MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-Denis: Le radar de la Jamaïque vandalisé


Par . - Publié le Lundi 25 Novembre 2013 à 15:42

Saint-Denis: Le radar de la Jamaïque vandalisé
Le radar automatique de la Jamaïque, sur le front de mer de Saint-Denis, a été vandalisé ce weekend. Comme le montre cette photo, il a été recouvert d'une peinture blanche.




1.Posté par Saint Denis D'Abord ! le 25/11/2013 16:00

Que fait la police française ?
300 sont planqués dans les bureaux à la REUNION !

2.Posté par L'INSOUMIS le 25/11/2013 18:02

"l'Effet Breton" serait il parvenu à la Réunion...?

Zamai oté... !!!
Sa pintur gro doi, sa téééé....

3.Posté par babi le 25/11/2013 18:26

Qui va crier au scandale parce qu’une pompe a fric a été vandalisé ?

4.Posté par titane esk le 25/11/2013 21:50

YES !! ENCORE...

5.Posté par Quelle utilité ? le 26/11/2013 08:58

Je ne suis pas là pour cautionner les peintres en radars.
Mais c'est une bonne occasion pour affirmer que ces radars, pas toujours bien placés pour la sécurité, sont en fait souvent installés pour racketter les bons automobilistes qui ont eu l'idée saugrenue de rouler à 60 km/h au lieu de 50 sur le bd Sud ou 75 km/h au lieu de 70 à cet endroit.
Autrement dit des "délits" qui ne peuvent causer du tort à personne.
C'est moi qui, le premier, avais dénoncé le passage obligatoire de 90 km/h à 50 à cet endroit.
Je dénonce à nouveau, après avoir déjà écrit au préfet qui fait la sourde oreille, le 50 km/h sur le bd Sud entre le skate-board et Champ-Fleuri.
J'ai écrit au commissaire responsable des statistiques pour demander le nombre d'accidents graves ayant eu lieu l'année précédente sur le bd Sud sur ces 600 m.
Aucune réponse : tirez-en les conclusions !
Or, cette limitation n'est nullement respectée par personne, y compris moi, car impossible à pratiquer en dehors des embouteillages. On ne peut pas et on ne doit pas rouler à 45 km/h sur une ligne droite de 600 m en descente !!!
En Corse, le premier radar avait été détruit, plastiqué, la nuit même de son installation.
J'ignore si d'autres radars ont été installés depuis. Si oui, cela a-t-il amélioré considérablement la sécurité en Corse ?
Il y a d'autres moyens beaucoup plus efficaces pour juguler les accidents graves, mais cela intéresse qui ?
Armand GUNET
reagissons-la-reunion.fr

6.Posté par eric le 26/11/2013 08:59

@2 ca ressemble effectivement a un gros caca de mouette, la piste bretonne semble se confirmer....

7.Posté par Bertrand le 26/11/2013 11:00

mince et moi qui devait rouler un peu plus vite pour donner des sous à l'Etat pour combler son déficit bon je vais remonter vers Ste Marie quand je rentrerai chez moi

8.Posté par Bertrand le 26/11/2013 11:02

On m'a rapporté qu'un groupuscule qui se ferait appelé " les goyaves rouge " car les bonnets feraient trop chaud ici ...

9.Posté par Pfffvouzètnul le 28/11/2013 14:47

A post 8 : "Bertrand"
Tu peux parler de façon à ce que les gens comprennent stp? Pfff le lintéréssant typé koi.....
Pfffff

10.Posté par Bertrand le 28/11/2013 15:57

Post 9 D'après moi ou lé le seul qui n'a rien compris alors vante pas ou c out problème si moi moins lé l’intéressant ou par contre lé pas intéressant du tout ..

Allé mange letchis lé pa cher ne ce moment lé bon pour les neurones

11.Posté par eric le 28/11/2013 18:15

@5 effectivement au début les radar étaient censés être placés en zone dangereuse... après je ne sais plus.... mais la politique du chiffre semble manifestement être passé par là....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes