Océan Indien

Saïd Larifou s'attaque à la corruption "mafieuse" aux Comores

Dimanche 26 Juin 2011 - 11:25

L'avocat Saint-Pierrois et président du parti d'opposition Ridja, Saïd Larifou, a décidé de s'attaquer de front à la corruption mafieuse qui gangrène les Comores et toucherait certains dirigeants du pays. La corruption impliquerait également le président du groupe Comoro Gulf Holding, Bashar Kiwan. Il a adressé une lettre au président du Gacod (Génération active contre la corruption et le détournement de fonds publics) une ONG basée en Suisse, explique le site Malango Actualité


Saïd Larifou s'attaque à la corruption "mafieuse" aux Comores
Saïd Larifou a décidé d'adresser une lettre au président du Gacod pour qu'une enquête soit ouverte "au niveau internationale sur la légalité et la nature des acquisitions faites à l'étranger par les dirigeants comoriens et sur les investissements réalisés aux Comores par Monsieur Bashar Kiwan et ses complices qui seront les principaux acteurs des opérations étrangères aux Comores", explique l'avocat au journal Malango Actualité.

Pour lui, la corruption "administrative et quotidienne" est passée à un type "international et mafieux". Un changement que Saïd Larifou impute à l'arrivée au pouvoir d'Ahmed Abdallah Sambi parallèlement à l'arrivée de la Comoro Gulf Holding. La montée en puissance de la corruption aux Comores s'expliquerait par la promulgation de la loi "citoyenneté économique" en 2008. Une loi qui permet aux étrangers d'acheter la nationalité comorienne. Des passeports auraient été vendus dans des pays à risque sans aucun contrôle de l'Etat comorien. A l'époque du vote de la loi, des soupçons se seraient tournés vers des membres du gouvernement, accusés d'avoir étaient corrompus par les dirigeants du groupe CGH "pour faire passer le projet de loi".

Syrie et Comores ?

Le président du groupe CGH était dans le viseur de l'ancien directeur de publication du quotidien Albalad (journal qui parait au Koweït, aux Comores, au Liban et à Mayotte), Youssouf Naswar, qui avait déposé une plainte au Koweït contre Bashar Kiwan au début du mois de juin. Une plainte visant le président de la CGH pour ses "activités floues", précise Malango, menées avec des hauts responsables syriens.

Début juin, la presse koweïtienne mettait en lumière un trafic de faux papiers mais aussi de "blanchiment d'argent" avec comme point de départ la Syrie vers d'autres pays Africains et du Moyen-Orient, notamment aux Comores. Des accusation démenties fermement par le président de la CGH. Elles porteraient atteintes à la sécurité de l'Etat koweïtien mettant également "en cause les services secrets d'un autre Etat".

Dans sa lettre au président du Gacod, Saïd Larifou se fait écho "d'un rapprochement entre les faits qui lui sont reprochés au Koweit et les investissements à perte qu’il réalise aux Comores".
.
Lu 1784 fois



1.Posté par Pas Glops le 26/06/2011 12:56

Encore un double nationalité qui utilise la généreuse mère patrie pour s'occuper de ses ambitions personnelles dans un tiers pays ! tout simplement honteux !!

2.Posté par falcucci pascal le 26/06/2011 13:21



SES BIEN CE QUE VOUS FAITE !!

PASCAL FALCUCCI

3.Posté par france margoulin le 26/06/2011 13:41

bien mais bon qu'est ce que l'on a à foutre de se qui se passe aux Comores ? On a déjà à gérer ce qui se passe chez nous ....

4.Posté par Cambronne le 26/06/2011 13:59

ferait mieux de s'employer à le faire ici plutôt que de jouer sur une double nationalité , c'est quoi ce truc ...

5.Posté par palaxsa le 26/06/2011 14:48

en quoi sa nous regarde???

6.Posté par Double Jeu le 26/06/2011 15:23

Et s'il commençait par payer les impôts qu'il doit à l'état français
Je suis d'accord avec ceux qui demandent la suppression de la double nationalité
Facile d'être français quand on est en prison aux comores et comorien quand il faut payer ses impots .

7.Posté par bertel le 26/06/2011 17:14

"1.Posté par Pas Glops le 26/06/2011 12:56
Encore un double nationalité qui utilise la généreuse mère patrie pour s'occuper de ses ambitions personnelles dans un tiers pays ! tout simplement honteux !!


Tout à fait en phase avec vous. Qu'il aille donc être un opposant dans le pays concerné.

Bertel de Vacoa

8.Posté par le congo chez tintin le 26/06/2011 19:35

Mais quand il s'agit de défendre les intérêts d'un dealer mafieux comore qui se fait descendre à Marseille...Larifou ne dénonce plus rien et encaisse des honoraires venant d'argent sale sans barguigner.

9.Posté par Kaloupillé le 26/06/2011 22:35

Il faut savoir si Saîd; LARIFOU décide si il veut etre Français ou Comoriens ?
à mon avis comme sa Femme défends très bien MAYOTTE
il ferait mieux de rester aux Comores comme c'est indépendant de l'Ile de la Réunion , il ne peut pas etre à Paris , Comores et Mayotte ZORRO est arrivé ééééééééééé
c'est une bonne Idée de s' Attaquer la Corruption Mafieuse aux Comores , Bonne Chance LARIFOU .......

10.Posté par hassan le 27/06/2011 09:08

il ferait mieux de s occuper de la corruption a la reunion. il y a du boulot.

11.Posté par Dhoulficar Abdallah le 27/07/2011 21:18

Quand on est assoiffé de pouvoir au Comores on n’hésite pas de crier au feu!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues