Océan Indien

Saïd Larifou : "La France a un devoir d'ingérence des Droits de l'Homme"

Mardi 10 Août 2010 - 16:12

Saïd Larifou : "La France a un devoir d'ingérence des Droits de l'Homme"
Me Saïd Larifou, actuellement retenu contre son gré à l'Union des Comores dit "craindre pour sa vie" mais le soutien que lui témoignent ses sympathisants, autant aux Comores qu'à la Réunion, l'aident à rester "confiant".

La situation est "ambiguë", indique Saïd Larifou. "La gendarmerie et la police ont un comportement irrationnel", précise l'avocat. L'objet de l'interdiction de quitter le territoire "n'a jamais été notifié de manière officielle", indique l'actuel leader de l'opposition au président Sambi, "le garant de l'institution et des libertés à l'Union des Comores", rappelle Saïd Larifou. Il ajoute que "la France a un devoir d'ingérence des Droits de l'Homme et les Comores ne doivent pas faire exception".

Pour l'avocat, cela ne fait aucun doute que le président Sambi retient son principal opposant pour "des raisons politiques". Il assure que cette interdiction ne se base "sur aucune décision juridique". Il est actuellement hébergé dans sa famille, au Sud de la Grande Comore. Cela fait plus de deux mois maintenant que les autorités de l'Union des Comores interdisent, sans motif valable, l'avocat franco-comorien de quitter le territoire.

"J'ai failli y passer"

Le fondateur et leader du parti le Ridja devait quitter les Comores pour rejoindre l'île de Mohéli le 6 juin dernier, lorsqu'il a été violemment agressé à l'aéroport de Moroni par des policiers et des gendarmes. Il donnait alors des conférences sur la démocratie dans l'océan Indien et voulait aller à Mohéli pour se rendre compte de la montée de la violence des opposants à l'actuel gouvernement.

Il a ensuite fait une deuxième tentative de départ deux jours plus tard, en présence du Consul de France qui s'était déplacé pour avoir "le témoignage de mes difficultés à prendre l'avion", précise l'avocat franco-comorien."J'ai failli y passer", assure-t-il. "On a tenté de m'étrangler. Quand on étrangle quelqu'un, c'est qu'on veut le tuer".

Il a tenté une troisième fois de prendre l'avion, le 16 juin dernier, en vain. "Je me suis déplacé au Parquet de Moroni mais ni le procureur général, ni le procureur de la République n'ont pu intervenir pour débloquer la situation".

Larifou souhaite une "riposte politique"

La France, tout comme la Communauté internationale, a pris position pour que "les Droits de l'Homme soient respectés". Même si sa situation ne présente pas d'issue immédiate, Saïd Larifou souhaite qu'une "riposte politique" se mette en place. "Ici aussi des voix s'élèvent. Plusieurs ministres de l'opposition et 17 partis me soutiennent. Je tiens à remercier le Collectif qui s'est mis en place à la Réunion pour me soutenir, ainsi que tous les anonymes qui me soutiennent à travers des textos".

Une délégation du collectif de soutien, composée "d'avocats et de personnes influentes", s'apprête à partir de la Réunion vers les Comores afin de ramener leur compatriote "sain et sauf".

Rappelons que l'actuel président de l'Union des Comores, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, a modifié la Constitution le 26 mai dernier afin de prolonger son mandat jusqu'à fin 2011. Un congrès parlementaire convoqué début mars 2010 a avalisé la rallonge du mandat de Sambi jusqu'à fin 2011. Une rallonge boycottée par l'opposition.
Karine Maillot
Lu 2159 fois



1.Posté par fiuman le 10/08/2010 16:17

Après ces déclarations, il ne reste plus à la France que de déclarer la guerre aux Comores, ou de trouver un autre Bob Denard et de tenter un débarquement!

2.Posté par Grosmatou le 10/08/2010 16:21

Suis-je le seul à en voir marre d'entendre parler de cet homme?

3.Posté par Français ou comorien ? le 10/08/2010 16:37

Celui là il est français quand ça l'arrange (mais pas pour payer ses impots)
Question : Est ce qu'un français peut faire de la politique à l'étranger ?

Facile de faire appel à la France dans ces conditions. Il n'avait qu'à rester ici s'il ne voulait pas de problèmes. Il a cherché, il a trouvé, qu'il se débrouille sans moi.

4.Posté par ANIN le 10/08/2010 19:10

entièrement d'accord, la France de ne devrait plus accorder la double nationalité, il y en a marre de ces gens qui mangent à tous les rateliers !!!

5.Posté par Choupette le 10/08/2010 19:10

Je ne comprends pas. Pourquoi veut-il absolument prendre l'avion ?
Qu'il se tire en kwassa-kwassa !

6.Posté par le congo chez tintin le 10/08/2010 20:03

C'est ça....et si demain il est élu aux Comores il sera le premier à cracher sur la France état colonialiste qui ne respecte pas son état souverain des Comores !


Les Comoriens doivent le garder jalousement chez eux à tous prix, les Comores ont assurément besoin de politiciens de cet acabit pour sortir du fénoir !

7.Posté par condor le 10/08/2010 20:14

quand on est petit dans la vie et au barreau on cherche une tribune facile dans son pays.

cette fois SAMBI lui donne une leçon , il reviendra à la Réunion faire son malin bientot
j'espere que nous lui accorderons que le mépris

8.Posté par La ri fou le 10/08/2010 21:40


Pourquoi veut il quitter les Comores ?
Il n’est pas bien chez lui ?
Il veut être le président des Comoriens ?
Ben, sa place est auprès de ses compatriotes et non à la Réunion.

9.Posté par Une citoyenne scandalisée le 11/08/2010 00:06

C'est ça l'Ile, exemple mondial de la Tolérance? c'est ça la Terre aux multiples ethnies qui vivent harmonieusement côte à côte? j'hallucine en lisant ces commentaires !
Plus le temps passe, plus le débat devient de plus en plus "petit", "honteux", "scandaleux" et "ignoble". Il y en a beaucoup apparemment qui ne connaissent pas l'Histoire, ni le Droit, ni la Morale, ni "l'Humanisme"....
Nous sommes en Démocratie, je respecte les opinions différentes des miennes; mais, lorsqu'il s'agit de "vie ou de mort", et des droits fondamentaux, il y a une certaine limite...
"L'ignorance est la cause de tous les Maux" de Tahar Ben Jelloun


10.Posté par Toukontfé le 11/08/2010 00:10

"Huguette BELLO va écrire au Président de la République pour Saîd LARIFOU", si elle écrit comme elle gère Saint-Paul ,il n' est pas prêt de voir la côte de la Réunion lo Saïd.

La grande politique de changement d' Huguette au de-là qu'elle fait venir tous ses amis de saint-pierre, du port, de la possession, de saint-benoit , de saint-andrée prendre des places de responsabilité dans notre mairie, au delà de faire de la magie de tranformer des maitresses en secretaires, au delà de faire une politique de "PISTON" des familles au sein des adjoints etc...(je reviendrai plus tard la dessus)le grand changement, c'est de faire l'inverse de circulation et changer de direction dann Saint-Paul, ce qu'avait mis en place Bénard auparavant.

Si dans sa lettre , elle produit la même motivation comme sa grande trouvaille de develloppement de circulation sur Saint-Paul ,il y a de bonne chance que lo LARIFOU VA SE TROUVER EN CHINE.

Ce sera bon débarras, là-bas le droit de l'homme, la chine s'assoit dessus.

lo bann soutien : Huguette BELLO, Samuel MOUEN, LE PARTI COMMUNISTE plus on est fou plus on rit (ça m'a démangé, je voulais le faire) en tout cas tant mieux? avec eux, il est pas prêt de sortir de son pays .
Au fait, si il est commorien, pourquoi il veut qu'on le sorte de son pays ? C'est bizarre.
D'habitude quand 'on veut le bien être de ses concitoyens on reste auprès d'eux, c'est bizarre comme attitude,
ah oui, ON EST REUNIONNAIS QUAND ça ARRANGE, mais il a piqué la dévise des communautés d'ici. OH OH OH LARIFOU ça ne va pas là si tu continues tu vas payer le droit de dévise aux ethnies.
"je suis Réunionnais quand cela m'arrange"
eh bien je n' me suis pas trompé alors, sur toutes les communautés qui se trouvent ici. BRAVO ! BELLE MENTALITé.

11.Posté par toukontfé le 11/08/2010 01:44

une citoyenne scandalisée

PUTAIN ! QUEL INCULTURE sur notre pays !
PUTAIN ! quel préjugé sur notre manière vivre, sur notre culture !
Qui vous a inculqué qu'à la Réunion que nous sommes multi-ethniques.
Où vous voyez des ethnies vous ?
Nous savions même pas qu'est-ce que c'est la tolérance, et vous répétez comme des perroquets que nous sommes tolérants.
Nous n'avons jamais été tolérants, il y a des gens qui sont arrivés ici sans connaître notre manière de vivre , nous a mis dans la tête voire dans le cerveau que nous sommes un peuple tolérant, ce que nous avions jamais été.
C'est maintenant que j'apprends que nous sommes tolérants.
Et contrairement à ce que vous dites, nous serons par la FORCE un peuple tolérant. Trés bientôt.

Avant d'être une citoyenne scandalisée, il faut quand même aller apprendre notre culture , sur quel socle nous nous sommes formés pour construire cette identité créole mais ne pas construire notre identité de ce que vous étiquetez car n'oublie pas que nous sommes un pays colonisé et stardisé c'est à dire vernissé et brillant en plus.
Et n'oubliez pas que vous brillé avec nous sans chercher à comprendre.

Pour finir d'ailleurs, je ne comprends pas trops le scandale, ce monsieur est commorien, il veut aider son peuple à acquérir la "démocratie commorienne", il n'est pas prisonnier, il est libre, il est au lieu même de faire sa campagne dans son pays.Je vois très mal un homme politique français faire sa campagne éléctorale en AFRIQUE.
C'est pour cela qu'on lui conseille d'y rester.

12.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 11/08/2010 07:55

Saïd Larifou : "La France a un devoir d'ingérence des Droits de l'Homme"... Faut être gonflé...
Le même qui faisais son chiffre d'affaire sur le Massacre Judiciaire des Pères, comme ses collègues.... et qui en appelle soudain AUX DROITS DE L'HOMME, mais pour lui même, seulement...

Les luttes Fratricides pour le Pouvoir et l'argent, qui tournent mal, devraient être pris en compte par les mêmes dont vous vous servez a longueur d'année ?! Non mais vous débloquez M'sieu Larifou....

SOUVENEZ VOUS, c'est pas si lointain...
Nous sommes plus d'un a nous être fait massacrer "utile" devant vous, sous votre indifférence. et vous continuer d'en appeler les Hommes et surtout les Pères a votre aide ? ! ...
Dites, c'était quand la dernière fois que vous avez manifesté pour la réévaluation de l'aide juridictionnelle ? y'avait quand même moins de risque à prendre le FRIC là non ?!..
et ça rapportait déjà beaucoup non ?!...
et si vous demandiez a vos collègues de vous aider !...
Mais si, souvenez vous, voulez vous les Noms y compris de ceux qui travaillent en Famille ?

"Les Politiquement corrects" nouveaux affranchis n'oseront surement pas vous le dire (y'a des intérêts personnels lourds en jeux), mais seront bien content que je le fasse pour leur trouille...
******************************************

Que Huguette BELLO veuille vous aider ne nous surprend pas plus que ça, il faut dire que vous partagez a peu près les mêmes préoccupations, intérêts et MORALE PARITAIRE INTÈGRE, et surement les mêmes dossiers clés de POUVOIR...
Ca, ça interpelle, forcement, tandis que les Enfants OTAGES des pouponnières, n'ont pas de dossiers ni de carte d'électeur, n'est ce pas Mme BELLO ?!... Vous allez encore nous répondre que vous "avez le plus grand respect pour votre Mari" ?
a condition s'efface devant votre MONOPOLE !
*******************************************

Les 90% d'Enfants et de Pères qui ne vous remercient surtout pas, agitent la corde judiciaire de leur coup, pour saluer votre déontologie corporatiste privilégiée, jamais rassasiée....
Dites, vous avez pas mal au coeur au moins, non, par se que je m'en voudrais... Vraiment...

13.Posté par Mokentole le 11/08/2010 08:42

Au moindre fait, certains bandissent leur identité culturelle come un drapeau vengeur. TOUKONTFE, la Réunion a choisi et choisit toujours et encore son appartenance française. Elle ADOPTE donc ses valeurs, même si celles-ci sont bafouées régulièrement. Si vous vous dite INTOLERANT, il vous faut envisager de quitter la Réunion et sa culture... Grande Comore peut-être ? Peut-être vous serait il bénéfique de quitter notre île pour passer quelques années en France, en Europe ou ailleurs, et comprendre certaines choses, notamment que la vie d'aujourd'hui et de demain ne se suffit pas de l'identité culturelle, quelle qu'elle soit. Vous parlez de colonisation, je vous réponds immobilisme et il serait plus que temps que nous laissions le passé là où il est pour nous tourner vers l'avenir. Il en va de l'avenir de nos marmailles. Bien sûr, cela n'empêche pas de savoir d'où on vient, mais l'important c'est de savoir où on va. En plus, vous parlez d'identité créole... manifestement, vous voyez les Réunionnais par votre prisme déformant !
Pour les autres commentaires idiots et racistes, je pense qu'il est inutile de polémiquer. Chaque société compte son lot d'aigris, de racistes, etc. qui réclamenrt de l'aide quand ils en ont besoin et crient à l'assassin dès que quelqu'un d'autre est en difficulté. Espérons qu'il y ait une justice qui leur règle leurs comptes (très en débit !) ici ou dans l'au dela...

14.Posté par le zoreille le 11/08/2010 09:11

La France doit faire de l'ingérence des droits de l'homme!!!SI la France le faisait alors nous serions en conflit avec les 9 dixième de la terre car même chez nous ,nous ne sommes pas irréprochables.Mr Larifou prend ses rêves pour des réalités,il veut semer la zizanie aux Comores alors qu'il assume et laisse la France tranquille.De plus Mr ne comprend pas qu'on lui fasse des ennuis!Il est gonflé,dans certains pays il serait au cachot pour longtemps.Si un jour il est président des Comores,ce dont je doute et que la France vient s'occuper de ce qui se passe chez lui,je ne pense pas qu'il apprécie beraucoup.

15.Posté par une citoyenne en droit d etre scandalisee le 11/08/2010 11:10

Toutkontfe

Je ne suis pas responsable de votre crise identitaire, ni monsieur Larifou

16.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 11/08/2010 11:16

Selon une dépêche de l’agence comorienne KZKpresse, Saïd Larifou "vient d’engager une procédure d’assignation devant le tribunal de grande instance de Paris contre l’Etat comorien", il réclame un million d’euros pour "provision sur le préjudice".... de quoi pas perdre le Nord...

"L’avocat au barreau de Saint-Pierre qui fait maintenant l’objet depuis deux mois d’une interdiction de sortie du territoire des Comores"..

EN FAIT, VOUS VOUS RETROUVEZ DANS LA MÊME SITUATION QUE NOS ENFANTS QUOI...
MAIS EUX Y SONT DEPUIS 10 ans, 15ans... Alors, y'a encore de la marge avant de s'émouvoir...

17.Posté par Polémique victor le 11/08/2010 11:35

Ya pas de doute...Toukontfé est super calé en intolérance....
Quant à ce Larifou......tout à fait d'accord.....qu'il fasse son travail de politique chez lui.....au pays des droits de l'homme Comorien....

18.Posté par fiuman le 11/08/2010 11:46

Les séides de Said peuvent toujours aller manifester aux Comores s'ils sont couillus.
la vraie néo colonisation est le fait des ces associations pseudo humanitaires qui veulent rendre les gens heureux malgré eux?
J'ai en mémoire une association en Malgachie où, le directeur Tordo (ex joueur de l'équipe de france de rugby) se propose de créer une école "genre le centaure de la réunion" et qui a sélectionné et envoyé en France 3 malgaches pour qu'ils deviennent les futurs formateurs de cette école, que pensez-vous que ces 3 jeunes malgaches une fois formés vont se dépêcher de faire :
Pour certains : ouvrir un restaurant en malgachie
pour les autres trouver du travail en France.
J'oubliais de préciser que cette école sera aménagée dans les murs d'une ancienne plantation de café tenue à l'époque par des réunionnais dépossédés de leur bien en 1970.



19.Posté par ah ! l'anonymat! qu'est ce que l'on se sent bien sous son co le 11/08/2010 19:36

Apparemment, je remarque que sous couver d'anonymat, certains attaquent l'avocat Me Larifou, car il a dû être l'avocat de la partie adversaire...ça ne leur a sans doute pas plu. A-priori, sur le net, tous les coups sont permis...bien sûr, sous couvert d'anonymat. C 'est trop facile. (revanche des capricieux déçus?)
Je rappelle qu'un avocat exerce sa profession d'avocat comme n'importe quelle personne en activité.

20.Posté par LA VRAI JUSTICE ENFIN !!!! le 11/08/2010 21:04

Voilà c'est fait , LARIFOU qui à participé activement et vicieusement aux massacres des pères se voit appliquer la justice divine.

Il se permettait tout et fait partie de la mafia locale en autre du domaine familial de l'Ile .

L' argent ,toujours l'argent et à n'importe quel prix, au détriment de l'être humain.

- rendez vous à 8h30.Il se pointe à 15h30 salle d'attente pleine à craquer sans s'excuser.
- rendez vous au JAF, il ne vient pas sans s'excuser.(plusieurs fois)
- il veut négocier avec la partie adverse en circuit parralèle en dehors de la justice
- notes de frais.A peine un quart de le totalité des factures malgré de nombreuses demandes.
- audience "on reporte il propose au magistrat" une fois ,deux fois, dix fois,etc........
- un huissier entreprend une procédure illégale, il ne bouge pas autoprotection oblige..

etc...etc....

J'espère que la France et la République ne va pas aider ce malfrat de premier ordre.

Le ménage des ripoux a commencé ,d'autres vont suivre...dans d'autres domaines..

Les avocats honnêtes,intègres,professionnels ne se reconaitront pas dans cette description.

Ce sont eux l'avenir de la Réunion..

21.Posté par Joseph, le 11/08/2010 22:10

Pourquoi la censure de mon post, monsieur Dupuis ? je pense que j'ai sans doute oublié d'y inscrire des insultes racistes, là vous auriez sans doute préféré ? Regardez la plupart des posts sont dans cette page constellés d'insultes sans fondement. Mais sans doute est-ce moins dangereux envers l'ordre établi que ce que je dis. Donner des pistes percutantes vous dérange davantage que de laisser des crétins déballer des bêtises tellement énormes qu'elles ne sont ni crédibles donc inoffensives pour la géo-politique locale. Aurai-je bientôt devant ma porte des gros bras pour avoir dit ce qui avait trop de poids ?

Regardez ce que vous laissez passer comme posts racistes et insultants, concernant même la vie professionnelle de cet homme (post 20) qui tombe sous les coup de la diffamation et mon post que vous avez censuré pour des raisons politiques, car je touche des points sensibles. Je souhaite qu'à son retour Mr Larifou attaque en diffamation et injures publiques ceux que vous autorisez sans état d' âme à salir l'honneur d'une personne.

Dites les choses clairement, monsieur Dupuis ! travaillez vous pour des intérêts non avouables, ou êtes vous sous le contrôle de "gens de l'ombre", pour ne pas dire des choses plus précises ?

Merci, si vous me censurez encore, de me répondre en privé sur ces points. Je connais des personnes bien en vue et en responsabilité qui ont chez eux du matériel très sophistiqué d'écoutes et travaillent en sous main pour une officine de l'ombre. Est-ce votre cas ou bien êtes vous un journaliste irréprochablement "indépendant ? Prouvez le moi et convainquez moi. Sinon je saurai désormais où ne pas me fourvoyer et en avertirai les gens qui pourraient encore nourrir un peu de naïveté envers une certaine presse. Troisième pouvoir, quand tu crois nous tenir !

22.Posté par Zulu5 le 13/08/2010 14:35

Oui Saïd Larifou est un opposant sérieux au pouvoir en place, voilà pourquoi il est traqué, menacé rappelant singulièrement une pratique de l'ex " rideau de fer" dans un passé récent. La règle dans cette ile est bouche cousue, le bâton ou le cercueil. Cet anjouanais franco-comorien, donc pro français, est un atout pour la France, même s'il en joue de cette subtilité, ne soyons pas dupes. Nous pourrions discuté à l'envi du bien fondé de la double nationalité, mais c'est un fait. Peut être devrions nous, dans un avenir prochain, en revoir les modalités et modifier les textes?
La majorité anjouanaise souhaite un rapprochement, sans rattachement avec la France. Le pouvoir actuel ne l'entend pas ainsi, obscurantiste, affameur, répresseur, déni constitutionnel qui aboutit au non respect de la règle de l'alternance de l'Union. Ce pouvoir ne respecte pas les décisions internationales, désinforme, caricature, fomente avec le grand frère de Grande Comore, pour le rapatriement, le retour de Mayotte au sein de l'Union. Il semble nié la souveraineté des mahorais qui ont opté majoritairement pour la France, défiant par là même le pouvoir français, qui n'est pas sans danger pour lui. Tant que c'est de la gesticulation..... sans conséquence.
La Côte d'Ivoire s'y est frottée, on en connait les résultats, désavouée par le Conseil de sécurité. Elle est à jamais éloignée de la France par les exactions, tuant sciemment des militaires français, viols et autres agissements commis lors de ces émeutes. Ces jeunes patriotes, à l'exemple des tontons macoutes, protégés par la présidence, semaient la terreur. Même D.de Villepin avait été chahuté lors de sa visite, cherchant visiblement et inconsidérément un clash. Dommage, car c'est un beau pays, j'y avais séjourné en tant que militaire...à l'époque d'Houphouet B. Un grand homme par son intelligence politique.

L'opposition anjouanaise en exil, Marseille ou Réunion, est inaudible, cacophonique et manque sérieusement de crédibilité. Il n'y a pas, réellement de leader charismatique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues