MENU ZINFOS
Economie

SFER: Un plan de sauvegarde sur 10 ou 20 ans


Hier, Bruno Cohen, le PDG de SFER, société spécialisée dans le photovoltaïque, a présenté le plan de sauvegarde de son entreprise devant le tribunal de commerce de Saint-Denis. Objectif, rembourser les créanciers sur 20 ans. Après plus de trois heures de discussions, le plan de sauvegarde a reçu un avis favorable. Le tribunal se prononcera définitivement le 11 juin prochain.

- Publié le Jeudi 3 Avril 2014 à 10:04 | Lu 1433 fois

SFER: Un plan de sauvegarde sur 10 ou 20 ans
Bruno Cohen et son avocat, Me Julien Turczynski, ont présenté le plan de sauvegarde de la société SFER devant le tribunal de commerce de Saint-Denis. Au terme de plus de trois heures de discussions, les juges du tribunal ont accordé la "circularisation" du plan de sauvegarde auprès des créanciers, rapportent le Quotidien et le Jir dans leur édition respective ce matin.

Plusieurs options sont proposées aux créanciers. Reste à savoir laquelle ils accepteront. Une de ces options correspond à un plan de sauvegarde classique, les autres sont inédites, expliquent nos confrères.

D'un côté, les créanciers pourraient être remboursés grâce aux recettes dégagées par la vente d'électricité des centrales photovoltaïques (près de 1.000 sur l'île) à EDF. Un remboursement qui se ferait au moyen d'un intermédiaire, un organisme financier. Une garantie supplémentaire pour les créanciers, selon l'avocat de la SFER. Mais cette option ne permettra pas aux créanciers de récupérer la totalité de leur argent. Ce plan de remboursement s'étalerait sur 20 ans.

L'option la plus classique est un étalement sur 10 ans, si la volonté des créanciers est de récupérer la totalité de leur argent. Un taux fixé chaque année et calculé sur le résultat d'exploitation de la société photovoltaïque. Objectif affiché, le remboursement de la dette à hauteur de 100% au bout de 10 ans.

En attendant le retour des créanciers, le passif de la société SFER n'est toujours pas arrêté. Une fourchette a été établie par le tribunal de commerce entre 50 et 80 millions d'euros, précise le Quotidien.

Le plan de sauvegarde sera validé, sauf contre temps, le 11 juin prochain par le tribunal de commerce de Saint-Denis.




1.Posté par dad le 03/04/2014 12:28

Et le magots il a mis ou? Le bénéfices de la vente et la pose des panneaux? Il a été payer entièrement.
Sur son compte dans les paradis fiscaux?

2.Posté par Question?? le 03/04/2014 13:36

ôte l'entreprise la i excite encore, après toute la merde....
ouvre les yeux tombe pas dans piège

3.Posté par CS le 03/04/2014 14:58

et pour KIOSK AOU a st andre, st paul ,st pierre, le CS et le de M leRM la vol a nous la merde zzzzzzz

4.Posté par Roberto le 03/04/2014 18:11

Et pourquoi pas sur 2000 ans???
Ce boug' là est sacrément protégé. Le fait qu'il déclare l'arrivée de Ségo comme étant une bonne nouvelle en dit long sur son pouvoir de nuisance qui n'est pas prêt de s’arrêter.
Mais il est à l'image de nos politiques, plus il est dans l'illégalité, plus il rayonne. Il va bien s'entendre avec son nouveau maire à St Paul, déjà qu'il était protégée par l'ancienne qui se disait "intègre"...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes