MENU ZINFOS
Social

Saint-Denis : Des parents d’élèves mobilisés contre la hausse des tarifs de garderie


Des parents d’élèves se sont mobilisés ce vendredi matin devant la SPL OPE (Oser pour l’éducation) pour dénoncer la hausse exorbitante des tarifs de la garderie et des activités périscolaires. Ils dénoncent également les méthodes employées quant à la mise en place de cette augmentation. De son côté, la SPL OPE estime que cette décision amène plus de justice sociale.

Par - Publié le Vendredi 20 Août 2021 à 15:11

Si seule une poignée de parents étaient présents ce vendredi devant les locaux de la SPL OPE, la pétition en ligne recueille déjà 115 signatures et la page Facebook de la SPL est envahie de commentaires réprobateurs. En cause, la réévaluation de la grille tarifaire de la société publique locale dont la mission principale est la garderie et les activités périscolaires.

"J’ai tenté de contacter la mairie et la SPL OPE. La seule réponse est qu’ 'on est devenue une SPL, nous ne sommes plus une association'. Pour moi, ce changement de statut ne peut pas être payé par les parents. C’est une augmentation de plus de 150% sur un mois complet", confie une mère d’élève présente.

Selon les manifestants, une autre justification de la structure vient de l’utilisation du quotient familial. De plus, cette hausse n’est pas une augmentation, mais une harmonisation des tarifs. "Ils disent que c’est soi-disant une harmonisation des tarifs et non une augmentation. Je ne sais pas moi, mais quand on paye 282€ en plus, c’est une augmentation", ajoute la mère de famille.

Pour cette dernière, mère de deux enfants, la facture va passer de 212€ à 494€. 282€ supplémentaires qui ont du mal à passer. "Dans une école privée, ils vous font une facture pour les frais de scolarité, la cantine et la garderie, en périscolaire matin et soir, on est quasi au même tarif, voire moins cher dans certaines écoles", affirme-t-elle.

Autre grief, le manque de communication autour de ce changement de prix. "La SPL OPE est active depuis le 1er janvier 2020. Et là 15 jours avant la rentrée, les parents reçoivent un courrier avec la nouvelle grille tarifaire. D’autres ont appris ça le jour de la rentrée. Des parents sont sûrement repartis avec leurs enfants parce qu’une augmentation de 300€, ce n’est pas gérable. On ne nous prévient pas, donc on n’a pas eu le temps de s’organiser. On nous a pris à la gorge", s’emporte-t-elle.

"On nous explique que les animateurs seront mieux formés. Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’avant ils étaient peu formés ? Je pose la question. Et puis des goûters de boulanger. Je suis d’accord. Une brioche, un macatia ou pain au chocolat, le prix public c’est 1€. Prix négocié c’est 40-60 centimes. Multiplié par 17 jours, qui est le nombre maximum de jours de garde dans un mois, même multiplié par deux enfants, on est pas encore à 282€ d’augmentation", contre-argumente la mère de famille.

Les explications de la SPL OPE

Contactée concernant cette manifestation, Audrey Belim, la directrice générale a accepté de clarifier les choses. La SPL OPE a été créée en avril 2019 et est effective depuis le 1er janvier 2020. Elle résulte de la fusion de 4 associations. Toutefois, la situation sanitaire avait perturbé le déroulement de l’année scolaire en 2020.

Concernant l’information aux parents, elle assure que 1.700 courriers ont été envoyés dès la mi-juillet aux parents. La conseillère municipale imagine que de nombreux parents devaient être en déplacement pendant les vacances et qu’un grand nombre de lettres sont revenues, faute de bonne adresse.

Sur le plan de l’harmonisation, Audrey Bellim explique que celle-ci se fait au niveau des tarifs des associations qui étaient différentes. Selon l’association à laquelle étaient rattachés les parents, la facture pouvait plus que doubler. 



Ensuite, concernant le choix de se servir du quotient familial plutôt que de l’avis d’imposition sur le revenu, l’élue estime que ce choix est en faveur de plus de justice sociale. "Le choix de prendre en compte le quotient familial plutôt que l’impôt sur le revenu nous a paru plus équitable. Le quotient familial prend en compte toutes les ressources ainsi que la composition du foyer. Il y a par exemple eu le cas d’une famille qui touchait 80.000€ annuellement, mais en raison de la défiscalisation, ne payait pas d’impôts et se retrouvait dans la tranche la plus basse", explique-t-elle.

À l’inverse, elle prend l’exemple d'une famille qui bénéficie d’aide sociale et dont les revenus sont les mêmes qu’une famille dont les parents sont au SMIC. Ces dernières payaient plus cher que les premières alors que la somme totale des revenus est la même.

Audrey Belim explique que le coût horaire de la garde d’enfant est de 3,70€. Avec l’aide de la CAF et de la mairie, qui prennent à elles deux 75% du prix, cela peut revenir à 60 centimes de participation.

Enfin, concernant la formation des animateurs, la directrice générale certifie que 90% des 250 employés ont leur brevet d’animateur et que cette formation concernait les 10% restant et ceux qui souhaitaient augmenter leurs compétences.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Frigidaire le 20/08/2021 16:27

Femme seule avec quatre enfants ? Il y a quelque chose qui n'est pas bien pour les gosses. une maman qui se retrouve avec 4 enfants à élever soit le planning familial est totalement dépassé, soit c'est de l'inconscience soit c'est la recherche d'autre chose. Comment fait-elle pour éduquer ces enfants ? C'est pour cela que les enseignants hurlent ils font ce que les personnes seules avec enfants devraient faire.

2.Posté par Alain le 20/08/2021 16:41

effectivement ne pas payer d'impots ne veut pas dire avoir de bas revenus

mais d'avoir investi dans des domaines permettant de limiter voir d eviter l'impot sur les revenus

3.Posté par Miyah le 20/08/2021 16:49

Alors ça c'est n'importe quoi. Je suis parent d'élève et je n'ai été informé de tarifs qu'à la rentrée pck ils ont mal écrit l'adresse ( 2 au lieu de 24 rue ) j'ai l'impression qu'ils se sont bcp trompés. Ensuite, je ne perçois aucune aide ni de la caf ni de la mairie ,je ne m'en plains pas mais s'ils se sont basés sur ses aides pour augmenter leur tarif, et bien il faudra s'adapter à des parents comme moi sinon il n'est plus question de justice sociale vu tout ce que je paie plein pot.
Bref de la mauvaise foi et de l'incompétence.

4.Posté par Z"ENDETTES" le 20/08/2021 17:16

L'important pour la maire et ses adjoints mes amis, c'est le capital ( l'argent ) pas l'humain !!!

Et ça se dit pour le social !

5.Posté par #lareunionnite le 20/08/2021 17:26

Le modèle est obsolète

Quand les enfants de parents qui ne travaillent pas sont en majorité, la minorité absorbent tous les frais de fonctionnement.
Il est temps de laisser la garderie à ceux qui en ont besoin, les prix baisseront mécaniquement.
Gentil de faire payer 20€ par mois à ceux qui peuvent garder leurs grosses !
La solidarité à ces limites, surtout quand c'est toi qui passe à la caisse.

6.Posté par Ste suzanne le 20/08/2021 17:52

Avec toute les gratuité qu' ils ont mis
Partout il faut trouvé de l argent pour renflouée ses caisses vide
Voilà où même la politique mensongère de tous ses élus m corrompu
Les élections sont terminer fini les promesse bidon

7.Posté par Andamay le 20/08/2021 18:10

Il faut bien payé Mme la Président de cette SPL OPE qui a été crée par le sir G kannette afin de mieux gonflés les poches de ce conseils Administration.

8.Posté par tonton le 20/08/2021 18:15

Oui, ils grattent leur cu des fesses..... partout des augmentations, le gouvernement ne fait rien. 4% augmentation de l"'inflaction en juillet. Prennez votre cu en mains: subordination.

9.Posté par Skop le 20/08/2021 18:35

Élections lé fini. Na plus besoin de zot et paye le prix fort maintenant.

10.Posté par Toutoune974 le 20/08/2021 18:42

A partir de 6 ans ya plus d aides! Donc on cumul fin des aides et augmentation! Et comme on a pas le choix, on peut pas laisser un marmaille de 6 ans seul à la maison! Si au moins yavait du matériel à disposition ! Des sorties....mais certains centres proposent presque rien, ces augmentations ne sont pas toujours justifiées!
Et raz le bol de ces élus qui s enrichissent sur notre dos!!!!

11.Posté par Krys le 20/08/2021 19:11

Une élue de la mairie st Denis présidente d’une société qui a un contrat avec la commune de St Denis , qui utilise les infrastructures de la commune gratuitement qui fix c’est tarifs comme elle l’entend et qui a la main mise sur les marchés de la garderie d’enfants !! Ça sent le conflit d’intérêts , il y de quoi se poser des questions ,ça n’a pas l’air claire tout ça !

12.Posté par Samaël le 20/08/2021 19:39

Madame Belim est payée 3000 euros pour “gérer” cette société à visée plus politique que sociale et certainement autant avec toutes ces délégations municipales et son mandat de conseillère départementale. Elle doit atteindre bien vite les 5000-7000 euros mensuels. Du coup, quand il s’agit “d’harmonisation” elle ne comprend pas que les familles de la classe moyenne n’ont pas le budget qui suivent contrairement à elle pour qui 100/200 euros de plus ou de moins ne l’empêcheront pas de faire garder ses enfants. Bravo à cette élue mère de famille et la Maire de la ville aussi mère de famille qui prend ce genre de décision. C’est sûr que les femmes au pouvoir font la différence comparé aux hommes haha! Belle arnaque!

13.Posté par Ericka le 20/08/2021 19:41

Vive la première femme Maire ! Vive la présidente de la SPL Opé ! Vive l'hyperproximité! Vive l'arnaque de cette équipe municipale ! Et ça fait la leçon aux autres en permanence en plus. Honte de rien ces gens-là !

14.Posté par Fredo974 le 20/08/2021 20:21

Deux !😂

15.Posté par Titine le 20/08/2021 21:06

Vous oublier Mme belim Audrey fait partie des conseillères au département aussi . C misérable les goûters donner au enfants en promotion Leclerc balconie cake au chocolat sucré. Repas livré . Aucune hygiène. . Certains des animateurs moitié sdf certains alcoolo devant score vauban . Moi c clair finit la garderie vacance mercredi Jeunesse etc...a bas. Tout les parents faîtes de même ne mettais plus enfants dans cette SPL OPÉ.

16.Posté par maya le 21/08/2021 03:17

La collectivité n est pas là pour se substituer au devoir des familles pour garder leurs mômes, ces familles doivent assumer le devoir de les élever selon leurs revenus, quand on fait des enfants il faut assumer de pouvoir les élever et éduquer dignement et ne pas laisser aux collectivités la carrence des familles . c'est facile de critiquer les collectivités qui gèrent l argent du contribuable .

17.Posté par Z"ENDETTES" le 21/08/2021 09:19

Pour votre information :

Tout était prévu depuis longtemps, mais consigne a été donnée de ne pas divulguer avant les élections régionnales et départementales.

L'adresse c'est une erreure manifeste .

18.Posté par Titine le 22/08/2021 06:40

Maya . J'ai parlé de collectivité un des plusieurs postes que occupe Mme belim c pour infos . Rien a voir après avec la SPL opé.. Relisez les posts précédent . Je comprends rien de votre post...vous inquiéter pas j'ai 2 enfants et je m'en occupe très bien .

19.Posté par Titine le 22/08/2021 06:48

Bien sûre faut payer c'est pas un soucis mais quand nos enfants on presque rien a manger et que les activités sont restreintes et pas respecté par rapport au planning annoncé o départ ....je préfère changer de structure comme par exemple structure privé....un peu plus cher mais très bien encadré, repas correct etc....

20.Posté par Titine le 22/08/2021 06:49

Merci zendettes pour Cette autre information.....

21.Posté par Chatelet LUDOVIC le 22/08/2021 14:20

La garderie périscolaire est un service non obligatoire que la Commune a choisi d'apporter à ses administrés afin de faciliter leur organisation au quotidien. lire les textes en vigueur au lieu de gueuler ! si le maire veut fermer ces garderies il en a le pouvoir sans etre hors la loi !!!

22.Posté par Chatelet LUDOVIC le 22/08/2021 14:24

1.Posté par Frigidaire le 20/08/2021 16:27
12.Posté par Samaël le 20/08/2021 19:39
10.Posté par Toutoune974 le 20/08/2021 18:42
8.Posté par tonton le 20/08/2021 18:15
6.Posté par Ste suzanne le 20/08/2021 17:52
4.Posté par Z"ENDETTES" le 20/08/2021 17:16
3.Posté par Miyah le 20/08/2021 16:49
si cela vous deplait allez payer dans le privé ...........

La garderie périscolaire est un service non obligatoire que la Commune a choisi d'apporter à ses administrés afin de faciliter leur organisation au quotidien. lire les textes en vigueur au lieu de gueuler ! si le maire veut fermer ces garderies il en a le pouvoir sans etre hors la loi !!!

23.Posté par Veridik le 22/08/2021 18:02

@22
Tu dois avoir une sacrée progéniture qui peut se garder toute seule
Sinon abstiens toi d'en avoir

24.Posté par ChercheTrouve le 24/08/2021 18:36

La direction de la SPL OPE est au top de l’IMPRÉVISION ».
Après vérification, la révision des tarifs était prévue dès la création dès la création de la SPL. Rappelons que le début de l’exploitation date du 1er décembre 2019.
Un rapport a été présenté au conseil municipal de St Denis le 12 décembre 2020 pour modifier le contrat de concession entre la SPL et la mairie. Il a été voté à l’unanimité des présents. Il y est explicitement prévu ce qui suit :
« Le CONCESSIONNAIRE établit une proposition permettant d'harmoniser les méthodes de calcul et les tarifs des différentes associations au plus tard pour la rentrée d’août 2021. »
Il aura donc fallut à la SPL plus d’un an et 7 mois pour produire la nouvelle grille tarifaire ; ce sans jamais avoir l’idée de communiquer auprès des parents. Tout ce temps pour parvenir à une décision d’augmentation fulgurante des tarifs. C’est une HONTE !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes