Education

SNEP-FSU : “Le sport scolaire a de moins en moins de moyens”

Vendredi 22 Mai 2009 - 17:43

Le Syndicat national de l’éducation physique (SNEP) de la Fédération syndicale unitaire (FSU) a dénoncé aujourd’hui lors d’une conférence de presse “le désengagement scandaleux de l’Etat amplifié au niveau du sport scolaire”. Selon le syndicat, la discipline est de plus en plus démunie…


Philippe Manenc, secrétaire académique du SNEP-FSU Réunion, et plusieurs professeurs d’EPS (Education physique et sportive) ont pointé du doigt plusieurs éléments qui contribuent au désengagement de l’Etat dans la politique sportive dans les établissements scolaires.

“Il y a d’abord la suppression des postes de professeurs d’EPS dans les collèges, les lycées généraux et les lycées technologiques et professionnels. Il y aura 30 départs à la retraite au mois de juillet, seuls six postes seront remplacés en août”,
a expliqué Philippe Manenc.
“Ce sont donc quatre enseignants sur cinq qui ne seront pas remplacés”, alors que le nombre de professeurs d’EPS contractuels, a augmenté en 2008. “Cela faisait sept ans que l’on n’avait pas vu cette situation”.

"Nous demandons la création de 22 postes"

La réponse à ce constat “serait la transformation des heures supplémentaires en postes. Nous demandons la création de 22 postes”. Heureux hasard, 22 étudiants des Staps du Tampon, sont admissibles au CAPEPS “malheureusement, ils ne seront pas nombreux à devenir professeur d’EPS”, a déploré le secrétaire académique.

Le SNEP-FSU Réunion dénonce entre autres le sabotage du sport scolaire. “Nous avons augmenté le nombre de licenciés en UNSS, pour nous récompenser le ministère nous déleste de 183 cadres nationaux et régionaux. La conséquence immédiate va être l’augmentation du prix de la licence de 9 %”.

Le syndicat regrette par ailleurs l’écart qui ne cesse de se creuser entre La Réunion et la métropole, au niveau des infrastructures sportives. “Il manque une cinquantaine de gymnases et piscines à La Réunion. Les conséquences pour la pratique du sport, sont également catastrophiques pour les enfants”, a conclu Philippe Manenc.

Sur la vidéo, Manuel Saint-Lu fait le point sur la pratique de l’EPS dans les collèges et les lycées.
Jismy Ramoudou
Lu 934 fois



1.Posté par Jean Le Phaéton le 24/05/2009 23:19

0 commentaire....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >