MENU ZINFOS
Faits-divers

Saint-André : Il tabasse sa compagne et la dénude en pleine rue devant des enfants


Un jeune majeur comparaissait pour des faits de violences sur conjoint dans le cadre de la comparution immédiate ce lundi. Alcool, jalousie et coups, tout y est pour finir devant un tribunal, voire à Domenjod.

Par - Publié le Mardi 14 Septembre 2021 à 15:29

Saint-André : Il tabasse sa compagne et la dénude en pleine rue devant des enfants
Christopher J. a 20 ans. Cela fait sept ans qu'il est avec sa compagne. Ils avaient 13 ans lorsqu'ils se sont rencontrés. Ce lundi, il devait répondre de violences commises sur des policiers et sur sa petite amie.

Nous sommes à Saint-André au mois d'avril dernier. Il est arrêté en état d'ivresse manifeste sur la voie publique. Placé en garde à vue, il tente de mettre fin à ses jours avec la corde de son short. Les policiers, qui le surveillent grâce à la vidéo, interviennent immédiatement et s'ensuit un déferlement de violences à leur encontre. Il dira que c'était pour leur faire peur. 

Il essuie le sang avec la robe de la jeune fille qui était venue le calmer

Le 6 août, sa petite amie, qui serait son ex au moment des faits, est en stage dans un centre d'animation pour enfants. Il s'arrête devant le véhicule du nouveau copain de celle-ci. Son rival est au volant, vitre ouverte. Il lui assène deux coups de poing, ouvre la porte et poursuit avec des coups de pied.

Alors qu'il est blessé à la main, il essuie le sang avec la robe de son ex qui était venue le calmer. Il rentre ensuite dans le centre et s'en prend à l'encadrement qui essaye de s'interposer, le tout devant les enfants. Il revient ensuite vers la jeune fille et lui baisse son bustier la laissant la poitrine à l'air devant tout le monde, lui prend son téléphone de force et le met dans son slip. On passera sur les insultes qui vont avec. 

Venons-en au 11 septembre. Il est 11h30 lorsque les policiers sont alertés car un homme torse nu tape sur sa compagne. Quand ils arrivent, elle est  quasi nue, prostrée dans la cage d'escalier de son immeuble avec un t-shirt pour cacher sa poitrine. Il lui a tapé la tête contre le mur, l’a trainée au sol par les cheveux. Une scène d'une extrême violence est décrite par la présidente. Tout ça parce qu'elle a passé la soirée sans lui et qu'il veut entendre qu'elle l'a trompé. Une dispute éclate. Il menace de la séquestrer, lui prend son sac à main, urine dessus et brûle ses papiers d'identité sur la plaque chauffante. Il porte ensuite de violents coups sur la porte de la salle de bain où elle s'est réfugiée. 

Il la rattrape, lui sert la tête violemment entre les mains et la cogne contre les vitres d'une voiture

Après plusieurs menaces de mettre le feu à l'appartement, elle sort et tente de s'enfuir. Il la récupère alors qu'elle tente d'escalader le grillage de la résidence et lui arrache ses vêtements par deux fois. Il menace alors de l'attacher au lit. A la deuxième tentative, il ira jusqu'à lui mordre le sein droit ! Alors qu'elle parvient à sortir, il la rattrape, lui sert la tête violemment entre les mains et la cogne contre les vitres d'une voiture dans la rue. Voyant la scène, deux personnes s'arrêtent. Elle parvient à fuir. "J'ai rien à dire là-dessus, elle m'a agressé aussi", indique t-il au tribunal alors qu'il dira aux policiers en audition : "C'est son comportement qui me déplaît"

Interpellé, il est contrôlé avec 1,72 g/l d'alcool dans le sang puis placé en garde à vue. Les parties civiles sont unanimes : "Les policiers ne sont pas là pour se faire battre. Il les agresse alors qu'ils lui viennent en aide, c'est inadmissible. Les faits sont de plus en plus graves. Elle est très choquée d'autant que ce sont des faits qui durent, elle est terrorisée".

Même inquiétude du côté du parquet : "Le récit des faits est glaçant, c'est une scène surréaliste ! Hier, lorsque l'inspecteur me relatait les faits, je me demandais quand ça allait s'arrêter. Il y a une agressivité intense, il était en fureur car les réponses ne lui convenaient pas ! 

"Je m'attendais à pire dans les réquisitions compte tenu du dossier !"

Nous avons de la chance qu'elle ait une ITT de seulement 8 jours. Il n'a aucune once de regrets, ni de passage à l'acte ! Il n'y a aucune réflexion de sa part. Elle tente de fuir à trois reprises et d'escalader le grillage mais il continue de la poursuivre ! Je vous demande une peine de 24 mois de prison dont 8 mois assortis d'un sursis probatoire, une interdiction de contact ainsi que des obligations de soins. Je vous demande de décerner un mandat de dépôt". 
La défense, pour sa part, indique : "Je m'attendais à pire dans les réquisitions compte tenu du dossier !", avant de conclure : "mon client est addict, ce qui explique un grand nombre de choses dans son comportement. Je vous demande une peine mixte." 

Christopher J. est condamné par le tribunal à une peine de 3 ans de prison dont 1 an de sursis probatoire. Il a interdiction de contact avec son ex et son nouveau copain, des obligations de soins et de travail et se voit décerner un mandat de dépôt. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Kafrouge le 14/09/2021 15:58

C'est un être humain à qui on a à faire ?
Ce genre de personnage devrait être fichu dans un camp style de celui des Américains à Cuba, Guantanamo pour ne pas le nommer...
Quand nos politiciens comprendront, eux qui sont dans leur tour d'ivoire, que l'émotion ne devrait jamais être de leurs sentiments, du moins dans leur vie professionnelle...?
Si on veut sauver la France, il leur faudra trouver raison et surtout actions pour préserver la population de toute cette inhumanité dont certains font preuve....mais je crains que cela ne reste qu'un voeu pieux !

2.Posté par Damnatio memoriae le 14/09/2021 16:16

Nou lé fier nout péi
Nou lé capab
Nou la fé

3.Posté par Freedom fighter le 14/09/2021 17:28

Faut lui rendre la monnaie de sa pièce...
Il faut le ridiculiser avant de le jeter aux requins...

4.Posté par MôvéLang le 14/09/2021 18:29

Cela fait sept ans qu'il est avec sa compagne. Ils avaient 13 ans lorsqu'ils se sont bla bla bla bla bla bla.
Amen.
Il ne faut pas chercher plus loin, la réponse est là, ponde nouva songner.

5.Posté par Larodé le 14/09/2021 18:40

Post 1, 2 et 3 , à 13 ans, on prépare un avenir responsable, pas vivre aux crochets des ceux qui bossent.

6.Posté par Kevin le 14/09/2021 21:10

+1 post 2

7.Posté par Rajao le 15/09/2021 02:51

Envoyez à Domenjod, band na va occupe sa rondelle et croyez moi, il ressortira gentil comme tout !

8.Posté par Un samedi avec chauffeur et voiture Région....faisant les soldes... le 15/09/2021 05:55

Euh si je comprends bien, les faits se sont dérouler en 2 étapes ? Pourquoi n'a t'il pas été interpellé la première fois ????????????????? Y a t'il eu un dossier au moins ???? La police a t'elle flanchée, la justice ????? svp messieurs les journalistes aller au fond des choses ...

9.Posté par Konami le 15/09/2021 05:07

avec un prénom pareille pas étonnant !!

10.Posté par Sucré-Salé le 15/09/2021 09:12

Chronique ordinaire de la vie de racailles !

11.Posté par cafbleu le 15/09/2021 09:43

a mwin ca,

trappe son 2 graines letchi et coupe ca avec sabre canne
i calme a lu de suite

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes