Zot Zinfos

Sacrifice de la filière aquacole : que fait la Mairie de l’Etang-Salé ?

Jeudi 6 Février 2014 - 09:40

Sacrifice de la filière aquacole : que fait la Mairie de l’Etang-Salé ?
Alors que toute la filière est en danger, David Sitalapresad s’est rendu, encore une fois, auprès de la ferme d’aquaculture « AQUAGOL » à l’EtangSalé pour leur apporter son soutien et recueillir leur vision sur l’avenir de la filière.

En effet, une des deux fermes d’aquaculture de l’Etang-Salé est sous la menace d’une expulsion en voie d’exécution. La faute à qui ? Quelle volonté politique se cache derrière cela ?

Aujourd’hui, du fait d’une décision de justice défavorable, La Région a tout loisir de faire appel à la force publique pour arriver à ses fins dans le dossier spécifique de la ferme « Aquagol » de l’Etang-Salé.

Un avis d’expulsion par la force publique qui semble être caduque : en pleine période cyclonique, du fait de l'existence d'une habitation principale sur le site et d'un redressement judiciaire en cours ! C’est ici clairement un choix politique ! 

La commune est de mèche avec la Région pour édifier un Musée de l’Eau sur le site qui accueille pour le moment « Aquagol ».

C’est toute une filière qui est remise en cause, faute d’approvisionnement suffisant en alevins de la part de l’ARDA (Agence Réunionnaise de Développement de l’Aquaculture « mère » porteuse de la filière). Depuis 2007, des dysfonctionnements, internes à l'ARDA, l’empêchent de remplir sa mission première et vitale pour la filière aquacole Réunionnaise à savoir : la fourniture d’alevins de qualité aux producteurs, qui vendent une grande partie de leurs produits aux grandes surfaces locales et à l’export. Le dossier est complexe et très opaque entre l’ARDA, la Région et les autres subventions publiques qui alimentent la filière. Comment dès lors peut-on arriver à une telle situation de mise en danger de toute une filière et des nombreux emplois qui en dépendent ? Une première bataille a été gagnée par ces professionnels d’aquaculture, ce 4 février, en obtenant la démission du Directeur de l’ARDA.

Une solution d’urgence a été proposée par la ferme « Aquagol », qui, faute d’activité sur son site a plusieurs milliers d’alevins disponibles : vendre à l’ARDA entre 15 et 20000 alevins afin de les mettre à disposition aux autres fermes d’aquacultures.

Pourquoi sacrifier toute une filière au profit de la création d’un musée qui coûtera la « modique » somme de 12 millions d’euros ? Où est le bon sens dans ce dossier ? N’y a-t-il pas d’autres enjeux sous cette affaire ? Pourquoi la Mairie de l’EtangSalé ne fait rien pour soutenir cette activité ?

Après discussion avec les acteurs de la filière, mais aussi des échanges avec l’ensemble de mon équipe depuis plusieurs mois, un certain nombre de questions restent en suspend : a-t-on cherché ici l’intérêt général ? N’y a-t-il pas des solutions plus cohérentes en termes de pérennisation des emplois existants, de développement d’une activité touristiques et de loisirs, et de sauvegarde du patrimoine ? Nous avons étudié les hypothèses de travail.

En effet, les politiques, dans ce dossier, ont oublié que l’une des missions de l’ARDA est la réalisation d’actions de valorisation pédagogique du contenu scientifique développé par ses équipes de recherche auprès des plus jeunes, avec une mise à disposition des bassins de pisciculture (les fermes d’aquaculture) pour des circuits pédagogiques.

Ainsi donc, avec un peu de bon sens et de volonté politique, une combinaison entre l’activité commerciale de ces exploitants, leur savoir faire et leurs compétences, il semble que le développement d'une activité pédagogique au profit des scolaires et touristes seraient un choix bénéfique pour la filière ! Nous pourrions utiliser une partie infime des 12 millions d’euros pour relancer cette activité sur l’Etang-salé et les autres sites d’aquaculture à la Réunion.

Cela permettrait de sauvegarder les emplois existants, d’en créer de nouveaux en développant l’activité de découverte du site et de « pêche loisir ». De nombreuses familles de l’Etang-Salé et des communes voisines que nous avons interrogées, seraient intéressées par la mise en place d’une telle activité. La pêche, c’est une grande histoire avec la population de l’EtangSalé, mais aussi celle des communes avoisinantes. Est-il nécessaire de rappeler qu’à l’origine l’Etang-salé les Bains était un village de pêcheur ? Ces derniers temps, avec la pollution de l’Etang et celle du lagon, pratiquer ce genre d’activité est devenu impossible. Les familles et autres pratiquants méconnaissent les activités proposées par cette ferme : venir s’adonner à un loisir familial que peut-être la pêche, perpétuer leur activité traditionnelle favorite de manière différente mais tout aussi plaisante. On se rappelle combien la pêche à la truite attirait beaucoup de personnes le weekend.

D’autant plus que le site de la ferme « Aquagol » est devenu un refuge pour diverses espèces d’oiseaux sauvages (butors, canards sauvages et poules
d’eau entre autres).

Aussi, l’ARDA est un site prisé des piqueniqueurs qui ne disposent pas de sanitaires publiques. Dans notre programme, nous voulons équiper chaque site touristique de la commune de toilettes publiques et de points d’eau.

Nous avons des atouts pour nous orienter vers l'écotourisme, au même titre que d'autres, avec un environnement unique et très riche. Pourquoi ne pas les utiliser ? Je le répète, un soutien au développement de cette activité permettrait des créations d’emplois dans notre bassin qui est fortement touché par le chômage !

Enfin, participer à la sauvegarde de cette filière, serait un signal fort envoyé aux entrepreneurs désireux de s’installer sur notre commune. Nous devons redonner un élan à l’attractivité économique de notre commune. Il y a trop d’entreprises qui ferment sur notre territoire. Mais comment pourrait-il
en être autrement ? Voyez vous-même, on fait venir un chef d’entreprise sur un territoire. Celui-ci investit de manière conséquente dans cette structure ! Et
maintenant, on lui dit « dégagez ! On a plus besoin de vous ! » Et cela sans aucun consensus possible. C’est inacceptable ! Encore une fois, le Maire de l’Etang-Salé s’illustre par son manque de clairvoyance et de dynamisme ! Encore une fois, il est le « liquidateur » de l’activité économique sur notre territoire ! Encore une fois, l’Etang-Salé « y avance pas, y recule » ! C’est la Région qui commande et lui garde le doigt sur la couture du pantalon !

Il faut changer cela ! Il faut un nouvel élan à la commune de l’Etang-Salé ! Il faut une alternative inovante ! Ma vision du Maire « Chef d’orchestre » s’applique à cette situation ! Nous devons travailler sur des solutions afin de relancer cette filière de manière dynamique, intelligente, et attractive. Je m’engage donc avec mon équipe à relancer cette filière et à soutenir le développement d’activités connexes afin de sauvegarder les emplois menacés et de « met en lèr » nout ban tradision.

David Sitalapresad, candidat aux élections municipales et communautaires 2014 sur l’Étang-Salé
Lu 608 fois




1.Posté par INVESTIGATION. le 06/02/2014 10:08

la maniére dont a été géré L'ARDA avec les subventions publiques a de quoi interpeller les instances qui s'occupent de la gestion de nos deniers.??. a qui profitera un musée des eaux opaques a L'ETANG-SALE , projet tant vanté par les administrateurs de cette commune.!

2.Posté par CAC 40... le 06/02/2014 10:36

il est vitale pour la population qu'une apposition s'installe sur cette commune avant que LACOUTURE ruine et dilapide tout le patrimoine de cette commune.....

3.Posté par fiertéréunionnaise le 06/02/2014 13:46

la vile n'a aucun rapport avec cette entité régionale. si vous prétendez à un poste d'élu, faut déjà connaitre ses dossiers. Ca devient n'importe quoi là. la commune n'est meme pas actionnaire, vous faites pitié les gars. le maire ne peut pas intervenir dans un dossier qui ne le concerne pas, c'est comme si nassimah dindar intervenait dans les affaires communales car c'est sur le département. Vous débarquez d'où lol

mon dieu seigneur on est pas sauvé avec des candidats pareils lol

4.Posté par Zorba le 06/02/2014 14:20

Il faut croire qu'un maire, en plus de s'occuper des affaires de ses administrés, doive gérer tout ce qui dépend des autres collectivités. Pas sorti de l'auberge. A la mascarade SITALAPRESAD (dit SITA) je préfère la lecture du Quotidien du o6/02/14 :" Une commune qui se développe".

5.Posté par CATASTROPHE ECOLOGIQUE ..??? le 06/02/2014 14:45

ARDA et musée de l'eau , un dossier explosif.. qui a promis quoi? il faut que la population soit plus éclairée concernant ce fiasco présent et a venir sur cette commune..?

6.Posté par @3 le 06/02/2014 14:54

la municipalité intervient seulement et seulement quand ça l'arrange..ARDA et futur musée de l'eau sont indissociable REGION et COMMUNE sont responsables.!

7.Posté par BANDE ORGANISEE. le 06/02/2014 15:16

tient encore un gros probléme de subventions mal gérés sur l’étang-sale, a qui profite ce crime?

8.Posté par fiertéréunionnaise le 06/02/2014 16:09

l'amateurisme politique dans toute sa splendeur, l'opposition a encore du boulot avant de devenir crédible ! le meulée de l'eau est un musée régional bâti sur un terrain de la Région où est la commune dans tout cela ? ah oui sur les courriers on doit mettre un code postal, mais la poste alors est elle impliquée ? quelle bande de pieds nickelés lol

9.Posté par eveilcitoyen974 le 06/02/2014 16:18

Le 17 décembre 2013, Eveil citoyen 974 a interpelé le président, M. Didier Robert, suite à l’expulsion imminente de notre adhérent René brigaudet (lettre ci-dessous)

10.Posté par CONSTAT D''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 06/02/2014 16:33

remarque non négligeable a chaque fois que ZORBA intervient pour soutirer ce maire ou ces copains coquins c'est sûre qu'il y a une couille dans cette nébuleuse ARDA and CO...

11.Posté par MUSEE EN EAUX TROUBLES.. le 06/02/2014 16:47

le 16 janvier 2011sur ZINFOS 97.4 branle bas de combat sur ce dossier ARDA et musée tout ce petit monde réuni REGION , commune bras dessus dessous mais que s'est il passé entre temps.,,,?

12.Posté par Zorba le 06/02/2014 17:21

@ post 10 de 16:33 (CONSTAT D???)
Je ne soutire personne mon pauvre Monsieur! Mais faut pas jouer au margoulin et chercher à nous vendre la marchandise SITALAPRESAD. Son gourou (TR) nous a vendu HOLLANDE : nous en sommes où maintenant? Je connais très peu Etang-Salé et l'ARDA, mais au moment où M. BRIGAUDET s'installe pour faire de l'aquaculture, il est en bon terme avec BOSC, sinon il aurait fait autre chose que de l'aquaculture. Lors de visites scolaires, je les ai vus comme larrons en foire et on ne visitait pas l'ARDA sans visiter les installations de M. BRIGAUDET. L'idée de musée découle d'ailleurs de ces visites puisque M. BOSC se rend compte de la difficulté d'accueillir autant de visiteurs d'où cette idée de musée dédié. Après, lorsqu'on a des difficultés, il n'y a plus d'amis et tous les coups sont permis pour garder la tête hors de l'eau. On arrive même à mordre la main qui vous a aidé. Et le reste c'est de la politique politicienne.

13.Posté par @ 12 le 07/02/2014 09:57

vos êtes tres fort pour faire de la diversion.., mais pour combien de temps encore,??.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >