MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

SDIS : Les querelles de clochers entre les trois colonels continuent...


Par - Publié le Lundi 23 Septembre 2013 à 11:41 | Lu 2166 fois

SDIS : Les querelles de clochers entre les trois colonels continuent...
L'ambiance est à couper au couteau actuellement au SDIS, depuis la nomination de Jean-Marc Loubry au poste de Directeur départemental. On sait que le SDIS Réunion présente la particularité de compter trois lieutenants-colonels à son tableau d'effectifs, alors que les SDIS de sa catégorie ne peuvent normalement en compter que deux.

On pensait naïvement que le problème se résoudrait de lui même avec le départ du colonel Jacques Vandebeulque, après qu'il ait été contraint de quitter ses fonctions de directeur à la suite d'une décision du tribunal administratif. Fausse joie : le colonel VdB a réussi à faire entériner par le même tribunal qu'il avait été viré comme directeur, mais qu'il continuait à dépendre du SDIS Réunion... Avec bien sûr tous les avantages qui en découlent, dont la surémunération... Il n'y a pas de petits profits. Vous n'alliez quand même pas vous imaginer que c'étaient les paysages de notre ile qui avaient rendu le colonel fou de la Réunion, au point de ne plus vouloir en partir. D'autant que le même colonel est depuis le début du mois en congé maladie. Payé à ne rien faire, quoi demander de mieux ???

Autre rumeur qui avait un temps couru et qui aurait permis au SDIS Réunion de ne plus compter qu'un lieutenant colonel : le départ annoncé du colonel Félix Antenor-Abazac, l'adjoint du directeur, que l'on disait en partance prochaine pour les Antilles, sa région d'origine, pour y prendre la direction du SDIS local. Pas de chance : le colonel Antenor-Abazac a renoncé à partir et la Réunion continue à compter trois colonels pour deux postes.

Il est connu que deux coqs ne peuvent cohabiter dans la même basse-cour. Imaginez quand il y en a trois...

Le colonel Vandebeulque absent, restent les colonels Loubry et Antenor-Abazac. On aurait pu penser que les choses se seraient arrangées. Ce n'est apparemment pas le cas. A peine rentrés de vacances, les querelles sont reparties entre les deux hommes. Sauf que le colonel Loubry est entre-temps passé du statut de simple collègue à celui de patron, bien décidé à fêter ses nouveaux galons en mettant ses subordonnés au pas. Ce que ces derniers ne semblent pas apprécier, surtout côté méthode.

Pas de doute, les mésaventures du SDIS vont encore alimenter pendant longtemps les colonnes du Blog.

Au fait, mon colonel, pourrions-nous savoir pourquoi les employés du SDIS ne peuvent plus accéder depuis ce matin au site de Zinfos depuis leurs ordinateurs? C'est dans les régimes dictatoriaux que l'on essaie de contrôler l'information. Et, à défaut, où on la censure. Je n'ose croire que ce soit le cas du SDIS... A moins qu'il ne s'agisse d'une malencontreuse erreur et que vous ne fassiez, comme par miracle, rapidement rétablir la connexion...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Marcel le 23/09/2013 20:31

Mr Dupuis ,
Ne l'avez pas , quelques part aussi aider à être ce qu’il a toujours été depuis qu'il a foulé de son être notre département ??

Mr POUNY , en son temps , n'a t il pas quelque part aussi dénoncer certains faits
Non , le gars , a pleurnicher , a mis en devant beaucoup mensonges ,c'est un superbe comédien
Oui , POUNY était un menteur
Le saviez vous que tout VdB qu'il était, n' étais pas capable de tuer une mouche J'en veux pour un seul exemple : la photo que vous avez publiez ,le vol des roues de la voiture du Sir LOUBRY ...., pure photo de tromperie car ce colonel n'utilisait plus le véhicule en question parce que on lui avait imposer des signalétiques sur ce véhicule qui , si je ne me trompe est bien financer par les deniers des contribuables
Au SDIS , c'est la terreur .les gens n'osent plus ,ils se sauvent avec des arrêts de maladie
Dans les casernes , on fait exploser les communications téléphoniques pour etre le premier à ''tuer " l'autre
N'est pas le seul ,l'antillais de la rue Monthyon, la totalité des colonels du départements et les syndicats qui l'on aussi aider , se mordent les dents en silence , lls ontdoigts sur la raie du pantalon et n'ont plus de langue dans leur bouche
La délation la plus totale règne en maitre
Au C.G , on ne comprends plus les directives du pompier en chef
Le navire est diriger par un vengeur , qui ,a visage découvert navigue sur ses pairs
Non de dieu ,Faut il un jour que l'on voit au SDIS 974 un de ces événements malheureux et irréversible pour que l(on s'y intéresse vraiment au sort des hommes et des femmes qui y donnent leur passion du métier
L'on subit , au quotidien , les brimades en interventions , est on encore obliger de subir cette dictature madame la présidente ???
N'avez vous vraiment pas vue venir cet ouragan
en son temps , Mr HAMILCARO , n'avait il pas pointé du doigt cet officier !!!!!!!
Mr DUPUIS , faite votre enquête , il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'idée
laiiser ouverte votre page aux pompiers sans censure et je crois que vous allez en avoir de belle

2.Posté par Bouftang le 24/09/2013 11:24

"D'autant que le même colonel est depuis le début du mois en congé maladie. Payé à ne rien faire, quoi demander de mieux ??? "
..........................
Normalement, s'il est en congé maladie, la surèm. doit sauter (selon la jurisprudence du Conseil d'Etat, elle est liée à l'exercice effectif des fonctions).

C'est donc toujours OK coral au SDIS? Il n'était pas difficile de prévoir que çà allait être la guéguerre. Le pragmatisme aurait voulu que l'on change toute la haute hiérarchie, car chacun est plus ou moins responsable de cette ambiance délétère. Ils vont finir par se battre à coups de casques et canons à eau. Là encore, au nom de l'intérêt général, le préfet devrait vite agir avant que le feu ne gagne du terrain.

3.Posté par pimen zoizo le 24/09/2013 12:05

bouftang et marcel, et si vous mettiez votre énergie au service de la collectivité, au service des autres, des victimes, a la lutte contre les incendies... au lieu d'occuper ??? le service s'en porterait 100 fois mieux !

4.Posté par Marcel le 26/09/2013 06:06

piment zoizo
Merci pour le conseil, mais vous aussi , fermer le zinfos de Monsieur DUPUIS à vote plume

5.Posté par Aou le 29/09/2013 13:58

Qui est leur supérieur hiérarchique? Il faut muter et changer l'encadrement du sdis qui s'accroche à leur chaise.

6.Posté par UMD 89 le 04/10/2013 18:51

Au fait, mon colonel, pourrions-nous savoir pourquoi les employés du SDIS ne peuvent plus accéder depuis ce matin au site de Zinfos depuis leurs ordinateurs? , c'est un peu normal de faire cela , il y a un local syndical en face du SDIS , avec une personne qui n'a rien à faire que de brassés de l'air toutes la journée , si zot veut faire des commentaires sur ZINFO faites le chez vous......... BIP

7.Posté par jackie le 09/10/2013 18:34

té , le colonel les un bon
li la gagne fais arrette lo band pompier écrit
A moins qué li la met lo KGB pou fais le poisson dans lo SDIS la REUNION
Faut nana bonpé té
Lo band , la gane galon , les content ?????
Faut dit

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes