MENU ZINFOS
Société

SNES-FSU Réunion: "Pas de reprise sans garanties sanitaires" le 14 mai


Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 27 Avril 2020 à 08:30 | Lu 1205 fois

Photo d'archives
Photo d'archives
"Une telle désorganisation n’est pas à la hauteur des enjeux sanitaires et pédagogiques liés à la réouverture des établissements scolaires". Le Snes-FSU ne cache pas son inquiétude et son incompréhension sur la rentrée scolaire annoncée le 14 mai prochain dans l'île. Le syndicat enseignant regrette que le rectorat soit incapable à ce jour "de présenter un plan garantissant la sécurité et la santé de tous". "Le SNES-FSU Réunion exigera que les collèges, lycées, CIO ne soient pas ouverts et se mobilisera aux côtés des personnels pour faire valoir leurs droits individuels et collectifs", prévient-il.
 
Le Président de la République a annoncé le début du déconfinement à partir du lundi 11 mai 2020 avec reprise des cours le jeudi 14 mai pour La Réunion.

La dernière semaine a une nouvelle fois été marquée par la multiplication d’annonces contradictoires sur la réouverture des établissements scolaires. Une véritable cacophonie gouvernementale inacceptable et qui ne rassure personne. Une telle désorganisation n’est pas à la hauteur des enjeux sanitaires et pédagogiques liés à la réouverture des établissements scolaires. Nous ne reviendrons pas ici sur le cynisme du Ministère qui, après avoir contribué pendant des années à la dégradation de nos conditions de travail, des conditions d’études des élèves (suppressions de postes, réductions horaires...) et à creuser les inégalités, prend prétexte de ces inégalités pour annoncer une reprise des cours.

Finalement, et après des "couacs" de communication, cette reprise se ferait sur la base du volontariat des élèves. L’école ne serait-elle plus obligatoire ou est-ce une façon de se défausser de ses responsabilités ? Le conseil scientifique, qui, dans sa note du 20 avril, préconisait une fermeture des établissements scolaires jusqu’à la prochaine rentrée, "a pris acte de la décision politique de réouverture prudente et progressive des établissements scolaires à partir du 11 mai prenant en compte les enjeux sanitaires mais aussi sociétaux et économiques" dans sa dernière note (24 avril).

Celle-ci n’est pas la validation scientifique d’une décision politique qui est une erreur sanitaire, elle vise à donner des pistes pour limiter les conséquences désastreuses de cette décision qui touchera non seulement l’ensemble de la communauté éducative (élèves, familles, personnels...) mais aussi la société tout entière. Le conseil rappelle, en préambule, qu’ "il incombe aux autorités de s’assurer que les mesures sanitaires détaillées [dans la note] soient opérationnelles au moment de l’ouverture de chaque établissement scolaire et d’assurer la coordination entre l’éducation nationale et les autres acteurs intervenant en milieu scolaire (mairies, conseils départementaux, conseils régionaux...)". Le retour dans les établissements scolaires des élèves et des personnels doit se faire dans le respect des précautions sanitaires nécessaires à la santé de tous.

La note du conseil scientifique préconise, entre autres choses, que : Les rentrées et sorties soient échelonnées afin que les élèves d’un même niveau ne croisent pas les élèves d’un autre niveau. Chaque élève et chaque membre du personnel des établissements scolaires [puissent] être en mesure de procéder à un lavage des mains [régulier] Un bionettoyage de l’établissement (salles de classe mais aussi parties communes) en insistant sur les zones fréquemment touchées (poignées de porte, interrupteurs par exemple) [soit] réalisé plusieurs fois par jour avec les produits adéquats La règle de distanciation [physique] soit respectée dans tout l’établissement scolaire (salle de classe, couloir, escalier, réfectoire ....).

Dans cette note, d’autres points sont abordés sur les conditions sanitaires de reprise (port du masque, transports scolaires, internats...) et nous ne pouvons que nous inquiéter de leur réalisation effective dans notre académie quand on connaît l’état du bâti scolaire et les délais imposés.

Pour le SNES-FSU Réunion, sans garanties sanitaires applicables partout, les établissements scolaires et les CIO ne peuvent être ouverts, le 14 mai ou après, pour reprendre leurs activités quotidiennes et habituelles. Si dans les prochains jours, le rectorat était incapable de présenter un plan garantissant la sécurité et la santé de tous, le SNES-FSU Réunion exigera que les collèges, lycées, CIO ne soient pas ouverts et se mobilisera aux côtés des personnels pour faire valoir leurs droits individuels et collectifs.

Le Secrétariat Académique du SNES-FSU Réunion




1.Posté par nono le 27/04/2020 12:32

Nous ne sommes pas des cobayes !

2.Posté par René Noir le 27/04/2020 18:21

J'aimerais juste savoir, vu sa très longue carrière dans le département, combien d'heures Mme Dorr a passé devant des élèves à enseigner .... Est-ce trop vous demander Mme la Syndicaliste ? Pour autant,vous prônez souvent la " transparence " ...alors pourriez-vous vous l'appliquer ? Sauf si c'est trop vous demander....

3.Posté par Back to school le 27/04/2020 19:11

Vous avez déjà fait grève pour moins que ça...

4.Posté par Tizane le 28/04/2020 14:16

ça ne vous a pas interpellé que la rentrée des universités ne se fera que bcp plus tard ? Les étudiants n'empêchent pas les parents d'aller travailler, contrairement aux enfants et ados.
Ne croyez pas que le gouverne ment pense à notre santé, il n'est question que d'économie. Et devant une crise sanitaire de cette importance, il avance à l'aveugle.
Sachant que cette même équipe état'hic a connaissance du covid depuis janvier.
Imagine en cas de conflit nucléaire ?!

5.Posté par Anonyme le 28/04/2020 22:53

Mme peyre passe aussi beaucoup de temps à casser le système... Mais peu face à ses élèves...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes