MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-André : Pour assouvir ses pulsions sexuelles, il agresse ses filles mineures


Un quadragénaire écope de 7 ans de prison pour l'agression sexuelle de ses deux fillettes et de leur cousine. L'homme a évoqué les esprits malins s'emparant de lui et lui ôtant immédiatement la mémoire. Il n'a pas convaincu.

Par Isabelle Serre - Publié le Lundi 11 Juillet 2022 à 06:09

Saint-André : Pour assouvir ses pulsions sexuelles, il agresse ses filles mineures
Si son épouse n'est pas disposée à répondre à ses avances, Moudala C. explique au président du tribunal correctionnel de Saint-Denis qu'il quitte le domicile conjugal et rend visite à ses autres femmes. Quatre selon l'enquête de personnalité du prévenu réalisée dans le cadre des poursuites pour agression sexuelle dont il a fait l'objet.

Jugé pour avoir abusé de ses deux filles mineures et de l'une de leur jeune cousine, le quadragénaire nie tous les faits reprochés. Il fait mine de ne rien comprendre aux différents témoignages des victimes que le magistrat égrène. Tous font froid dans le dos.

C'est un complot maternel

"Quand ma tatie partait faire les courses et que je restais seule avec lui, il m'enfermait dans une chambre et me touchait. Il m'embrassait sur la bouche et me caressait le sexe" confie une des fillettes. Sa cousine raconte à son tour que, tous dans le même lit pour passer la nuit, Moudala profitait du sommeil des adultes pour commettre ses agressions. "Il me demandait d'enlever ma culotte et me pinçait la choupette. Son sexe était trop gros pour y rentrer".

Moudala enfonce le clou et face à ces déclarations considérées comme véridiques notamment parce qu'elles n'ont jamais variées durant le temps de l'enquête, il évoque un complot, un montage de la part de la mère de ses enfants.
Une des filles victimes avait d'ailleurs décrit un viol mais la juge d'instruction en charge du dossier avait conclu que les examens gynécologiques n'avaient pas corroboré cette version.

De la bombe à cafards dans la chambre des victimes

Raison pour laquelle le mis en cause, né à Koungou en 1983, n'a pas comparu devant la cour criminelle. Les faits étant correctionnalisés, il encourait 10 ans de prison.

A la barre vendredi dernier, pantalon de survêtement gris et chemise blanche froissée, il réfute alors même qu'il avait déclaré lors de ses auditions avoir demandé à son épouse d'enfermer ses filles dans leur chambre et de jeter la clé. "Pourtant, vous avez utilisé de la bombe à cafards pour forcer les enfants à ouvrir la porte et vous laisser rentrer" précise le président de l'audience alors que la salle du palais de justice de Champ-Fleuri est saisie d'effroi.

Un effroi et une peur de mourir qui ont également fait partie de la vie des victimes âgées d'environ dix ans au moment des faits, indique une des expertises psychologiques.

Soutenu dans sa démarche par son avocat, Moudala C. a évoqué les esprits qui se seraient emparés de lui et l'auraient poussé dans les méandres des pulsions sexuelles sans qu'il ne se souvienne de rien. Partant du principe qu'il s'agissait là de la vérité, Me Louis Ropars a requis la relaxe.

Quelques instants plus tôt, la représentante de la société, Cécile Hénoux, avait proposé au tribunal de prononcer la peine de 9 ans d'emprisonnement.

Les juges ont été un peu moins sévères en condamnant Moudala C. à 7 ans de prison. L'agresseur sexuel est déchu de l'autorité parentale. Son nom est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels.

 




1.Posté par ELSA le 11/07/2022 06:57

espèce TDC

2.Posté par zangoun le 11/07/2022 05:37

faut continuer fait rente domoun comme ça la réunion. mi mette ça dans un sac et mi jette la mer avec tous les autres violeurs

3.Posté par Papapio, "Pére Amor" le 11/07/2022 08:27

Franchement, j.espère qu.il va goutter...
Briser les rêves, l.innocence et illusions d.enfants, fait être le dernier des minables ...

4.Posté par Papapio, "Pére Amor" le 11/07/2022 08:28

Franchement, j.espère qu.il va goutter...

Briser les rêves, l.innocence et illusions d.enfants, fait être le dernier des minables ...

5.Posté par Choupette le 11/07/2022 09:53

" ... désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels".

Qu'est-ce qu'il en a à cirer ce moule à gaufres ; puisque les esprits le tiennent par les c.o.u.I ... .

6.Posté par MT CRISTO le 11/07/2022 11:06

L’avocat est ignoble.

7.Posté par zangief le 11/07/2022 11:28

Ben ça alors, tout ça pour soulager la prostate. Vous savez dans certaines traditions ça s'appelle de l'éducation sexuelle. Mais bon en France on n'est pas arriéré, c'est bien connu. Saint-Bruno.

8.Posté par paulux le 11/07/2022 12:36

On peut avoir quatre femmes en france?

9.Posté par Il faut condamner aussi l''''avocat pour complicité le 11/07/2022 12:48

il n'a aucune déontologie ni aucune compassion pour les enfants agressés si les faits sont avérés.
Il mérite d'etre radié de la profession.

10.Posté par Yab le 11/07/2022 20:52

2 mètres de corde et une bonne branche suffirait à lui enlever l'envie de recommencer.

11.Posté par jojo le 11/07/2022 22:02

ouais ! cet homme n'a pas "con + vaincu" ..... il est simplement "con" ... à défaut d'être "vaincu" , car il va sans doute récidiver .....

12.Posté par Tardepeu le 12/07/2022 12:17

Dans cette communauté ce jeu semble être monnaie courante. Les enfants semblent être il initiés depuis le berceau.
On dirait que les enfants commencent à comprendre que cela n'est pas normal....

13.Posté par Ysatis le 13/07/2022 15:29

Sept ans pour avoir provoqué des traumatismes certainement à vie pour ces 3 fillettes, c'est pas cher payé.
Et la honte pour son avocat !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes