Justice

Saint-André: Un cambriolage qui tourne à la torture

Vendredi 9 Mars 2018 - 17:57

Le traumatisme de cet après-midi là, la hante encore aujourd'hui. Deux hommes qui entrent dans une maison dans laquelle se trouve une femme, pour y voler ses biens, c'est déjà choquant. Mais lorsque cette dernière se voit menacer de perdre un membre, et même la vie, à de nombreuses reprises pendant plusieurs heures, cela devient traumatisant.
 
Les faits remontent au 21 avril 2015 dans une maison de Saint-André. Une femme travaille dans son bureau. Elle aperçoit deux ombres du coin de l’œil, se retourne et voit deux hommes torse-nu, les t-shirts autour de leur visage. Le plus grand tient un sabre. Ils demandent à avoir ce qu’il y a de valeur, elle leur avoue qu’il n’y a pas grand chose.

La réponse ne plaît pas : le plus grand menace de lui couper un doigt, puis quatre, puis place le sabre sur son poignet et menace de faire sauter la main. Son berger allemand se met à aboyer, ce qui ne plait pas à ses agresseurs. Le chien va-t-il se prendre un coup de sabre ? Elle tente de le calmer. Elle aussi essaye tant bien que mal de rester calme, voyant leur jouissance quand elle commence à s’affoler.
 
"C’est grâce à son sang froid qu’on n'est pas aux assises"
 
Bijoux, montres, téléphones… Ils fouillent toute la maison. Enfin, c’est elle qui fouille pour eux. Car comme des professionnels, ils savent qu’ils doivent éviter de laisser leurs empreintes et ADN. Et les menaces continuent, le sabre collé à la gorge ou sur le ventre.
 
Prochain arrêt : la chambre. La torture psychologique continue pour cette femme. Les deux hommes lui ordonnent de s’allonger sur le lit. Là, elle se dit que c’est le viol assuré. Mais elle garde son calme et le plus grand lui demande son collier. Elle négocie avec lui afin de pouvoir garder le médaillon de son baptême. Étonnamment, il accepte. Et là elle réalise qu’il est à côté dans la chambre d’amis en train d’y mettre le feu alors que le plus petit la surveille. Prise de panique, elle tente d’éteindre les flammes mais ils l’en empêchent, le sabre fixé sur sa gorge. Les flammes envahissent la maison, les hommes disparaissent et elle tente de stopper le feu. Les bras brûlés et les poumons remplis de fumée, elle s’enfuit avec son chien chez les voisins.

Comme le confirme l’avocate de la partie civile et la procureure, "c’est grâce à son sang froid qu’on est pas aux assises".
 
Le premier disparu, le deuxième inconnu
 

Un jeune est interpellé quatre jours plus tard. Il est reconnu grâce à une caméra de surveillance de la ville et à des tatouages sur le corps. Il s’agit de Smael Houmadi, 18 ans. Et il est connu de la justice, avec une dizaine de condamnations sur son casier judiciaire alors qu’il est tout juste majeur. Vols aggravés, vols en réunion, vols avec ruse… la liste est longue.

En garde à vue il nie les faits. "Je m’en fous, ramenez moi dans ma cellule", dit-il, comme le rappelle l’avocate de la partie civile. Au bout de plusieurs auditions, il finit par reconnaître les faits. Mais il était "sous l’effet", ayant bu on ne sait qu’elle substance qu’un copain lui avait donné. Il s’agit même d’un complot contre lui. Mais il se comporte également comme s’il ne craignait rien, déclarant que les enquêteurs ne trouveraient pas son ADN sur place. La mémoire n’est pas si mauvaise que ça alors…
 
Il a raison, les éléments sont insuffisants pour l’incarcérer et il est placé sous contrôle judiciaire. Sans surprise, il n’est pas au tribunal correctionnel de Champ Fleuri ce vendredi pour son procès. La procureure a requis 6 ans de prison et un mandat d’arrêt à son encontre, histoire de faire passer le message.

Le tribunal est allé au delà des réquisitions et l’a condamné à 10 ans de prison avec un mandat d’arrêt à la clé.
 
Le deuxième jeune homme n’a quant à lui pas pu être identifié.
SH
Lu 14955 fois



1.Posté par Santa le 09/03/2018 18:46 (depuis mobile)

La perpétuité svp quand t''il sort il recommence logique (pour moi) on entretien les délinquants pour donné un sens à l''état pour qu''on ne focalise pas sur l''essentiel la Gadji financière

2.Posté par Créole le 09/03/2018 18:47

C’est quand même incroyable que le deuxième s’en soit sorti. Pourquoi n epas lui couper un memebre aussi histoire de lui faire parler?

3.Posté par citoyen le 09/03/2018 19:52

Arrêtons avec cette hypocrisie ambiante qui mènera la Réunion à sa perte. Donnez plus d'informations à la population-victime sur l'histoire de ces malfrats qui viennent nous égorger dans nos foyers pour un maigre butin. Qui sont-ils, d'où viennent-ils? Pourquoi les retrouve-t-on toujours en état de récidive? Comment sont-ils traités en prison? Est-ce qu'ils effectuent vraiment leur peine jusqu'au bout? Toutes ces questions auxquelles on n'a jamais de réponses et qui inquiètent les futures victimes que nous sommes.

4.Posté par cmoin le 09/03/2018 21:29

Incroyable cette justice laxiste!Ca doit être la prison à vie pour les 2!

5.Posté par Jp POPAUL54 le 09/03/2018 21:29

"HISTOIRE DE FAIRE PASSER LE MESSAGE"

Le jeune gaillard est connu pour avoir un casier déjà bien garni.
La justice n'a pas à se justifier encore moins à (sembler vouloir) s'excuser.

Si cet heureux message de fermeté de notre justice avait été moins bafoué par le passé....
le degré de délinquance n'aurait jamais atteint le niveau actuel.

6.Posté par cerise le 09/03/2018 21:39

hum hum : la poignée = poignée de la porte, le poignet = partie du corps entre le bras et la main...

7.Posté par Ludo le 09/03/2018 21:51

Montrez-nous la photo de cette personne Svp. Il faut le dénoncer, il mérite bien que tout le monde sache qui il est.....

8.Posté par RC le 09/03/2018 22:35

ça donne envie la Réunion ......

9.Posté par taz le 10/03/2018 02:42

Il sort dans 6 mois et recommence avec les encouragements de la Zistiss !

10.Posté par La honte le 10/03/2018 04:23 (depuis mobile)

Cette ville c la honte de la Reunion.

11.Posté par Jules le 10/03/2018 07:42 (depuis mobile)

À RC.. jamais oublier que la Réunion est bien la poubelle de l''océan Indien, en voilà encore un exemple flagrant...des populations émigrées n''ayant qu''un seul but, faire le maximum de gosses, ne pas s''en occuper, afin de récolter le maximum de sous .

12.Posté par cyanure le 10/03/2018 08:46

puis place le sabre sur sa poignée
son poignet non?

13.Posté par Saint André, Paradis sur terre ! le 10/03/2018 09:04

Merci les Virapoulé ! Occupez vous bien de votre ville.

14.Posté par A Post 13 le 10/03/2018 10:19 (depuis mobile)

A post 13 Saint André.
Ces personnes que vous citez ne s intéressent su à leur intérêt politique et professionnel : placer le petit à la Marie et l autre dans les affaires, légines, vente eau, futur port. Ou est l intérêt de La population ?

15.Posté par calaya le 10/03/2018 11:23

SH retourne faire une mise à niveau en français STP ! Un article dans un journal lu par une multitude ne devrait souffir d'aucune faute d'orthographe ou d'accord . de plus on dit UN poignet .

16.Posté par cmoin le 10/03/2018 11:45

Encore ces personnes là qui foutent le bordel,on doit s'en occuper de manière définitive!

17.Posté par Réveillez vous le 10/03/2018 13:15

J adore quand on lit le PALMARES de ses personnes......

déjà au bout de 3 condamnations vol/agression il devrais être mis hors d état de nuire a VIE ...

18.Posté par Grandimoune le 10/03/2018 13:24 (depuis mobile)

Mayotte et français maintenant rapatriement direct en prison et pour le reste qui voulait le suivre pas besoin kwassa kwassa allez CCAS va donne lo bon pou prend l avion ou bateau faut arrete laisse des gens pareil et même de mada et maurice abuseur

19.Posté par Phil le 10/03/2018 14:26 (depuis mobile)

Il faut que ce voyou purge complètement sa peine. On n est pas à Mayotte ici!!!!!

20.Posté par stef le 10/03/2018 14:31

Post 8--la Reunion devient invivable mais il ne faut surtout pas dire pourquoi.
Ils dénoncent la violence dans leur pays par contre foutre la merde chez les autres c'est pas grave.
Si le casier du "gratel" est bien rempli à tout juste 18 ans ça signifie que depuis marmay li déconne, où sont les parents?...s'ils sont à la Réunion...

21.Posté par boul le 10/03/2018 16:42

merci injustice française

22.Posté par Simandèf le 10/03/2018 21:03

Il faudrait pouvoir utiliser la continuité territoriale pour les criminels aussi histoire d'assainir les prisons réunionnaises.

23.Posté par DIMI le 15/03/2018 05:19

bravo le système de migration vive mon drapeau on prend les mêmes bientôt ils vont jouer aux coupeurs de route a la réunion ..... ils sont capables de faire grèves 1 mois bloquer le pays et nous a la réunion que de la gueule pire que le chien sur le bord du chemin , et la seule solution qui reste ALLO FREEDOM au secour mi gagne pi mi rode l'argent bouge z'ote gros fesse arrète pleurer . crèole pareil vieu femme rien que la dit la fé mayotte y bouge plis que z'ote , y voit l'esclavage lé pas fini le pire créole i enfonce créole solidaire merci freedom sinon aller mort ...

24.Posté par Cochise le 10/04/2018 10:41

La Réunion a bien changé tout comme la métropole , des décharges à ciel ouvert.......Grace à ces soit-disant politiques juste là pour s'enrichir....................

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >