'état construit sur Saint Pierre un nouvel Hôtel de Police comme d'habitude mauvais architecture projet sans âme hideux de type stalinienne encore un tas de béton bunker ...
Comme ils savent le faire ils pourraient libérer les lieux et laisser place à des projets d'hôtellerie de charme générateur d'emplois durable ...

Possibilité
Ancienne caserne d'Artillerie création d'hôtel quatre étoiles 80 chambres plus centre d'affaire 500 places, avec une capacité d'emplois mini 120
Palais du Gouverneur Regnault création d'un hôtel cinq étoiles resort 100 chambres sous label relais et châteaux
nombre d'emplois possible mini 120 aussi

regardez sur deux établissements plus de 240 emplois sans compter les induits générateurs de créativités et d'activités parallèles ...

d'autant que s'il y a vait un véritable plan Marshall sur le développement d'une hôtellerie de qualité et en finir avec le concept gros doigt que nous offrent les Thénardiers toujours dans leur morosité ambiante véritable chasseurs de primes divers ....
si chaque commune pouvait en faire de même nous aurions plus de 10000 emplois dans la relance du secteur ...
Preuve encore que nos élus ne veulent pas du tourisme comme modèle et essor au développement économique de la Réunion, pourquoi ce qui marche ailleurs ne fonctionne pas ici ?
Entre des services de l'état véritable gorgone administrative Jacobine , et ses fonctionnaires avec leur sursalaire d'un régime coloniale dépassé sur payés donc régaliens véritable cancer de l'immobilisme frein réel à toutes volontés d'un développement économique liés directement au système faisant pourvu que rien ne change pour le meilleur du monde pour l’idolâtrie du système avec la loi de décentralisation que des maires n'ont franchement pas le désir de bousculer les lignes. Voilà la triste réalité de la représentation de l’univers divin atteignable symbole social est donc essentiellement artifice, création purement artificielle que les tenants du pouvoir et leurs vassaux essentialisent comme naturel pour imbécilliser les majorités transformées en serfs intellectuels et désinformer les auditeurs rendus esclaves des mensonges officiels.


2.Posté par michel rvn blanche le 25/04/2009 14:50

je suis d'accord sur le post 1. Relocaliser la DDE, le labo du CG974 et divers administration ailleurs vers le "futur Espace Océan" pourquoi pas? Mettre à la place des hotels,centre d'affaires...revaloriser ce barachois. Par contre à Saint Pierre positionner le futur commissariat et le multiplex sur le front de mer c'est un ratage de la municipalité,on aurait pu construire le commissariat sur le terrain de la CIVIS (près du stade de casabona) et le cinéma dans le quartier de la Ravine Blanche au niveau du rond point ghandi pour valoriser ce quartier,bref on prèfere le construire sur le parking du boulevard, OU les gens vont se garer dejà ce parking est plein tous les jours et BONDE le Week End !!! peut être que ces promoteurs et la mairie feront ce projet indispensable pour le region Sud ailleurs dans St Pierre !!!

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/04/2009 17:36

cambronne, n'oublie pas que l'échec de l'hôtel méridien de st denis sur le bar à choix ...
du resort à st denis, je n'y crois guère...

4.Posté par Cambronne le 25/04/2009 18:22

2. Posté par michel rvn blanche le 25/04/2009 14:50

Merci Michel d'ailleurs je compte ouvrir une pétition pour demander à ce que la préfecture laisse sa place à des emplois touristiques pour valoriser le lieux historique en hostellerie de charme 5*****
Resort SPA centre d'affaire ...
et faire que ces administrations se réactualisent dans leur ensemble plus proche de la population sur le chaudron voir le port proche des entreprises ou sur la zone de Gillot pourquoi pas ...
Il y a urgence ....Pour un vrai plan Marshall sur la relance du tourisme sortir des sentiers battus , aller au delà des limites de la standardisation internationale ...la Réunion possède des atouts avec son volcan , sauf que rien n'est fait pour valoriser l'ensemble , cette ile est comme une formule 1 sans moteur et sans roue ... d'autant que l'on a même pas les bons pilotes...
Ce serait en finir avec l'impérialisme colonialisme proprement parlé comme idéologie coloniale que l'on nous impose ...pourquoi l'état Jacobin devrait il occuper les bâtiments historique des Bourbons de la compagnie des Indes ?
Créer un label unique sur la zone Océan Indien
PDM...
Putain de Bordel de Merde QUE JE SACHE LE LABEL RELAIS ET CHÂTEAUX EST POURTANT BIEN FRANÇAIS
alors pourquoi les seuls relais et chateaux se trouve chez nos cousins Mauriciens ou Seychellois?
Que l'on vienne pas nous raconter des salades c'est bien la preuve que l'état et les politiques ne veulent pas d'un développement touristique sur la Réunion d'envergure sinon il y a longtemps qu'ils y auraient mis les moyens ....
Marre d'entendre les pleureuses dire que la Réunion n'a pas besoin d'une hôtellerie de luxe à croire qu'il y a en secret un pacte de non agression avec les Mauriciens pour ne pas les concurrencer sur leur secteur ?

5.Posté par patrick floc'h le 25/04/2009 19:54


3. Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/04/2009 17:36
cambronne, n'oublie pas que l'échec de l'hôtel méridien de st denis sur le bar à choix ...
du resort à st denis, je n'y crois guère...


@@@@@@@@@

Vous savez certains Mauriciens disaient la même chose que vous il y a 25ans , ils avaient peur des Seychellois et de ne pas savoir faire ...
Que constatons nous 25 ans après Maurice les Seychelles ont su stratégiquement se placer sur la scène internationale est une destination de charme tropicalisation garantie ...
Nous ici pouvez vous me dire qu'elles ont été les priorités ?
Assistanat entretien de la misère oisiveté , chamailleries politico politicienne corruption bétonnage sans limites infractions divers aux règles d'urbanisme les plus ordinaire ..bref si vous voulez je peux encore vous dresser le tableau la liste est longue entre faire peur aux trop rares investisseurs , quand vous connaissez les délais pour voir l'ouverture d'un hôtel entre Maurice et la Réunion, 18 mois pour Maurice plus de 5 ans pour la Réunion et encore lorsque vous n'avez pas eu les tracasseries des contradictions de toutes les administrations qui viendrons vous faire "chier" excusez moi du peu , pour une réglementation souvent obsolète , l'on est en droit donc de comprendre évidement ces rares investisseurs qui pris de folie subite osent encore investir ici sur cette, car il faut avoir une certaine dose de témérité à toute épreuve. ... pour avoir encore un culot monstre d' investir dans l'hôtellerie à la Réunion...
Excusez moi Nicolas mais si vous voulez , j'ai actuellement deux dossiers en phase d'étude de programmation sur l'environnement économique et touristique malgré une analyse poussé sur le potentiel optimal du site et de son adéquation à une activité hôtelière , sur l'un il s'agit d'une réorganisation des lieux et réhabilitation d'un existant hors suite constat comparatif d'un futur projet et de sa concurrence potentielle pour définir ou ajuster le projet à sa capacité, équipements, services, etc. je me trouve une fois n'est pas coutume devant un mur , la contradiction entre le POS et le COS qui a changé entre temps rien que sur le problème en question j'ai droit à divers palabres avec la Mairie les différents services de l'état et la gorgone technocratique des jeanfoutre ces gens si vertueux surpayé qui pensent préserver la nature de la DIREN et le Conservatoire du Littoral ...manque plus que les écolos de la SREPEN pour compléter le tableau ...
Ben vous voyez mon cher Nicolas dites moi est ce qu'un investisseur à le droit de subir à partir du moment ou son projet respect toutes nos lois souvent contradictoires les unes aux autres qu'il fait son possible et la nécessité de mettre correctement en œuvre la législation existante, sur son programme touristique...D'après vous pourquoi ce pays va si mal , dernièrement j'ai lu dans courrier Internationale un article "Pourquoi les investisseurs étrangers ont peur de la France ..."
L'on pourrait l'adapter à la Réunion , les questions sont simples ...Pourquoi les investisseurs français ou étrangers ont peur d'investir à la Réunion ...Cette ile ne pouvant compter que sur sa diaspora financière Pays ..

Le jour ou l'on aura un service unique ou il n'y aura pas un petit fonctionnaire se croyant investi d'une mission d'emmerdeur public N° 1 , pour faire trainer un dossier sur son bureau , alors peut être ce pays avancera dans le bon sens ...
Mais pour l'instant excusez moi Nicolas j'ai bien peur que je suis dans le vrai , j'ai plusieurs exemple que je pourrais étaler ici mais les établissements sont mes clients et par respect pour eux je préfère rien dire ...
Quand je pense sur un de mes derniers projet que j'avais en simultané avec un sur Maurice , le projet de Maurice fut sorti sans encombre avec des délais de livraison qui furent respecté, alors que celui de la Réunion était encore au stade de palabre entre la Mairie les services de la DIREN de la DDE bref le cancer administratif droit coutumier des petits de tribus que j'appellerais les empêcheurs de tourner en rond ...pendant ce temps l'hôtel sur Maurice ouvrait ses portes , et mon client ici était obligé de voir son banquier pour une rallonge de découvert...
je vous laisse imaginer la suite il y a de quoi devenir cinglé ...devant autant de contradictions de notre administration aucun n'a le moindre respect pour ceux qui font l'économie aucun ne cherche à vous faciliter la tache au contraire ils en foutent royalement ...souvent ce qu'ils vous propose de faire va à l'encontre du développement durable rien que sur les normes environnementale ....d'autant que l'esprit tropical n'y est pas ...regardez donc tous les hôtels n'ont aucune personnalité aucune originalité dans le concept que mauvais plagiats canada dry
Franchement Nicolas il ya de quoi être blindé pour na pas s' arracher les cheveux devant la bêtise crasse de nos administrations , d'ailleurs si j'étais le seul idiot du village à le dire , mais je constate que dans le rapport ODIT France suite au assises du tourisme sur le plan de relance du tourisme j'ai retenu une phrase choc ...
qu' Il est surprenant de constater qu'à la Réunion l'on puisse trouver plus de 98 organismes " rien que cela vous me diriez " qui sont supposé travailler à faire en sorte de faciliter l'installation d'infrastructures touristiques, mais aucune des ces structures ne savent réellement qu'est ce que les touristes attendent dans la standardisation internationale ...

Faisant que vous n'avez aucun hôtel pratiquement dans EST ? par exemple
Alors comment espèrent ils faire venir les touristes , comme accuser le prix du billet d'avion , simpliste et réducteur comme argumentation pour bobos savates deux doigts ...
Comment font ils sur Maurice les touristes haut de Gamme ils voyagent dans la bétaillère d'air Mauritius pour 3000 euros en moyenne et comment expliquer qu'un touriste laisse plus de 280 euros par jour sur Maurice qu'ici l'on frise le ridicule de 60 euros TTC ...

6.Posté par patrick floc'h le 25/04/2009 19:58


3. Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/04/2009 17:36
cambronne, n'oublie pas que l'échec de l'hôtel méridien de st denis sur le bar à choix ...
du resort à st denis, je n'y crois guère...
@@@@@@@@@

J'oubliais pour faire simple vous vouliez parler de l'Hôtel de passe du 5 à 7 de certaines administrations voisines ?
Laissez moi rire le promoteur de cet établissement n'a jamais fait d'hôtellerie ou du moins dans le haut de gamme ...
Pour la coup vous me décevez Nicolas je pensais que vous aviez plus de réflexion sur le standard qu'est l'hôtellerie haut de gamme preuve qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire ...

7.Posté par patrick floc'h le 25/04/2009 20:02

Au passage je remercie Pierrot d'avoir choisi le sujet en ouverture des hostilités qui m'a valu déjà une standing ovation pendant les assises du tourisme pour avoir frappé au vif nos politiques ou ça fait mal mais aussi l'administration responsable de cette chienlit permanente

8.Posté par Trouillomètre au maximum le 25/04/2009 23:28

Il y aurait certainement beaucoup mieux à faire des bâtiments de la DDE et de la caserne Lambert. En revanche je vois mal la préfecture quitter les lieux, elle a besoin d'un bâtiment prestigieux, elle s'en occupe bien, de plus cela obligerait de créer d'autres locaux qui seront comme d'hab des merdes infâmes dessinées par des archi-cons habituels qui n'ont aucune idée de ce qu'est le bon goût ... (voir par exemple le merveilleux bâtiment de la sécurité sociale à Vauban ...).
Par la même occasion, il faudrait raser avec des explosifs des verrues qui gâchent le bas de cette ville (c'est à dire la zone la plus touristique) : l'immeuble "pointe des jardins" en face de la piscine, la piscine elle-même, l'immeuble du Barachois (locaux que les notaires viennent quitter derrière l'ex Méridien), et aussi la "caserne zoreil" qui sert de logement de transit aux fonctionnaires (à proximité de Air France et du square Leconte de lisle dans le bas de l'avenue de la Victoire).
Voila par exemple à quoi pourrait servir les 100 M€ de la MCUR : on pourrait créer des infrastructures dédiées à l'artisanat, au tourisme, à la culture ...
Au lieu de ça que veut-on faire ? : raser des arbres du square Laboudonnais (entre la préfecture et Air France) ! Pour quoi faire ? : Pour en faire un parking ... Il existe également des gens qui militent pour sauvegarder l'infâme vestiaire de la piscine du Barachois ... (qui abrite aussi un restaurant indien).
A tiens, j'oubliais aussi la merveilleuse bibliothèque départementale qui se trouve dans le virage dans le prolongement de l'ancienne gare : encore un chef d'oeuvre dont les concepteurs et maitres d'ouvrages devraient êtres condamnés à mort par coup de pieds au cul.
Nous sommes vraiment dirigés par des crapaouettes ...

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/04/2009 01:31

la ville de st denis étant morte le soir ou ayant cette réputation depuis de trop nombreuses années, que proposer aux touristes de ce type d'établissement ? allez faire un bowling à champ fleuri ? une programmation culturelle de pièces de théâtre, des concerts classiques...?

sur le principe de la poule et de l'oeuf et de savoir lequel des deux étaient le premier, je ne crois pas que ce type d'hôtel soit viable à st denis.

Regardons ce qu'il est advenu des hôtels haut de gamme à st denis....déclassement ? mauvaise implantation ?

Rappelons également l'échec de la tentative de proposer des débouchés pour le tourisme de l'europe de l'Est il y a quelques années. Echec dû il est vrai au manque de structures haut de gamme, mais également par l'absence de gadgets prisés par ce type de clientèle (limousine, hélicoptère, personnels parlant le russe, ...).

quand à la capacité du promoteur exploitant la structure du barachois, nous sommes d'accord..

10.Posté par Cambronne le 26/04/2009 18:33


8. Posté par Trouillomètre au maximum le 25/04/2009 23:28
Il y aurait certainement beaucoup mieux à faire des bâtiments de la DDE et de la caserne Lambert. En revanche je vois mal la préfecture quitter les lieux, elle a besoin d'un bâtiment prestigieux, elle s'en occupe bien, de plus cela obligerait de créer d'autres locaux qui seront comme d'hab des merdes infâmes dessinées par des archi-cons habituels qui n'ont aucune idée de ce qu'est le bon goût ... (voir par exemple le merveilleux bâtiment de la sécurité sociale à Vauban ...).
Par la même occasion, il faudrait raser avec des explosifs des verrues qui gâchent le bas de cette ville (c'est à dire la zone la plus touristique) : l'immeuble "pointe des jardins" en face de la piscine, la piscine elle-même, l'immeuble du Barachois (locaux que les notaires viennent quitter derrière l'ex Méridien), et aussi la "caserne zoreil" qui sert de logement de transit aux fonctionnaires (à proximité de Air France et du square Leconte de lisle dans le bas de l'avenue de la Victoire).
Voila par exemple à quoi pourrait servir les 100 M€ de la MCUR : on pourrait créer des infrastructures dédiées à l'artisanat, au tourisme, à la culture ...
Au lieu de ça que veut-on faire ? : raser des arbres du square Laboudonnais (entre la préfecture et Air France) ! Pour quoi faire ? : Pour en faire un parking ... Il existe également des gens qui militent pour sauvegarder l'infâme vestiaire de la piscine du Barachois ... (qui abrite aussi un restaurant indien).
A tiens, j'oubliais aussi la merveilleuse bibliothèque départementale qui se trouve dans le virage dans le prolongement de l'ancienne gare : encore un chef d'oeuvre dont les concepteurs et maitres d'ouvrages devraient êtres condamnés à mort par coup de pieds au cul.
Nous sommes vraiment dirigés par des crapaouettes ...


@@@@@@@@@@@@@


En revanche je vois mal la préfecture quitter les lieux, elle a besoin d'un bâtiment prestigieux,

Pourquoi devraient ils avoir des bâtiments prestigieux ?
Franchement expliquez nous en quoi l'administration a t'elle besoin d'un luxe avec nos impôts pour faire son travail , vous devriez prendre des renseignements sur certains préfecture dans les régions pour comprendre qu'elles n'occupent pas les palais des Bourbons ...
Un vulgaire Bâtiment ferait l'affaire ...ou je suis d'accord avec vous effectivement ils n'ont qu'à reconstruire une préfecture comme ils ont su le faire pour l'hôtel de police de Saint Pierre bâtiment des merdes infâmes" dessinées par des archi-cons habituels qui n'ont aucune idée de ce qu'est le bon goût ... (voir par exemple le merveilleux bâtiment de la sécurité sociale à Vauban ...)."

Nous sommes loin de l'architecture des rois de France ...



11.Posté par Cambronne le 26/04/2009 19:03


9. Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/04/2009 01:31
la ville de st denis étant morte le soir ou ayant cette réputation depuis de trop nombreuses années, que proposer aux touristes de ce type d'établissement ? allez faire un bowling à champ fleuri ? une programmation culturelle de pièces de théâtre, des concerts classiques...?

sur le principe de la poule et de l'oeuf et de savoir lequel des deux étaient le premier, je ne crois pas que ce type d'hôtel soit viable à st denis.

Regardons ce qu'il est advenu des hôtels haut de gamme à st denis....déclassement ? mauvaise implantation ?

Rappelons également l'échec de la tentative de proposer des débouchés pour le tourisme de l'europe de l'Est il y a quelques années. Echec dû il est vrai au manque de structures haut de gamme, mais également par l'absence de gadgets prisés par ce type de clientèle (limousine, hélicoptère, personnels parlant le russe, ...).

quand à la capacité du promoteur exploitant la structure du barachois, nous sommes d'accord..

@@@@@@@@@@@

Merci Nicolas de le reconnaitre ...

Ayant œuvré pour différents groupe internationaux qui eux font dans le haut de gamme je ne connais aucun Thernardiers ici capable et ayant la volonté de faire un 5 étoiles ; il y a pourtant de la demande et selon une étude d'odit France une forte capacité de réaction pour la relance
...
je persiste dans ma démarche 24 communes une moyenne de 3 structures par commune moyenne capacité accueil 40 chambres soit 2880 nous comblons rapidement le manque faut il encore que les élus souhaite vraiment le faire il y a plus de 10000 emplois dans le secteur voilà une piste non négligeable ...et rapidement réalisable en finir avec les Thernadiers faire que Cosette n'aille plus au puit chercher son eau pour sa douche
Concernant les gadget complémentaire je ne m'inquiète pas au contraire hélicoptère, nous avons deux sociétés qui maitrisent parfaitement leur métier, et en ce qui concerne le parc voiture de luxe aussi il y a suffisamment de frime dans le domaine pour voir une société se monter location de voitures de luxe ...
Le plus important reste emplacement
à titre exemple puisque vous parlez des Russes regardez un peu comment les touristes délaissent la France pour Saint Pertersbourg ville emblématique bien plus que pour l'harmonie et l'organisation autour qui est classée au patrimoine mondial de l'Unesco, regardez donc sont architecture les russes eux ont sur renouer avec l'histoire et leur passé, en France avec la gorgone de nos administrations Jacobines et la palabres de la DRAC et autres intervenants de la Culture c'est fondamentalement impossible , les Jacobins préfèrent détruire le passé parce que c'est vieux ...
Nous nos bâtiments sont occupé par des gens qui n'en n'ont que faire ...de toute manière c'est nos impôts qu'ils gaspillent regardez le Palais du Luxembourg avec comme skateurs des sénateurs...qui ne sont même pas capable d'entretenir les bâtiments ....
Elle semblerait que la France vient de perdre 20% de touristes depuis le début de l'année ...
Les Châteaux de la Loire le mont St Michel reste les destinations privilégiés

12.Posté par Fin gourmet le 27/04/2009 22:19

(3. Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/04/2009 17:36 )

Quand un resto est capable de rater des pâtes à la carbonara ou des frites, quand les jus de fruits frais sont pressés de chez Diego ou ... On peut s'attendre à un échec en effet. Et je ne parle même pas du sourire des personnels, réservé peut-être aux gloires locales. A vrai dire, dans toute l'île, les expériences ne manquent pas : réservations impossibles, en pleine crise du chik, en dépit d'appels multiples, accueil froid après 13h30 ou 21h, desserts surgelés, hygiène des toilettes douteuse ...


13.Posté par Cambronne le 02/05/2009 10:23

12. Posté par Fin gourmet le 27/04/2009 22:19

Malheureusement ils sont heureux avec peu de chose...
J'avais une grande tante , qui avait un principe elle allait d'abord visiter les toilettes du restaurant ...
Si les Water Closet étaient à sa convenance elle mangeait dans l'établissement au contraire beau cadre mais toilettes sales, elle quittait les lieux , je me souviens d'une anecdote un jour nous nous étions attablé elle va au toilettes , nous commandons l'apéritif , elle revient et dit " on quitte ces lieux immondes" le patron prenait la commande ? D'un air étonné dit "Il y a un problème madame ? "
Vos commodités sont repoussantes , si votre cuisine est à l'image de vos WC excusez nous monsieur mais nous irons ailleurs ...
Et encore il trouvait cela normal "le crétin "

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes