MENU ZINFOS
Publireportage

SYDNE : C’est parti pour l’économie circulaire, la création de valeur et d’emplois


[Publireportage] Le SYDNE, Syndicat Intercommunal de Traitement des Déchets du Nord et de l’Est est en charge depuis 2015 du service public de Traitement des Déchets Ménagers et Assimilés pour le compte des usagers du territoire nord-est de La Réunion. Il développe actuellement les futures filières de traitement des déchets en visant à mettre en œuvre à courte échéance une stratégie de traitement multi filières des déchets qui soit pérenne et durable. Une véritable économie circulaire, créatrice d’emplois et de valeur.

Par Zinfos974 - Publié le Jeudi 21 Novembre 2019 à 09:06 | Lu 2062 fois

Une volonté d’en finir avec le tout enfouissement

Les objectifs du SYDNE sont clairs et visent à sortir du mode de traitement actuel par « tout enfouissement », obsolète et sans valorisation, et contribuer au MIX énergétique de La Réunion par la valorisation de nos déchets. Le contexte actuel encourage clairement à un changement de pratique. Jusqu’à présent principalement basé sur un traitement par « tout enfouissement » (mise en décharge des Ordures Ménagères Résiduelles et des Encombrants), notre mode de gestion des déchets va évoluer très prochainement, dès 2020.


Une nouvelle vision du traitement des déchets ménagers : réemploi et recyclage

Cette nouvelle vision du traitement des déchets ménagers permettra de respecter les enjeux hiérarchisés de développement durable de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte.

Le réemploi et le recyclage des déchets est la priorité. Il s’agit d’assurer une valorisation matière et énergétique des déchets valorisables, et d’enfin éliminer les déchets ultimes non valorisables, par enfouissement.

Cette conception portée par le SYDNE permettra également de maitriser les coûts de la nouvelle stratégie de traitement de déchets, qui sont portés par l’usager final. Le contexte fiscal va dans le sens de cet abandon du tout enfouissement et passe par de la valorisation.

En effet, la TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) relative au stockage des déchets connaitra une augmentation très importante : actuellement de 18 €/t pour le SYDNE, elle pourrait évoluer jusqu’à 48,75 €/t en 2025 (+37%/an) avec l'abattement Dom de 25%. A contrario, la valorisation électrique des déchets à la Réunion prévoit une exonération de TGAP.




Un enjeu de continuité de service public

La stratégie du SYDNE repose également sur la nécessité absolue d’assurer la continuité du service public du traitement des déchets ménagers.

L’exutoire actuel d’enfouissement des déchets utilisé par le SYDNE (l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux de Sainte-Suzanne) arrivera prochainement à saturation, vers fin 2020 voire au mieux le début de l’année 2021, soit dans moins de 2 ans. Le territoire serait alors exposé à un risque sanitaire en cas de rupture de service.

Sous réserve du respect des échéances calendaires de la stratégie du SYDNE, la durée de vie de cet exutoire devrait pouvoir être prolongée jusque mi 2023, ce qui permettra d’assurer la continuité du service public entre le mode de gestion actuel et les projets du SYDNE.

Et des emplois

LE CVMF  ( Centre de Valorisation Multi Filières) construit par Inovest ( qui produira environ 70 000 tonnes par an de combustibles de récupération ou CSR), est dans sa phase de construction, le chantier majeur de l'île de La Réunion, le plus grand de 2019. Plus de 200 ouvriers sont mobilisés sur le projet. Une quinzaine d'entreprises interviennent au total. Ce sont ainsi 80 millions d'euros qui ont été investis.

En phase d'exploitation le CVMF assurera l'emploi direct de plus de 35 personnes, sans compter plus d'une centaine d'emplois indirects sur le bassin Nord Est de l'île.

Ce projet globalement consiste à prioriser et miser sur l’emploi pour lutter contre le chômage à la Réunion et toute forme d’exclusion à l’activité professionnelle.

Cette innovation sociale basée sur l'humain vise donc clairement en matière de recrutement à favoriser les initiatives portées par les structures d'insertion ou les entrepreneurs locaux. L'ambition affichée est d’orienter plus de 50% des recrutements via des dispositifs d’insertion.

 


Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes